Avertir le modérateur

14/07/2019

Infrastructures ferroviaires : remettre de la cohérence sur les rails

https://www.enviscope.com/infrastructures-ferroviaires-re...
Suisse Occidentale
Michel Deprost - le 12 juillet 2019

La programmation des infrastructures ferroviaires en Région Auvergne-Rhône-Alpes n’est pas lisible. Les débats succèdent aux débats, sur des projets dont on présente le financement comme impossible. Le Conseil économique, social et environnemental régional (Ceser) l’a exprimé il y a deux semaines. Certains projets n’avancent pas, même s’ils bénéficient d’une Déclaration d’Utilité Publique (DUP) comme les accès du Lyon-Turin ou comme le Contournement ferroviaire de Lyon Nord.

La conduite de ces projets souffre de plusieurs plaies. D’abord les urgences financières et techniques qu’il y a à réparer une infrastructure qui a souffert depuis plusieurs décennies de sous-investissement. Il faut investir pour remettre en état ce qui mérite de l’être, au prix de perturbations lourdes sur les circulations, auxquelles s’ajoutent les perturbations acceptées en rénovant la gare et le quartier de Part-Dieu.

Le deuxième problème est l’absence de moyens, de la part d’un Etat endetté qui ne peut que laisser s’ouvrir des débats sans débouché rapide, comme le regrette Etienne Blanc, premier vice-président de la Région.

L’absence de moyens financiers, semble aussi convenir à beaucoup d’acteurs et élus. Elle retarde la réalisation de projets impopulaires, comme par exemple le CFAL Nord de Lyon, ou surtout le Contournement ferroviaire sud, tout comme le développement du fret ferroviaire en rive droite du Rhône.

Retard à rattraper, Etat impécunieux, élus pusillanimes : cette conjonction funeste source de confusion devrait inviter à mettre de l’ordre dans les priorités, à mettre de la cohérence, de la visibilité, de la pédagogie pour éclairer l’opinion sur les objectifs d’aménagement du territoire.

Mais le spectacle est celui d’une pièce sans metteur en scène, d’un concert sans chef d’orchestre. SNCF réseau ouvre les dossiers pour les refermer en douceur. Des commissions nationales font le tri en fonction de contraintes budgétaires. La Région Auvergne-Rhône-Alpes ne pèse pas assez dans le débat.

Sur un sujet aussi capital que l’aménagement à long terme, il manque non pas d’un chef d’orchestre unique, mais d’un trio capable de s’accorder en permanence, dans la longue durée. Il faudrait une conférence permanente, réunissant évidement l’Etat, chef de fil suprême, aménageur en chef du territoire, le maître d’ouvrage, et plusieurs régions, celles du sud-est: Bourgogne-Franche-Comté, Auvergne-Rhône-Alpes, Région Sud. Ces trois régions correspondent à la carte ferroviaire du pays depuis 150 ans, elles sont liées par des logiques géographiques, économiques. Elles ont en commun le sillon Rhône-Saône, les massifs alpins et jurassien, les voisinages avec la Suisse et l’Italie.

En Suisse, ce type de conférence existe : la Conférence des Transports de la Suisse occidentale réunit les cantons, l’Office des Transports et les Chemins de fer fédéraux. On y parle stratégie, on y suit des projets avec recul et on parle de milliards de francs suisses sur des horizons de quinze à vingt ans.

Avoir une vision doit permettre de mettre sur la table non seulement les grands projets mais aussi les dossiers du réseau existant, de parler des relations TER entre Auvergne-Rhône-Alpes et Bourgogne-Franche-Comté, et d’Auvergne-Rhône-Alpes avec la Région Sud pour le desserte des Alpes.

Un dossier à suivre…

02/07/2019

La Région expérimente le wifi pour les TER entre Lyon-Grenoble

https://www.lyonmag.com/article/102065/la-region-experime...
High-Tech 02-07-2019 à 07:45

460x345_44273939962_0f12987f8b_o.jpg


Photo d'illustration - LyonMag

Après les TGV, le wifi pourrait s’installer sur le réseau TER de la SNCF. La Région Auvergne-Rhône-Alpes a lancé ce lundi la deuxième phase de son expérimentation du wifi à bord du TER.

Ce test concerne trois rames TER de la ligne Lyon-Grenoble. Ces dernières seront affublées d’un pictogramme wifi pour signaler aux usagers qu’ils auront accès au wifi gratuitement pendant leur voyage. Cette expérimentation durera un an.

Le budget alloué en totalité par la Région s’élève à 503 000 €.

27/06/2019

Guichets SNCF : Laurent Wauquiez signe un moratoire sur les fermetures, les syndicats restent inquiets

https://www.francebleu.fr/infos/transports/sncf-les-syndi...

Mercredi 26 juin 2019 à 22:56 - Par Fabrice Hawkins, France Bleu Saint-Étienne Loire, France Bleu Pays d'Auvergne
Le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes, Laurent Wauquiez, signe ce jeudi avec la SNCF un moratoire sur la fermeture des guichets des gares. Il veut stopper temporairement la vague de suppressions des petites gares qui a commencé en 2016. Les syndicats ne sont pas rassurés pour autant.

870x489_file.jpg


La gare de Bas Monistrol pourrait fermée en janvier 2020 © Radio France - Fabrice Hawkins

Auvergne-Rhône-Alpes, France

Laurent Wauquiez signe ce jeudi 27 juin avec la SNCF un moratoire sur la fermeture des guichets. Les syndicalistes restent inquiets, ils gardent en tête que l'objectif de la SNCF est de supprimer tous les guichets à l’horizon 2026. Ça a déjà commencé puisque dans la Loire, six guichets de gare ont fermé depuis 2017.

En Haute-Loire en revanche il y a déjà un moratoire : sur les sept points de vente qu'il reste, six devaient été supprimés en avril dernier, mais le processus de fermeture s'est arrêté.
Pétition pour garder le guichet de Bas-Monistrol

Dans la gare de Bas-Monistrol en Haute-Loire, beaucoup de voyageurs se demandent à quel moment le guichet va fermer. Initialement prévue au mois d’avril dernier, la fermeture se fera finalement au mois de janvier prochain. 2600 personnes ont signé une pétition pour empêcher la fermeture du guichet.

Yvette, qui fait partie des signataires, espère qu'il n' y aura pas de mauvaise nouvelle dans les mois à venir : "je regarde les horaires sur internet et je viens acheter les billets au guichet. Je trouve que c’est plus sympa et en plus on a des informations complémentaires". Adam, qui va à Saint-Étienne tous les jours, est du même avis : "c’est vrai que dans ces petites gares on est toujours aidé, je ne comprends pas qu’ils envisagent de la fermer". Dans cette gare, 1700 billets par mois environ sont vendus par des agents de la SNCF.

Martine est résignée, la fonctionnaire s’imagine déjà acheter ses tickets au distributeur. "En janvier, s’il faut aller à la machine on ira, en plus elle est dehors. En hiver on risque d’avoir froid. C’est sûr que certains vont préférer prendre la voiture. Ce n’est pas écologique mais ça le gouvernement n’en a rien à faire".

"Vous serez sanctionné par les contrôleurs alors qu’il n’y avait pas de volonté de fraude." - Xavier Bousset, secrétaire général de la CGT cheminots 43

Les syndicats réclament que "Laurent Wauquiez traite toutes les gares de la même manière". Ils estiment que "si le président de Région a réussi à arrêter temporairement les fermetures des guichets dans son fief de Haute-Loire, il peut le faire dans l'ensemble de la région". Les fermetures de guichets touchent directement les clients.

Xavier Bousset, qui est secrétaire général de la CGT cheminots en Haute-Loire, donne un exemple concret des répercussions : "si vous faites un trajet Brioude- Bas-Monistrol avec une correspondance au Puy-en Velay, un grain de sable peut rendre votre voyage difficile. Si vous prenez votre train à Brioude, et qu'il y a un incident, vous arriverez au Puy et vous raterez votre changement de train. Là vous n’aurez aucun interlocuteur, donc vous ne saurez pas quel train vous pouvez prendre, quel recours vous avez. Et donc si vous montez dans le train et qu’on vous contrôle, vous serez sanctionné par les contrôleurs alors qu’il n’y avait pas de volonté de fraude ".

La CGT organise une manifestation vendredi 28 juin à Lyon à 10 heures, une marche entre la gare Lyon-Perrache et l'hôtel de région.
 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu