Avertir le modérateur

22/12/2010

Trafic TER : pourquoi ça coince ?

Même si cela concerne l'Ain, nous nous retrouvons dans la même situation puisque l'impact de la Région est TRES important.

Comme il est indiqué en dessous, la SNCF doit respecté certaines ponctualités sous peines de payer des pénalités.

 

http://www.ledauphine.com/ain/2010/12/22/trafic-ter-pourq...

Trafic TER : pourquoi ça coince ?

Nouvelle grille horaire: la conseillère régionale Yvette Brachet s’explique

.

.

Quelles sont les conditions pour qu’un train circule ?

«Trois choses. Avoir le sillon. Ça, c’est RFF qui s’en charge. Avoir le matériel. Ça, c’est la région qui achète et met à disposition de la SNCF, elle finance également la prestation. Avoir le personnel. Ça, c’est la SNCF.»

Qui est concerné ?

«Moins de 2 % des voyageurs sont impactés par ces perturbations. Mais ce sont 2 % de trop. Les suppressions de ligne concernent Bellegarde-Annemasse et les modifications sont plus spécifiques à Genève-Bellegarde.»

Comment s’articule le calendrier des transports?

«Tous les 6 mois, en décembre et en juillet, un calendrier est redéfini. On a jusqu’au 15 avril pour déposer des nouvelles demandes de sillon. En septembre 2011, ils nous seront attribués et RFF publiera les nouvelles grilles horaires vers octobre. Encore une fois, la Région n’est pas décisionnaire des horaires TGV. Et donc, par répercussion, elle en est tributaire pour ses TER.»

La ponctualité est venue s’ajouter à la grogne...

«En effet, la ponctualité s’est nettement dégradée ces derniers temps. Il faut savoir que la Région a un contrat avec la SNCF. Elle a un objectif de ponctualité de 92 %. En fin d’année, on était à 72 %. Quand elle ne respecte pas cette ponctualité, la SNCF est condamnée à payer de lourdes amendes.»

Quel coût pour la Région ?

«À titre d’exemple, sur 100 € de coût, 70 sont supportés par la Région. Pour 1 km de train, il faut compter21€ de charge, dont 3 € de péage à RFF. Dans le budget global de la Région, en 2009 les transports représentaient 377 millions d’euros. Le deuxième plus gros budget après les lycées.»

Que sont les comités de ligne ?

«C’est une initiative de la région Rhône-Alpes. Une méthode “participative”, sous forme de réunions où les usagers peuvent donner un avis. La prochaine devrait d’ailleurs se tenir à Bellegarde, courant février.»

TER : la Région réinvestit

http://www.lyoncapitale.fr/lyoncapitale/journal/Autre-con...

TER : la Région réinvestit

Posté le 21/12/2010  à 16:47

Pour Noël, la région Rhône-Alpes et les collectivités locales cassent leur tirelire pour s’offrir un train électrique. Vendredi 17 décembre 2010, le Conseil régional a adopté deux conventions portant sur la réalisation de travaux d’infrastructures ferroviaires sur les axes TER Valence-Grenoble-Chambéry et Chambéry-Aix-les-Bains-Annecy. Ces conventions permettront d’achever les travaux sur l’axe Valence-Grenoble-Chambéry et débuter ceux du sillon alpin nord entre Chambéry et Annecy.

Ces moyens financiers supplémentaires permettent d’envisager d’ici 2013, l’achèvement des travaux d’infrastructures entre Valence et Grenoble et d’engager l’électrification de la ligne reliant Gières à Montmélian. La facture pour toutes ces opérations devrait avoisiner 306 millions d’euros.

 

20/12/2010

TER : Queyranne demande à l'Etat 2,9 millions d'euros

http://www.lyoncapitale.fr/journal/Autre-contenu/Breves/T...

TER : Queyranne demande à l'Etat 2,9 millions d'euros

Posté le 20/12/2010  à 18:11

Jean-Jack Queyranne écrit à Nathalie Kosciusko-Morizet, ministre des Transports. La missive porte sur les conséquences sur le trafic des TER du lancement de la ligne grande vitesse Paris-Genève par le Haut-Buget (un trajet de 3h05). Cette infrastructure emprunte une voie TER existante et par effet de dominos, c'est l'ensemble du réseau régional de l'arc alpin qui est perturbé (Annecy, Chambéry, Grenoble, Valence). 40% des horaires des TER de la région en sont affectés. L'adaptation du service a un coût supporté par le conseil régional : 2,9 millions d'euros.

Le président de la Région a déjà interpellé le ministère "qui a répondu négativement en juillet 2010". A présent, Jean-Jack Queyranne tape du poing sur la table. "Je suis contraint de vous mettre en demeure de bien vouloir prendre en charge les conséquences financières de la mise en œuvre du TGV Haut-Bugey (...) le présent courrier vaut recours gracieux". "Nous irons sinon au contentieux", a prévenu le président du conseil régional, lors du débat dudgétaire, ce vendredi.

En octobre, les élus de droite, du Front de Gauche et Europe Ecologie - Les Verts avaient mêlé leurs voix pour refuser la nouvelle grille horaire de la SNCF. Mais aucun changement n'a depuis été apporté.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu