Avertir le modérateur

27/06/2019

La SNCF prévoit de légers retards de trains à cause de la canicule

https://www.bfmtv.com/economie/la-sncf-prevoit-de-legers-...
26/06/2019 à 17h30

Les fortes chaleurs sur la France risquent d'entraîner une dilatation des rails et de détendre les caténaires. Par précaution, la compagnie ferroviaire a ralenti la circulation sur certaines lignes pouvant causer des retards de 5 à 10 minutes.

La SNCF a indiqué ce mercredi que la circulation a été ralentie sur certaines lignes en raison des fortes chaleurs, une mesure qui doit permettre de faire face aux risques de dysfonctionnement de ses infrastructures.

"Il est possible que sur quelques lignes, il y ait quelques ralentissements en raison des fortes chaleurs qui peuvent générer une dilatation des rails et détendre les caténaires", a indiqué une porte-parole de la SNCF.

"Ce sont des retards assez peu conséquents, de l'ordre de 5 à 10 minutes sur certaines lignes", a-t-elle poursuivi. Cela "concerne surtout les lignes à grande vitesse, où la vitesse est plutôt à 280-300 km/h plutôt que 330 km/h, ce qui génère des retards à l'arrivée (...) mais ce n'est pas très impactant", a affirmé le groupe.
Risque de déformation de la voie

Cette mesure de précaution s'inscrit dans le cadre du plan "fortes chaleurs" du groupe, qui est déclenché quand la température dépasse 35 degrés.

"Sur les lignes les plus anciennes, la caténaire peut se détendre et ainsi toucher le toit du train ou créer un arc électrique avec ce dernier", tandis que la chaleur peut "provoquer des risques de déformation de la voie", a également expliqué le groupe dans une vidéo diffusée sur son site internet. "Lors des épisodes de très fortes chaleurs, si la température est de 37 degrés, celle du rail peut dépasser les 55 degrés", a complété la vidéo.

Au total, 78 départements ont été placés par Météo-France en vigilance "orange". La fin de l'épisode, dont le pic est attendu jeudi et vendredi, est envisagée dimanche par le nord-ouest, un air plus tempéré devant gagner progressivement le pays.

https://www.bfmtv.com/static/nxt-video/embed-playerBridge.html?video=6052123787001&account=876450610001

Guichets SNCF : Laurent Wauquiez signe un moratoire sur les fermetures, les syndicats restent inquiets

https://www.francebleu.fr/infos/transports/sncf-les-syndi...

Mercredi 26 juin 2019 à 22:56 - Par Fabrice Hawkins, France Bleu Saint-Étienne Loire, France Bleu Pays d'Auvergne
Le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes, Laurent Wauquiez, signe ce jeudi avec la SNCF un moratoire sur la fermeture des guichets des gares. Il veut stopper temporairement la vague de suppressions des petites gares qui a commencé en 2016. Les syndicats ne sont pas rassurés pour autant.

870x489_file.jpg


La gare de Bas Monistrol pourrait fermée en janvier 2020 © Radio France - Fabrice Hawkins

Auvergne-Rhône-Alpes, France

Laurent Wauquiez signe ce jeudi 27 juin avec la SNCF un moratoire sur la fermeture des guichets. Les syndicalistes restent inquiets, ils gardent en tête que l'objectif de la SNCF est de supprimer tous les guichets à l’horizon 2026. Ça a déjà commencé puisque dans la Loire, six guichets de gare ont fermé depuis 2017.

En Haute-Loire en revanche il y a déjà un moratoire : sur les sept points de vente qu'il reste, six devaient été supprimés en avril dernier, mais le processus de fermeture s'est arrêté.
Pétition pour garder le guichet de Bas-Monistrol

Dans la gare de Bas-Monistrol en Haute-Loire, beaucoup de voyageurs se demandent à quel moment le guichet va fermer. Initialement prévue au mois d’avril dernier, la fermeture se fera finalement au mois de janvier prochain. 2600 personnes ont signé une pétition pour empêcher la fermeture du guichet.

Yvette, qui fait partie des signataires, espère qu'il n' y aura pas de mauvaise nouvelle dans les mois à venir : "je regarde les horaires sur internet et je viens acheter les billets au guichet. Je trouve que c’est plus sympa et en plus on a des informations complémentaires". Adam, qui va à Saint-Étienne tous les jours, est du même avis : "c’est vrai que dans ces petites gares on est toujours aidé, je ne comprends pas qu’ils envisagent de la fermer". Dans cette gare, 1700 billets par mois environ sont vendus par des agents de la SNCF.

Martine est résignée, la fonctionnaire s’imagine déjà acheter ses tickets au distributeur. "En janvier, s’il faut aller à la machine on ira, en plus elle est dehors. En hiver on risque d’avoir froid. C’est sûr que certains vont préférer prendre la voiture. Ce n’est pas écologique mais ça le gouvernement n’en a rien à faire".

"Vous serez sanctionné par les contrôleurs alors qu’il n’y avait pas de volonté de fraude." - Xavier Bousset, secrétaire général de la CGT cheminots 43

Les syndicats réclament que "Laurent Wauquiez traite toutes les gares de la même manière". Ils estiment que "si le président de Région a réussi à arrêter temporairement les fermetures des guichets dans son fief de Haute-Loire, il peut le faire dans l'ensemble de la région". Les fermetures de guichets touchent directement les clients.

Xavier Bousset, qui est secrétaire général de la CGT cheminots en Haute-Loire, donne un exemple concret des répercussions : "si vous faites un trajet Brioude- Bas-Monistrol avec une correspondance au Puy-en Velay, un grain de sable peut rendre votre voyage difficile. Si vous prenez votre train à Brioude, et qu'il y a un incident, vous arriverez au Puy et vous raterez votre changement de train. Là vous n’aurez aucun interlocuteur, donc vous ne saurez pas quel train vous pouvez prendre, quel recours vous avez. Et donc si vous montez dans le train et qu’on vous contrôle, vous serez sanctionné par les contrôleurs alors qu’il n’y avait pas de volonté de fraude ".

La CGT organise une manifestation vendredi 28 juin à Lyon à 10 heures, une marche entre la gare Lyon-Perrache et l'hôtel de région.

Lyon: le nouveau visage de Perrache se dessine

https://www.leprogres.fr/rhone-69-edition-lyon-metropole/...

L'immense chantier qui se tient actuellement dans la partie sud de Perrache a pour objectif de faire en sorte que le pôle d'échanges ne soit plus un obstacle entre le nord et le sud de la Presqu'île. Petit tour de chantier à l'occasion du festival Lyon city demain.

Le 23/06/2019 à 21:05 mis à jour à 18:46

Le festival Lyon city demain, qui se tient jusqu'au 25 juin à Lyon, est l'occasion de faire émerger des idées pour mieux vivre la ville. C'est aussi l'occasion de se plonger dans la ville de demain et notamment dans le quartier de la gare de Perrache.

L'association Nomade Land proposait ce dimanche une visite guidée du pôle d'échanges multimodal de Perrache pour présenter aux riverains ce à quoi il ressemblera d'ici quelques mois.
La part belle aux piétons et modes doux

L'objectif des travaux est bien de redonner de la fluidité entre le nord et le sud du pôle d'échanges et au-delà entre le nord et le sud de la Presqu'île.

Pour aller de la place Carnot à la place des Archives et inversement, les piétons, les vélos et autres modes doux pourront emprunter la voute ouest qui va être totalement réaménagée.

La voute centrale accueille pour sa part le métro et la voute est, le tramway. Le tramway, justement, va lui aussi connaître quelques transformations puisque le prolongement de la ligne T2 jusqu'à Montrochet viendra doubler les possibilités de dessertes entre Perrache et Montrochet.
Une entrée sud

La gare aura une toute nouvelle entrée au sud reliant directement les voies ferroviaires à la place des Archives. Elle sera construite à l'est de l'immense portique central qui, pour sa part, perdra définitivement son emblématique escalator. En contrebas de l'accès sud, viendra s'installer une brasserie. La place des Archives devrait également subir quelques aménagements, l'idée étant de créer un large espace piéton courant jusqu'au cours Suchet.

Plus d'informations sur le festival Lyon city demain.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu