Avertir le modérateur

17/01/2019

Ils manifestent contre la suppression des TER dans l’Avant-pays savoyard

https://www.ledauphine.com/savoie/2019/01/15/chambery-pon...

Dans l’Avant-pays savoyard, élus et habitants déplorent le manque de concertation avant la suppression de nombre de TER.  Photo le DL/Sylvain MUSCIO

Dans l’Avant-pays savoyard, élus et habitants déplorent le manque de concertation avant la suppression de nombre de TER.  Photo le DL/Sylvain MUSCIO

Le collectif DuTrainEnAvantPays73 (rassemblant élus, associations et habitants) était devant le Phare de Chambéry où se tient le salon Grand ski jusqu'à mercredi soir.

Après deux mois de contestation contre les décisions prises par la Région et la SNCF de supprimer 75 % des TER en gare de Pont de Beauvoisin et de Lépin-le-Lac sur la ligne Lyon-Chambéry, le collectif DuTrainEnAvantPays73 (rassemblant élus, associations et habitants) a profité du salon Grand ski, mardi, pour se mobiliser devant le Phare à Chambéry, espérant pouvoir interpeller des élus et obtenir des réponses de la Région AURA.

« Il est temps pour nous d’obliger l’exécutif à s’expliquer vraiment, pour que l’été 2019 soit le grand retour de nos trains », justifiait la quarantaine de personnes présente, mettant en avant les 55 millions d’euros investis sur la ligne en question en 2018 par la région, les problèmes de mobilité qu’engendre le manque de trains depuis le 9 décembre dernier.

Publié le 15/01/2019 à 17:10

14/01/2019

ADUT - Retour sur le train 17604

Bonjour à toutes et à tous,

Vous trouverez ci-dessous l'échange entre la SNCF et la FNAUT AURA que nous avions contactées la semaine dernière à la suite du malaise d'une voyageuse dans le 17604 du 7 janvier.

La composition du 17604 a été aussi réduite ce matin à 1 rame au lieu de 3, imposant des conditions de transport dégradées et le conducteur demandant aux voyageurs de La Verpilliere, voulant aller à La Part-Dieu, d'attendre le prochain train pour Perrache !

Quel que soit votre problème sur la ligne, faites nous le savoir !

Cordialement

Pour l'ADUT

Patrice Belvegue

---------- Forwarded message ---------
From: FNAUT Auvergne-Rhône-Alpes <fnaut.aura@gmail.com>
Date: dim. 13 janv. 2019 à 17:27
Subject: Fwd: étoile de Lyon
To: Cécile Michel, Patrice Belvegue <adut.ter.ra@gmail.com>

Bonsoir Cécile et Patrice

Voici ci dessous les explications que m'a fournies la SNCF. Pas de nouvelles depuis. Avez vous connaissance d'autres incidents ?

Mercredi la Région nous a dit qu'elle va passer une nouvelle commande de trains dans le marché Bombardier Alstom, trains qui devraient arriver avant fin 2019. Elle reconnaît que notre demande était justifiée.

Bon courage pour la semaine qui va commencer et bons trains...

Anne-Marie

---------- Forwarded message ---------
From: MAROT Anne Sophie (SNCF MOBILITÉS / Direction TER Auv Rhône Alpes / pole >
Date: jeu. 10 janv. 2019 à 18:11
Subject: Re: étoile de Lyon
To: FNAUT Auvergne-Rhône-Alpes
Cc: THIERION DE MONCLIN Sophie (SNCF MOBILITÉS / Direction TER Auv Rhône Alpes / Dir Territoriale Alpes S)

Bonsoir Madame Gaymard

Les événements de cette semaine sont indépendants du service annuel 2019 et des travaux de Part Dieu.

Sur la vallée du Rhône, la remise en conformité du poste incendié de St clair les roches ne sera effective qu’à partir du 17/01 ce qui génère toujours 8 à 10mn de retard sur les trains.
Ce matin, la neige a entraîné une anomalie sur les installations d’aiguillages à St ETIENNE et SNCF réseau n’a pas pu rétablir la situation dans un délai raisonnable. Nous avons demandé des compléments d’info sur cette anomalie car certes il a neigé, mais ce n’était pas la tempête non plus.

Concernant l’axe LYON GRENOBLE, lundi matin (7 janvier) nous avons eu le sujet de l’unité simple sur 17604 et ce matin ce train bondé a été supprimé. Ainsi que le périurbain Omnibus St André le Gaz Perrache qui suivait. Une vraie catastrophe pour nos clients. Sophie de Monclin essaie d’avoir des infos sur cet événement depuis ce matin mais le sujet mérite une analyse plus fine. Nous essayons de revenir vers vous d’ici lundi sur ce sujet pour vous donner les éléments.

Ces premiers éléments pour expliquer les choses. Sur les autres lignes, je n’ai pas noté d’événements majeurs

Cordialement

Anne-Sophie MAROT

Le 10 janv. 2019 à 14:17, FNAUT Auvergne-Rhône-Alpes a écrit :

Bonjour Madame Marot

Les associations locales me font remonter de multiples retards et suppressions de trains affectant l'ensemble de l'étoile ferroviaire lyonnaise.  Nous comprenons que les travaux de LPD complexifient encore la situation qui n'était pas simple mais les informations varient et les usagers sont inquiets.
Pouvez vous me décrire la situation de votre point de vue et m'expliquer les solutions que vous mettez en œuvre y compris pour l'information des usagers.


Cordialement.
Anne-Marie Ghémard
Présidente de la FNAUT Auvergne-Rhône-Alpes
------

Association Dauphinoise des Usagers du Train

1285, Route de la croix St Marc

38440 Ste Anne sur Gervonde
Email : adut.ter.ra@gmail.com
Blog :  http://adut.20minutes-blogs.fr/

05/01/2019

Travaux en gare de Lyon-Part Dieu : pourquoi la Région continue à soutenir l’insoutenable. [Collectif de l'Avant Pays-savoyard]

Message du collectif de l'avant pays-savoyard :

https://dutrainenavantpays73.wixsite.com/website/accueil/...

Interrogés par un membre du Collectif, Ministère des transports et Préfecture font le dos rond sur la question qui leur a été posée depuis un mois et demi : comment est-il possible d’impacter de manière aussi grave, et sur une si longue période le trafic d’une ligne, à cause de travaux dans une gare, soit-elle névralgique ?

Visiblement grande gêne des institutions devant le mantra, encore livré en salle des fêtes de Pont de Beauvosin le 18 décembre dernier, devant 200 personnes, par le Directeur des services transport AURA.

Tellement énorme que même la SNCF n’a pu raisonnablement en rester là, dans la réponse écrite apportée à Madame le Maire de Lépin le Lac, outrée par le massacre de la desserte de sa gare :

"[...] le passage par Ambérieu des trains Lyon-Chambéry, doit également permettre d’améliorer la régularité et la qualité de service sur l’axe Lyon-Grenoble, ligne connaissant des résultats en dessous de nos exigences et de la performance fixée par la Convention nous liant avec notre Autorité Organisatrice."

En interne on parle de « robustesse de production », mais pas uniquement en regard des exigences de la Convention TER... Il s’agit surtout d’expliquer aux cheminots que des

trains à l’heure permettront de gagner « des appels d’offres » dans le cadre de la mise en concurrence, obligatoire en 2024, mais possible dès… 2020.

 

A qui profite le crime?

Mais comment mettre des trains à l’heure quand les infrastructures ferroviaires ont été délaissées pendant des décennies par l'"actionnaire" principal (l’Etat), et que d’incessantes restructurations internes transforment gares et lignes en déserts ?

Comment présenter en fin d’année 2019 un bilan d’exploitation par ligne présentable, en vue de rester en course dans les appels d’offre à venir ? L’alternative, la seule : la solution (au plus tôt) par le vide !

La Région AURA ne contredira pas. Car une ligne "propre" est à même d'attirer le chaland concurrent. Pas évident pour autant que le privé se montre sur un marché TER peu "juteux" Quoiqu’il restera toujours l’opérateur privé de transport public franco-québécois Kéolis détenu à 70% par…le groupe SNCF !

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu