Avertir le modérateur

13/12/2010

Nouvelle grille horaire TER : la SNCF répond aux critiques des usagers

 

http://www.leprogres.fr/fr/region/le-rhone/rhone/article/4305034,184/Nouvelle-grille-horaire-TER-la-SNCF-repond-aux-critiques-des-usagers.html

Nouvelle grille horaire TER : la SNCF répond aux critiques des usagers

publié le 13.12.2010 02h01

Ces nouveaux horaires s’appliquent depuis hier / Joël Philippon

Josiane Beaud, directrice régionale, reconnaît que la mise en service de la ligne du Haut-Bugey a un impact sur 40 % des horaires mais elle défend les solutions apportées pour assurer sa fonctionnalité au réseau

La révélation de la nouvelle grille horaire des TER rhônalpins qui s’applique depuis hier a déclenché de vives réactions auprès d’associations d’usagers, essentiellement de la partie « Est » de la région Rhône-Alpes concernée par ces modifications. Horaires changés, arrêts supprimés, trains parfois remplacés par des autocars ont été déplorés. Une récente rencontre avec Bernadette Laclais, première vice-présidente de la région Rhône-Alpes en charge des Transports, Josiane Beaud, directrice régionale de la SNCF et Bruno Flourens, directeur régional de RFF, a permis de rétablir un meilleur contact, de soumettre directement les problèmes d’un côté, d’en justifier les causes, d’avancer des pistes de solution ou de prises en considération de l’autre.

Josiane Beaud s’était engagée auprès de ses interlocuteurs à répondre, après études, aux questions posées par écrit.

Cela a été fait mais la directrice régionale de la SNCF s’emploie aussi à dédramatiser la situation en l’abordant de manière plus globale.

Elle admet toutefois que la mise en service de la ligne TGV du Haut-Bugey qui réduit le temps de parcours du TGV Paris-Genève bouscule les horaires de 40 % des 1250 trains régionaux. Ceux-ci sont parfois modifiés d’une demi-heure, ce qui implique un incontestable changement d’habitude.

« Nous avons effectué avec la Région un gros travail pour retrouver de la fonctionnalité », plaide Josiane Beaud, qui fait toutefois amende honorable en estimant « que des réunions ont été tenues trop tôt pour rendre publiques des hypothèses. Des corrections ont été apportées depuis, mais beaucoup de personnes sont restées sur l’impression que rien n’allait ». Elle assure que la nouvelle offre propose 1 % de kilomètre/train en plus sans pour autant nier que des autocars ont remplacé en heures creuses des trains sur certaines lignes : « Lorsqu’il y a dix ou vingt personnes dans un train de 150 places, il est normal d’envisager un mode de transport plus adapté. C’est une question de coût qui concerne l’ensemble des contribuables. Il y a une nécessité de complémentarité des modes, le ferroviaire étant l’arête principale. L’important est d’avoir une chaîne de déplacements fluide ».

La directrice régionale soutient par ailleurs la pertinence de la réorganisation des dessertes entre Lyon, Chambéry, Aix-les-Bains et Annecy. Les liaisons seront désormais dissociées pour soulager la ligne passant par Saint-André-le-gaz : Lyon/Annecy par Ambérieu et Lyon/Chambéry par Saint-André-le-Gaz. « Qu’on ne dise pas que l’on affecte la liaison entre Aix et Chambéry, il y aura cinquante trains quotidiens entre les deux villes » assure Josiane Beaud. Elle note par ailleurs qu’une solution a été trouvée pour qu’un train se dirigeant vers Lyon s’arrête à Meximieux à 7 h 12, 200 personnes étant concernées par la disparition de l’arrêt de 7 h 25 dans cette gare. L’association Adula, qui considère que le nombre de voyageurs est supérieur, estime cependant que la réponse apportée n’est pas adaptée.

François Samard

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu