Avertir le modérateur

17/07/2019

Les règles de sécurité à respecter devant un passage à niveau

https://www.dossierfamilial.com/actualites/vie-pratique/l...
Le 16/07/2019

Quatre personnes sont mortes lundi dans un accident. La plupart des collisions sont « la conséquence de comportements inadaptés des usagers de la route », explique SNCF Réseau.

passage_a_niveau_(2).jpg


En 2017, le réseau ferroviaire français comptait 15 405 passages à niveau. © franz massard

Une assistante maternelle de 37 ans et trois enfants sont morts lundi 15 juillet dans un accident de la circulation à Avenay-Val-d’Or (Marne). Ils se trouvaient dans une voiture heurtée par un TER à un passage à niveau.

Ce drame le rappelle : les accidents à un passage à niveau sont violents et souvent mortels (16 décès sur 96 collisions en 2018), la distance d’arrêt d’un train pouvant atteindre 500 mètres. Ils résultent « dans 98 % des cas [...] de comportements inadaptés des usagers de la route », souligne SNCF Réseau sur son site.

La Sécurité routière donne différents conseils pour éviter les accidents.
Approche d’un passage à niveau

Le Code de la route accorde aux trains une priorité de passage absolue (R. 422-3). À l’approche d’un passage à niveau, vous devez ralentir. Un panneau de signalisation annonce la présence de ce danger.

Si le feu clignote au rouge, arrêtez votre véhicule.

La traversée est possible seulement si vous êtes sûr de pouvoir vous dégager rapidement du passage à niveau, en particulier si la route est encombrée.

Il ne faut jamais s’arrêter sur la voie ferrée.

Le passage à niveau comporte des barrières ? Arrêtez-vous avant le passage dès que les barrières s’abaissent. Une fois le train passé, attendez l’ouverture complète des barrières pour reprendre votre route.

Si le passage à niveau est dépourvu de barrières, arrêtez-vous avant. Ne franchissez la voie ferrée qu’après avoir vérifié qu’aucun train n’arrive.

En attendant le passage du train, patientez. Le temps maximum d’attente atteint quelques minutes.

Si la fermeture persiste, vous pouvez alerter un agent du chemin de fer. En général, les passages à niveau automatiques sont dotés d’un téléphone relié directement à une gare.
Immobilisation de votre véhicule

Votre véhicule est immobilisé sur une voie ferrée ? Dégagez votre véhicule en enfonçant la barrière et évacuez tous les occupants. Alertez rapidement un agent du chemin du fer.
Baisse du nombre de passages

En 2017, le réseau ferroviaire français comptait 15 405 passages à niveau, selon le ministère de la Transition écologique et solidaire. Il y en avait 25 000 en 1980.

Les passages à niveau se situent à 68,2 % sur des voies communales, à 31,4 % sur des routes départementales et à 0,4 % sur des nationales.

Les dispositifs automatiques sont interdits sur les lignes dont la vitesse est supérieure à 160 km/heure. Il n’y aucun passage sur les lignes à grande vitesse.

Certains passages figurent sur un programme national de sécurisation (155 en novembre 2018). Celui d’Avenay-Val-d’Or n’y est pas inscrit.

14/07/2019

Infrastructures ferroviaires : remettre de la cohérence sur les rails

https://www.enviscope.com/infrastructures-ferroviaires-re...
Suisse Occidentale
Michel Deprost - le 12 juillet 2019

La programmation des infrastructures ferroviaires en Région Auvergne-Rhône-Alpes n’est pas lisible. Les débats succèdent aux débats, sur des projets dont on présente le financement comme impossible. Le Conseil économique, social et environnemental régional (Ceser) l’a exprimé il y a deux semaines. Certains projets n’avancent pas, même s’ils bénéficient d’une Déclaration d’Utilité Publique (DUP) comme les accès du Lyon-Turin ou comme le Contournement ferroviaire de Lyon Nord.

La conduite de ces projets souffre de plusieurs plaies. D’abord les urgences financières et techniques qu’il y a à réparer une infrastructure qui a souffert depuis plusieurs décennies de sous-investissement. Il faut investir pour remettre en état ce qui mérite de l’être, au prix de perturbations lourdes sur les circulations, auxquelles s’ajoutent les perturbations acceptées en rénovant la gare et le quartier de Part-Dieu.

Le deuxième problème est l’absence de moyens, de la part d’un Etat endetté qui ne peut que laisser s’ouvrir des débats sans débouché rapide, comme le regrette Etienne Blanc, premier vice-président de la Région.

L’absence de moyens financiers, semble aussi convenir à beaucoup d’acteurs et élus. Elle retarde la réalisation de projets impopulaires, comme par exemple le CFAL Nord de Lyon, ou surtout le Contournement ferroviaire sud, tout comme le développement du fret ferroviaire en rive droite du Rhône.

Retard à rattraper, Etat impécunieux, élus pusillanimes : cette conjonction funeste source de confusion devrait inviter à mettre de l’ordre dans les priorités, à mettre de la cohérence, de la visibilité, de la pédagogie pour éclairer l’opinion sur les objectifs d’aménagement du territoire.

Mais le spectacle est celui d’une pièce sans metteur en scène, d’un concert sans chef d’orchestre. SNCF réseau ouvre les dossiers pour les refermer en douceur. Des commissions nationales font le tri en fonction de contraintes budgétaires. La Région Auvergne-Rhône-Alpes ne pèse pas assez dans le débat.

Sur un sujet aussi capital que l’aménagement à long terme, il manque non pas d’un chef d’orchestre unique, mais d’un trio capable de s’accorder en permanence, dans la longue durée. Il faudrait une conférence permanente, réunissant évidement l’Etat, chef de fil suprême, aménageur en chef du territoire, le maître d’ouvrage, et plusieurs régions, celles du sud-est: Bourgogne-Franche-Comté, Auvergne-Rhône-Alpes, Région Sud. Ces trois régions correspondent à la carte ferroviaire du pays depuis 150 ans, elles sont liées par des logiques géographiques, économiques. Elles ont en commun le sillon Rhône-Saône, les massifs alpins et jurassien, les voisinages avec la Suisse et l’Italie.

En Suisse, ce type de conférence existe : la Conférence des Transports de la Suisse occidentale réunit les cantons, l’Office des Transports et les Chemins de fer fédéraux. On y parle stratégie, on y suit des projets avec recul et on parle de milliards de francs suisses sur des horizons de quinze à vingt ans.

Avoir une vision doit permettre de mettre sur la table non seulement les grands projets mais aussi les dossiers du réseau existant, de parler des relations TER entre Auvergne-Rhône-Alpes et Bourgogne-Franche-Comté, et d’Auvergne-Rhône-Alpes avec la Région Sud pour le desserte des Alpes.

Un dossier à suivre…

05/06/2019

ADUT - Information de Juin 2019

Le point d’information de juin concerne les projets d’horaire Lyon/Grenoble et Lyon/SAG/Chambéry pour 2020 qui nous ont été communiqués lors des réunions techniques des comités mobilité qui se sont tenues en mai 2019.
Bonnes nouvelles,
• Pour Lyon/Grenoble, on revient pratiquement aux horaire du service annuel (SA) de 2018, notamment avec le retour sur Part-Dieu des trains qui avaient été détournés sur Perrache en 2019. La Verpillière retrouve ses Part-Dieu !
• Pour Lyon/SAG/Chambéry, la SNCF et la région ont corrigé la copie de 2019 en mettant en place les trains demandés en priorité, 11 A/R, mais certains avec correspondance à Bourgoin (sic). La copie est donc loin d’être parfaite. Le travail doit continuer pour avoir un service correspondant aux besoins des voyageurs.
Cela prouve que notre persévérance et notre combat à tous payent !
Alors, vous qui avez adhéré à l'ADUT en 2019, faites adhérer autour de vous !
Ne prenez pas peur en ouvrant les documents ci-joints : ce ne sont pas des fiches horaires (FH) mais des documents habituellement diffusés aux seuls associations ou collectifs d’usagers. Vous n’y trouverez pas le formalisme que vous connaissez.
PROJET_HORAIRE2020_CONCERTATION_LYON_SAG_GRENOBLE.pdf
PROJET_HORAIRES2020_CONCERTATION_LYON_SAG_CHAMBERY.pdf
Ces projets d’horaire sont ceux proposés par SNCF Mobilité et validés par la région AURA. Ils viennent d’être transmis à SNCF Réseau pour validation finale avec prise en compte notamment des contraintes de la gare de Lyon Part-Dieu
• A notre demande, SNCF Réseau a précisé qu'a priori tous les trains Grenoble/Lyon qui avaient été déportés sur Perrache vont revenir sur Part-Dieu (on attend avec impatience le résultat !)
• Mais nous avons fait noter, comme le collectif de l’avant-pays savoyard, l’augmentation du temps de trajet Lyon/SAG/Chambéry. La région AURA attend aussi une explication de la SNCF.
o En off, il ressort que l’allongement du temps de parcours est dû principalement à la trame TGV : Tant que les TGV circuleront sur la voie unique, ils auront priorité pour y entrer et en sortir et pénaliseront les TER !
Les FH 2020 seront confirmées à l'automne 2019.
Les 2 projets ne prennent en compte que le service ferroviaire ; les plans de transport qui seront demandés aux autocaristes ne sont pas encore finalisés.
Divers :
• 19h08 : mise en service du Lyon/SAG/Chambéry dès le 9 juin 2019 (L à V, car le week-end, la priorité est laissée au train dans le sens Chambéry/Lyon pour les étudiants)
• Avec la mise en place de l'offre Léman express (LEX) et du développement de l’offre Lyon/Genève qui va amener des dessertes à proximité de Culoz et donc du Bugey, la région AURA a décidé de privilégier les Lyon/Chambéry par SAG plutôt que par Ambérieu, ce qui mécontente les voyageurs du bas-Bugey.
• La région AURA vient d’acheter 23 rames supplémentaires mais 17 d’entre elles sont tri-courant pour le nouveau service LEX qui nécessite des rames pouvant rouler en Suisse. Donc seulement 6 rames arrivent en AURA pour compléter le parc actuel et permettre un emport satisfaisant.
• L’emport (la capacité des trains) est maintenant suivie par la SNCF à la demande de la région AURA ; l’objectif principal étant qu’aucun voyageur ne soit debout + de 20 mn. La SNCF a commencé depuis début mai à communiquer sur la composition des trains via SMS.
• La fréquentation globale en AURA a subi une baisse de 10% en 2018 due principalement à la grève perlée du printemps ; la SNCF et la région attendaient une baisse plus conséquente.
Ponctualité (%) 2018 2019 (Janv à Avril)
Moyenne AURA 86,9 90,2
Lyon/SAG 83,1 89,4
Lyon/Grenoble 80,0 86,3
Lyon/Chambéry 73,4 81,2
• La ponctualité moyenne régionale des trains roulant s’est améliorée en début 2019 par rapport à 2018. Mais ces résultats calculés sur la totalité des trains cachent des résultats moins bons pour les trains des heures de pointe. L’ADUT a demandé que la ponctualité des trains en heure de pointe soit communiquée car + conforme à ce qui est subi par les voyageurs (85% sont des pendulaires abonnés)


--
Association Dauphinoise des Usagers du Train
1285, Route de la croix St Marc
38440 Ste Anne sur Gervonde
Email : adut.ter.ra@gmail.com
Blog : http://adut.20minutes-blogs.fr/

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu