Avertir le modérateur

17/12/2017

Accessibilité PMR des gares : pourquoi les efforts demandés aux communes et à la SNCF ne sont pas les mêmes ?

http://www.lagazettedescommunes.com/540048/accessibilite-...

Publié le 13/12/2017 • Par Gabriel Zignani

La loi du 11 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées a posé les bases indispensables à l’inclusion des personnes en situation de handicap en étendant la conception de l’accessibilité à tous les types de handicap et en adoptant une conception plus large des espaces et bâtiments à rendre accessibles. Elle a en effet posé le principe de la mise en accessibilité de la chaîne du déplacement qui comprend le cadre bâti, la voirie, les aménagements des espaces publics, les systèmes de transport et leur intermodalité.

Cependant, si une date limite à respecter était inscrite dans la loi pour la mise en accessibilité des établissements recevant du public et des systèmes de transports collectifs, il n’en était pas de même pour la voirie. Les agendas d’accessibilité programmée (Ad’AP, ou SD’AP dans le domaine des transports), ont été mis en place par l’ordonnance n° 2014-1090 du 26 septembre 2014 face au constat partagé que les délais imposés par la loi de 2005 ne pourraient l’être dans de nombreux cas.

S’agissant des bâtiments, l’Ad’AP est la seule option pour réaliser des travaux en toute légalité dans un établissement recevant du public (ERP) après le 1er janvier 2015. Les travaux d’accessibilité doivent être réalisés sur une période de 1 à 3 ans mais qui peut être prolongée jusqu’à 9 ans pour les gestionnaires de patrimoine comportant des bâtiments importants. En matière de transport public, les autorités organisatrices de transport (AOT) bénéficient grâce au dispositif SD’AP d’un cadre clair et sûr pour agir en faveur de l’accessibilité au-delà de la date du 12 février 2015. Elles peuvent ainsi disposer d’un délai supplémentairepour poursuivre la mise en accessibilité de leurs points d’arrêt, de 3 ans pour les services routiers urbains, de 6 ans pour les services routiers non urbains et les transports publics routiers en Île-de-France et de 9 ans pour les services ferroviaires, à condition de s’engager sur un programme et un calendrier précis. Ces délais supplémentaires ont été ajustés en fonction de la situation relative à chaque type de réseau de transport collectif à rendre accessible. En effet, le diagnostic réalisé en 2013 par la sénatrice Claire-Lise CAMPION dans son rapport intitulé « Réussir 2015 » révélait que les transports urbains avaient sensiblement progressé dans ce domaine mais qu’il n’en était pas de même des transports non urbains.

Quant au transport ferroviaire, la complexité et le montant des investissements restant à réaliser pour rendre les gares accessibles nécessitaient d’accorder à ce secteur une durée supplémentaire plus conséquente. Le SD’AP des services ferroviaires nationaux a été approuvé par arrêté du secrétaire d’État aux transports le 29 août 2016. Il prévoit la mise en accessibilité de 158 gares sur les 160 gares placées sous l’autorité de l’État en tant que chef de file à horizon 2024. La gare de Saint-Quentin fait partie des 151 gares prioritaires du SD’AP national. Le document précise la programmation des travaux à réaliser sur les différents périmètres de la gare. Ainsi, la mise en accessibilité du bâtiment voyageur, qui était programmée pour l’année 2016, est aujourd’hui achevée.

Les travaux à réaliser pour mettre les quais en accessibilité (périmètre de SNCF Réseau) nécessitent quant à eux un temps plus important au vu de la complexité et du coût des travaux et devraient être achevés pour 2022. Sur le périmètre de SNCF Réseau, en effet, les opérations de mise en accessibilité des installations viennent s’ajouter aux très nombreuses opérations de régénération réalisées par l’entreprise dans un contexte de fortes contraintes financières et en matière de ressources humaines.

Concernant la voirie, la loi de 2005 demandait également aux communes de réaliser des plans de mise en accessibilité de la voirie et des aménagements des espaces publics (PAVE) pour programmer les travaux à réaliser afin de rendre accessibles les circulations piétonnes, les parkings, les places, parcs et jardins, mais, à la différence des autres éléments composant la chaîne du déplacement, aucune date limite pour la réalisation de ces travaux n’a été imposée.

C’est dans ce contexte que la ville de Saint-Quentin a pris la décision de démarrer en 2014 la réhabilitation du parvis de la gare afin de faire en sorte que ce lieu de passage très fréquenté permette une cohabitation en toute sécurité entre les différents utilisateurs (usagers du train, automobilistes, cyclistes et piétons) et de rendre cette partie de la ville accessible aux personnes en situation de handicap. Ces travaux, ainsi que ceux relatifs à la mise en accessibilité du bâtiment voyageur de la gare de Saint-Quentin, se sont achevés en 2016. Si le traitement des quais nécessite un plus long délai, le dispositif gratuit « Accès Plus » proposé par SNCF Mobilités permet d’ores et déjà aux personnes en situation de handicap d’accéder à leur train quelle que soit la hauteur du quai ou de l’emmarchement du train.

 

17/11/2017

ADUT - Convocation à l'assemblée générale 2017

image003.jpgimage004.jpg

VENDREDI 17 Novembre 2017

Horaire : 20h-22h

Villa la Marbrerie à Bourgoin-Jallieu

Le Bureau doit se renouveler

Nous avons besoin de nouvelles forces

Venez nous rejoindre !

« La Villa Marbrerie » se trouve au sud de la gare ferroviaire de Bourgoin-Jallieu, à proximité du parking « des charges », cf. lieu en rose sur la photo ci-jointe). Le parking « des charges » payant est gratuit sur ce créneau horaire.

image005.jpg
Venez-vous exprimer au sujet des mois que nous venons de subir et qu'on parle ensemble des années à venir !
Venez nous rejoindre au CA, voire au bureau, car nous avons besoin de renouveau, certains membres souhaitant faire une pause !

L'ordre du jour sera le suivant :
- Rapport moral
- Situation comptable
- Compositions du Conseil d'Administration et du Bureau

Cordialement,

Patrice BELVEGUE Président de l'ADUT
Association Dauphinoise des Usagers du Train
1285 route de la croix St Marc
38400 Ste Anne sur Gervonde
Email : adut.ter.ra@gmail.com
Blog : http://adut.20minutes-blogs.fr

28/06/2017

De nouveaux ascenseurs en vue en gare de la Tour-du-Pin : "enfin!" disent usagers et mairie

https://www.francebleu.fr/infos/transports/de-nouveaux-as...

Par Céline Loizeau, France Bleu Isère mardi 27 juin 2017 à 18:09

Début de la phase de démontage des vieux ascenseurs de la passerelle, le 21 août.
Début de la phase de démontage des vieux ascenseurs de la passerelle, le 21 août. © Radio France - Céline Loizeau

Depuis 5 ans, à la Tour-du-Pin, mairie comme usagers se plaignent du mauvais état et des pannes à répétition des deux ascenseurs qui permettent d'accéder à la passerelle de la gare qui relie les 2 voies. La SNCF lancera les travaux de démontage des ascenseurs le 21 août.

A la Tour du Pin, la gare accueille un peu plus de 800.000 voyageurs par an. Mais pour accéder à la passerelle qui permet de passer d'une voie à l'autre, ce n'est pas tous les jours simple. Les ascenseurs sont vieux, doivent souvent composés avec des infiltrations d'eau et les pannes se multiplient. Quand les ascenseurs sont hors service, il ne reste plus que les escaliers. Impossible pour les personnes en fauteuil roulant, compliqué pour celles en béquilles mais aussi avec poussette ou tout simplement avec un bagage lourd. Les soucis sont récurrents depuis 5 ans. L'association dauphinoise des usagers du train alerte régulièrement la mairie. En 2015, le conseil municipal vote même une motion pour que les choses bougent.

 

Et ça bouge enfin en cette année 2017 puisque ce 27 juin la SNCF a annoncé que le chantier débutera le 24 juillet. Il s'agit en fait de la phase préparatoire. Concrètement, le démontage des 2 ascenseurs démarrera le 21 août afin d'être remplacés. "Il s'agit d'ascenseurs plus grands, qui répondent aux normes d'aujourd'hui", précise Marie-Laure Naty, direcrtrice de projets à SNCF Mobilité Gares et Connexions. Tout doit prendre fin le décembre. Ce chantier s'élève à 723.000 euros, somme entièrement réglée par SNCF Réseau. La SNCF profite de ce chantier pour effectuer quelques aménagements pour les personnes déficientes visuelles ou qui souffrent de problèmes auditifs. "La gare sera alors entièrement accessible aux personnes à mobilité réduite et globalement ces travaux amèneront plus de confort à l'ensemble des voyageurs", affirme la SNCF

L'Adut veut que d'autres gares aient aussi les droit à des travaux

Comme la mairie, les associations sont satisfaits de voir ces travaux bientôt démarrer. C'est le cas de Katuvue*, qui rassemble des déficients visuels, mais aussi de l'Adut, l'association dauphinoise des usagers du train. Michel Verdel, l'un de ses membres, souhaite cependant que des efforts en matière d’accessibilité soient aussi faits pour les gares voisines, comme celle de Bourgoin-Jallieu. Et de s'indigner car les choses prennent du temps : "la SNCF, l'Etat ont de l'argent. Quand on pense qu'on veut nous imposer un Lyon-Turin avec 45 milliards d'euros et qu'on ne trouve pas de l'argent pour faire des aménagements quotidiens à des gens qui ont le droit de voyager tous les jours."

Pas d'impact sur le trafic des trains

Ces travaux auront lieu essentiellement la nuit. Ainsi, le trafic des trains ne sera pas impacté. En revanche, la journée, la passerelle ne sera plus accessible que par escaliers. Impossible donc pour les personnes handicapées qui devront alors réserver un taxi pour faire leur voyage. Le client paie le prix du billet de train, le surcoût est pris en charge par la SNCF. Il faut réserver 48h à l'avance. Ce service de substitution, réservé aux personnes handicapées, doit leur permettre d'aller de la gare de la Tour du Pin à une autre gare de la ligne Lyon-Grenoble (sauf celles de l'Isle d'Abeau et Saint-Quentin-Fallavier). Cependant, pour l'instant, rien n'est prévu entre le 21 août, date du début du démontage des ascenseurs, et le 12 septembre, en raison d'un changement récent concernant le calendrier du chantier. "Mais le problème sera vite réglée", a promis Sandrine Chaix, conseillère régionale déléguée aux personnes handicapées. La Région étant l'autorité organisatrice de transports. Le numéro d'Allô TER, service de substitution, c'est le au 09.69.32.21.41

Par ailleurs, la SNCF proposera une information sur ces travaux en gare et via des flyers à partir de la première quinzaine de juillet. La mairie de la Tour-du-Pin apportera aussi des précisions sur son site internet et sa page Facebook. Les abonnés de la SNCF recevront eux un SMS explicatif.

Reportage en compagnie de la mairie, la SNCF et l'asso Adut

*L'association Katuvue participe ce samedi 1er juillet, de 9h30 à 19h, à Ruy, à une journée "tous handicaps" avec notamment parcours de randonnée et échanges entre associations. Cela se passe hall des sports et l'entrée est gratuite. Cette journée sera suivie d'une soirée dansante sur le thème des années 80. Le prix d'entrée pour la soirée est fixé à 10 euros pour les adultes; 5 euros pour les 6-15 ans; et c'est gratuit pour les moins de 6 ans.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu