Avertir le modérateur

17/06/2018

La SNCF lance la modernisation d'une partie de la ligne TER entre Lyon et Grenoble

https://france3-regions.francetvinfo.fr/auvergne-rhone-al...

© Pixabay
© Pixabay

C'est l'une des lignes TER de la région où les retards de trains, sont presque quotidiens, ou les annulations, très régulières. La SNCF annonce la modernisation d'une partie de la ligne TER entre Lyon (Rhône) et La Tour-du-Pin (Isère), du 11 juin au 12 octobre 2018, avec des moyens exceptionnels.

Par Renaud Gardette

Près de 13 km de voie vont être remis à neuf, pour un investissement de 25 millions d'euros, financé à 100% par SNCF Réseau.

Le renouvellement des voies est nécessaire pour éviter la dégradation du niveau de sécurité, de régularité et de confort et ainsi garantir le meilleur service au voyageur, annonce la SNCF dans un communiqué.

L’opération, qui a démarré le 11 juin avec des travaux préparatoires, consiste à remplacer le ballast, les traverses, les rails, par un mode opératoire dit « Suite Rapide ».

Méthode industrialisée, véritable usine roulante, la « Suite Rapide » est composée de plusieurs trains-engins positionnés les uns à la suite des autres. Elle permet de réaliser les travaux dans un temps très court (plus d’un kilomètre par jour contre 150 mètres linéaires par des procédés plus traditionnels), l’enjeu principal étant de gêner le moins possible la circulation des trains commerciaux.

https://www.youtube.com/watch?v=TUbd4f-bTck

Le chantier sera mené dans le respect de l’environnement et de manière à réduire au maximum les nuisances induites. Ce chantier s’inscrit dans l’effort massif de SNCF Réseau pour le renouvellement du réseau ferroviaire: en 2018, plus de 700 millions d’euros sont en effet consacrés à ce réseau sur le territoire de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Ces investissements traduisent la volonté de SNCF Réseau et de ses partenaires, en particulier l’Etat et la Région Auvergne-Rhône-Alpes, de donner la priorité à la maintenance et au renouvellement de l’infrastructure, aux travaux de décongestion et de mise en qualité du réseau. Plus de 500 agents SNCF et des entreprises extérieures seront présents lors des travaux avec la "Suite Rapide".

Adaptation des dessertes

Les premiers et derniers trains circulant entre Lyon et Bourgoin-Jallieu sont impactés.

Suppression et remplacement par autocar

  • Grenoble (21h22) – Lyon Part-Dieu (23h29)
  • Lyon-Part-Dieu (22h14) – Grenoble (23h38)
  • Lyon Perrache (21h56) – Saint-André-le-Gaz (22h51)


Trains originaires de Bourgoin-Jallieu au lieu de St-André-le-Gaz

  • Saint-André-le-Gaz (5h08) – Lyon Perrache (6h04)
  • Saint-André-le-Gaz (6h08) – Lyon Perrache (7h04)
  • Saint-André-le-Gaz (8h08) – Lyon Perrache (9h04).


Ce renouvellement des constituants de la voie oblige à limiter la vitesse de la circulation des trains et augmenter leur temps de parcours de l’ordre de 8 minutes en moyenne dans chaque sens. En conséquence, les horaires des trains empruntant la portion de voie Lyon-Heyrieux ont du être modifiés.

Pour la desserte Lyon Part-Dieu - Grenoble

  • Sens Lyon - Grenoble, départ de Lyon Part-Dieu avancé de 6,5 minutes en moyenne,
  • Sens Grenoble - Lyon, arrivée retardée de 11 minutes en moyenne.
  • Sens Lyon - St-André-le-Gaz, départ de Lyon Perrache avancé de 8 minutes en moyenne,
  • Sens St-André-le-Gaz – Lyon, arrivée retardée à Lyon Perrache de 12 minutes en moyenne.


Fermetures des passages à niveau de Saint-Pierre-de-Chandieu lors des travaux

Le PN 10, situé rue Pasteur / rue du Coprin Chevelu, fermé en continu du 23 juillet au 7 septembre (Déviation via la RD147 et la RD318)
Le PN 12, situé dans le lieu-dit "Les Quinonières", fermé en continu du 19 juillet au 24 août (Déviation via la RD147 et la RD318)
Le PN 13, situé chemin de Satolas, fermé en continu du 16 juillet au 17 août (Déviation via la RD153, la RD53A et la RD318)
Le PN 14, situé chemin des Tâches, fermé en continu du 16 juillet au 17 août (Déviation via la RD53A et la RD318)


30/05/2018

Laurent Wauquiez va demander le remboursement intégral des abonnements TER d'avril

https://www.francebleu.fr/infos/transports/laurent-wauqui...

mardi 29 mai 2018 à 10:51 Par Céline Loizeau, France Bleu Drôme-Ardèche, France Bleu Isère, France Bleu Pays d'Auvergne, France Bleu Pays de Savoie et France Bleu Saint-Étienne Loire

Dans un communiqué envoyé ce lundi aux médias régionaux, la Fédération nationale des associations des usagers de transports écrit que la Région Auvergne-Rhône-Alpes ne fait "rien" pour ses abonnés. Elle a visiblement été entendue.

Une convention lie les régions et la SNCF pour le réseau TER (photo d'illustration)
Une convention lie les régions et la SNCF pour le réseau TER (photo d'illustration) © Maxppp - PHOTOPQR/VOIX DU NORD

Grenoble, France

Lundi, la Fnaut en Auvergne-Rhône-Alpes déplorait l'absence de réponse du Conseil régional  à un courrier de fin avril. Dans cette lettre, l'antenne régionale de la Fédération nationale des associations des usagers de transports demandait à la Région de faire "pression" sur SNCF Mobilités quant à l'indemnisation des abonnés TER impactés par la grève perlée.

La Région relaie les revendications de la Fnaut

Ce mardi, on apprend que le président LR de la Région, Laurent Wauquiez, va demander le remboursement intégral des abonnements d'avril puis la moitié de ceux de mai. Idem pour juin si la grève se poursuit. Dans son communiqué, la Fnaut s'interrogeait sur le silence de la Région et prenait en exemple Valérie Pécresse, patronne LR de la Région Ile-de-France, qui a obtenu 50% de remboursement des abonnements Navigo pour avril et mai. Par ailleurs, dans les Hauts-de-France, Xavier Bertrand (ex-LR) a demandé dès fin avril le remboursement "total" des abonnements.  

Pour l'instant, pour les abonnés TER d'AURA, la SNCF accorde un remboursement à hauteur de 50% pour avril et aucune annonce pour la suite. Insuffisant pour la Fnaut qui affirme qu'"Auvergne-Rhône-Alpes est la région la plus impactée avec 1 TER sur 4 en circulation les jours de grève alors qu'en moyenne c'est 1 sur 2.

Pour sa part, SNCF Mobilités fait savoir qu'elle ne fera aucun commentaire sur le sujet. Elle précise cependant que le sujet sera évoqué lors des rencontres avec la Région et qu'aujourd'hui il est compliqué de donner une date à laquelle une réponse sera apportée aux usagers.

09/05/2018

Grève à la SNCF : "Chez nous en Auvergne Rhône-Alpes c'est 24h/24 et 7j/7", dénonce la Fnaut

https://www.francebleu.fr/infos/transports/greve-a-la-snc...

mercredi 9 mai 2018 à 18:21 Par Bleuette Dupin, France Bleu Drôme-Ardèche, France Bleu Isère et France Bleu Pays de Savoie

"La grève a assez duré", écrit la Fnaut, la Fédération nationale des associations d'usagers du train, dans un communiqué national. Les voyageurs sont à bout et la prolongation de ce mouvement est "très dangereuse pour l'avenir du rail". Quant au dédommagement des abonnés, il est loin d'être réglé.

"La grève devient insupportable pour les voyageur", écrit la FNAUT qui ajoute que sa prolongation "met le système ferroviaire en danger".
"La grève devient insupportable pour les voyageur", écrit la FNAUT qui ajoute que sa prolongation "met le système ferroviaire en danger". © Maxppp - Pascal Bonniere

Chambéry, France

"Les voyageurs sont à bout" écrit dans son communiqué ce mercredi la fédération des usagers du train. La Fnaut demande l'arrêt de la grève, rapidement, sous peine de mettre en péril l'avenir du rail. En Auvergne-Rhône-Alpes, la présidente de la Fnaut souligne que ce n'est pas une grève perlé sur certaines lignes mais une grève quotidienne depuis le mois d'avril. "Nous attendons toujours un remboursement conséquent des abonnements. Nous n'avons pas eu le service au mois d'avril, nous ne comprenons pas pourquoi il faudrait payer un service que nous n'avons pas eu", souligne Anne-Marie Ghémard.

L'association a demandé au président de la Région d'intervenir pour les remboursements des abonnements

L'association a demandé au président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes d'intervenir auprès de la SNCF pour obtenir les remboursements des abonnements. Pour l'instant la proposition de la SNCF, c'est 50 % de réduction sur l'abonnement du mois de juin. "C'est inadmissible, dit la présidente de la Fnaut. Il y a des endroits dans la région où il n'y n'y a eu aucune train du 3 au 21 avril, puis quelques uns de temps en temps. _Là on a besoin de remboursement à 100%_. Maintenant c'est au niveau régional que ça se négocie. Nous avons demandé au président de la Région d’intervenir parce qu'il a le pouvoir de faire pression sur SNCF Mobilités et les TER mais nous attendons sa réponse. Nous lui avons écrit il y a dix jours, nous n'avons aucune réponse".

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu