Avertir le modérateur

27/05/2017

Tunnel ferroviaire Lyon-Turin : le maître d’ouvrage lève le voile sur les appels d’offres

http://www.lemoniteur.fr/article/tunnel-ferroviaire-lyon-...

Augustin Flepp, avec F.M. - LE MONITEUR.FR -

Tunnel Euralpin Lyon-Turin (TELT), le maître d’ouvrage en charge de la réalisation et de la gestion du tunnel de la liaison ferroviaire Lyon-Turin, commence à détailler les aspects techniques, financiers, réglementaires… des appels d’offres, ainsi que les différents lots de chantier du futur tunnel de 57,5 km. D’ici à 2019, ce sont l’équivalent de 5,5 Mds € de marchés qui seront attribués.

81 appels d’offres répartis sur douze chantiers, pour un total de 5,5 Mds € de travaux. Voilà l’impressionnant programme du chantier du tunnel ferroviaire Lyon-Turin, dont les aspects techniques, financiers et réglementaires ont été présentés par Hubert du Mesnil, le président de TELT (Tunnel Euralpin Lyon-Turin) lors d’une rencontre au siège de l’Union industrielle de Turin, devant des entrepreneurs de la Botte, le 22 mai. La présentation officielle, en France, se fera le 21 juin à Lyon, au siège de la Région Auvergne-Rhône-Alpes. Les 81 appels d’offres vont être lancés par étapes : ils débuteront d’ici à la fin 2017 et se poursuivront jusqu’en 2019. Rappelons que le tunnel de 57,5 km reliera Saint-Jean-de-Maurienne (France) à Suse (Italie).

Attribution : le maître d’ouvrage pense aux PME

La répartition des 12 chantiers est la suivante : 9 chantiers concerneront les travaux divisés en zones géographiques, prenant en compte les connexions aux lignes historiques en France et en Italie ; et 3 porteront sur les activités connexes, comme la valorisation des matériaux d’excavation.

Concernant les 81 appels d’offres, 45 marchés porteront sur le génie civil, et se diviseront en plusieurs volets selon les montants (jusqu’à 5 M€ ; entre 5 et 500 M€ ;  entre 500 M€ et 1,3 milliards d’euros). Et 36 seront alloués à la maitrise d’œuvre. Au total ces appels d’offres impliqueront environ 20 000 entreprises.

Quant à l’attribution des marchés, Mario Virano, le directeur général de TELT, a précisé que de nombreuses PME de la région Auvergne-Rhône-Alpes devraient pouvoir profiter des travaux de sous-traitance. « Dès le départ, l’idée était de mettre en place des marchés justement adressés à ces entreprises : c’est pour cela que nous avons décidé de lancer un nombre élevé de marchés, pour qu’ils soient de valeur réduite et donc plus intéressants pour les PME », a souligné le dirigeant, dans un communiqué.

Un projet colossal

Retenu en 1994 par l’UE dans la liste des 14 projets prioritaires de transport, la liaison Lyon-Turin prévoit la construction de 140 km de voies ferrés, dont 86 en souterrain, et 59 ouvrages d’art. La nouvelle ligne doit permettre, à termes, d’acheminer 40 millions de tonnes de marchandises par an et 5 millions de voyageurs. Le coût total, dont la mise en service est prévue vers 2030, est estimé à 26 Mds €.

19/04/2017

Lyon-Turin 21 avril CHIMILIN

20h Salle des fêtes

 lyon turin 21 avril chimilin.jpg

présentation du projet alternatif

ENTREE  GRATUITE

ORGANISATION: A.D.E.C.  tel : 04 76 32 59 00 ou 06 09 85 87 39

association de défense de l’environnement à Chimilin

Nous avons le plaisir de vous inviter à la réunion d’information le vendredi 21 avril,

Salle des fêtes à 20h00

Présentation : Michel Martin, ingénieur, réalisateur de l’étude alternative Lyon-Turin, un projet respectueux de l’environnement.

Au programme : présentation de notre projet alternatif Lyon Turin, consistant en une transformation de la voie existante, supprimant toutes les nuisances liées à l’activité ferroviaire, et coutant 10 fois moins cher que le projet dévastateur proposé

Comptant sur votre indispensable présence,

13/04/2017

La qualité de l'air ne doit pas être l'otage du Lyon Turin ! - Communiqué de presse du 12 Avril 2017

Communiqué de presse du 12 Avril 2017

FNE- CIPRA - ARSMB - FRAPNA -MOUNTAIN WILDERNESS - VIVRE ET AGIR EN MAURIENNE - ENVIRONN’MONTBLANC/INSPIRE - LES AMIS DE LA TERRE - VIVRE EN TARENTAISE - LES AMIS DE LA CONFEDERATION PAYSANNE
 
La qualité de l'air ne doit pas être l'otage du Lyon Turin !
 
La Région Auvergne Rhône Alpes organise le 13 avril une concertation sur le report modal des marchandises de la route sur le train et le fluvial, à Chambéry (9h-17h Université de Savoie Rue Marcoz).
 
1- Le Collectif regroupant les 12 associations signataires, représentant plus d'un million d'adhérents et de sympathisants, salue cette initiative du Vice Président délégué aux transports, Patrick Mignola et l'intérêt que leur apportent les autres Vices Présidents, notamment celui en charge de l'Environnement, Monsieur Éric Fournier.
Elles espèrent qu'aucun sujet ne sera tabou, et que toutes les données techniques, sociales, économiques seront mises sur la table sans calcul, désinformation ou manipulation des différentes parties prenantes (notamment et surtout en ce qui concerne la capacité de la ligne ferroviaire existante Dijon - Modane et son tunnel du Mont Cenis).
Elles jugent qu'un temps de parole de 5 minutes par intervenant n'est pas suffisant pour garantir la qualité d'un débat contradictoire à la hauteur des enjeux.
 
2- Elles rappellent :
-  que les enjeux sont la qualité de l'air, le réchauffement climatiques, la sécurité et la santé des populations et qu'elles ont été nombreuses à déposer plainte contre X pour mise en danger de la vie d'autrui
-  que depuis la mise au gabarit GB1 de la ligne historique et du tunnel du Fréjus (juin 2012), les autorités publiques auraient pu mettre les camions sur le train depuis Ambérieu en optimisant l'usage de cette ligne, si l'Autoroute Ferroviaire Alpine (AFA) n'avait pas été scandaleusement torpillée.
-  qu'il est hors de question d'attendre encore 20 à 30 ans, qu'elles qu'en soient les raisons, comme le préconisent les promoteurs du Lyon Turin
-  qu'il est urgent de consacrer les moyens financiers actuellement disponibles au report modal des marchandises et des voyageurs sur le rail plutôt qu'à une fuite en avant au moment où les trafics de marchandises stagnent
-  que tout doit être mis en œuvre, comme l'exigent tous les schémas régionaux et nationaux (Plans Climat, SRCAE, ...) pour relocaliser l'économie et ainsi créer des emplois locaux en continuant de faire baisser le trafic international de marchandises.
 
3- Enfin, les Associations rappellent qu’elles condamnent le doublement du tunnel routier du Fréjus depuis toujours (étant entendu qu'il existe d'autres solutions pour assurer la sécurité... notamment la mise des camions sur le train !). Tous les investissements routiers et autoroutiers de cette nature dans les Alpes ou ailleurs sont totalement incohérents avec la volonté énoncée le 13 avril par la Région AURA de favoriser le report modal.
 
Aussi, les Associations participent activement à la concertation engagée par le Vice Président Patrick Mignola. Elles ont produit 30 propositions réalistes inspirées de plusieurs décennies de travail et d'expériences de terrain dans toutes les Alpes. (en pièce jointe)
Elles restent néanmoins extrêmement vigilantes et prêtes à dénoncer les manipulations et la désinformation que certains acteurs ne manqueront pas d’afficher, à leurs habitudes.
 
 
Les 12 associations invitent les médias à discuter de leurs propositions et à décrypter les positions des acteurs qui jouent, de fait, contre la santé publique et l'environnement
lors d'une CONFERENCE DE PRESSE le 13 avril de 17h15 à 18h30  
Salle 3 de l’Université de Savoie (rue Marcoz, à coté de la salle de la séance plénière).
 
 
Pour le Collectif, contact : 
Alain Boulogne 06 87 71 90 56    
Marc Pascal      06 08 83 52 69
 
 
2017-04-13 Quelles mesures concrètes pour « booster » le report modal dès 2017-FINALE.pdf

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu