Avertir le modérateur

20/08/2017

Ces normes qui rendent fou : le casse-tête des passages à niveau

http://www.capital.fr/economie-politique/ces-normes-qui-r...

Publié le

Ces normes qui rendent fou : le casse-tête des passages à niveau David Monniaux/Wikimedia Commons

Pour assurer la sécurité de ses citoyens, l’administration française empile les réglementations. Un nouvel arrêté sur les passages à niveau exaspère les élus.

A lire le décret sur les passages à niveau en vigueur depuis juillet, on peut se demander si l'administration ne déraille pas. Au départ, ce texte, qui fait suite aux recommandations du BEA-TT (Bureau d'enquêtes sur les accidents de transport terrestre) à la suite d'une collision entre un TER et un car en 2008 à Allinges (Haute-Savoie), part pourtant d'une bonne intention. Il vise à améliorer la sécurité, en ajoutant notamment “un ou plusieurs feux rouges clignotants lorsque la visibilité d'un feu est limitée à un passage à niveau en raison de la configuration de la route”. Mais, dans les faits, il est difficilement applicable, car il prévoit l'interdiction de passage aux véhicules qui ne seraient pas capables de les franchir dans un délai de sept secondes.

Or les élus considèrent qu'il est impossible d'identifier ces véhicules puisque les choses varient en fonction de la configuration du terrain et du chargement du véhicule lui-même. Ils ont bataillé ferme contre cette norme, mais rien n'y a fait : le gouvernement est passé en force. Résultat : pour éviter tout ennui, certains maires risquent d'interdire purement et simplement le franchissement des passages à niveau à tous les poids lourds. Auquel cas il faudra alors prévoir une déviation. “Le but recherché est surtout de faire peser la responsabilité des défaillances individuelles sur les élus !”, dénonce Alain Lambert, le président du CNEN.

01/08/2017

SNCF : trafic de train perturbé entre Lyon et Grenoble/Chambéry

http://france3-regions.francetvinfo.fr/auvergne-rhone-alp...

 © France3 RA © France3 RA

Le site Lyon Mag vient de donner l'alerte: le trafic des trains est perturbé entre Lyon et Grenoble/Chambéry, ce mardi 1er août à 16h45. Des retards et des suppressions sont à prévoir jusqu'à la fin de l'après-midi. 

Par France 3 Alpes

C'est une information relayée par le site Lyon Mag. Le trafic des trains est perturbé suite à un incident au passage à niveau de Chandieu-Toussieu, au sud-est de Lyon, ce mardi 1er août vers 16h45.

C'est un "bris de barrière" qui est à l'origine de la perturbation et qui a endommagé le système de fermeture de passage à niveau. 

Le trafic a été fortement ralenti à proximité de ce passage à niveau, engendrant des retards d'une vingtaine à une quarantaine de minutes.

Des agents du réseau SNCF ont été rapidement envoyés sur place et la situation devrait rentrer dans l'ordre. D'ici là, "des retards et suppressions sont à prévoir jusqu'en fin d'après-midi."

Il est conseillé de consulter le site internet de la SNCF pour s'informer de l'état du trafic avant de se rendre en gare.

08/06/2017

SNCF Réseau expérimente des équipements pour sécuriser les passages à niveau

http://www.mobilicites.com/011-6236-SNCF-Reseau-fait-le-p...

6 juin 2017 | par Florence Guernalec

© DR© DR

Le 2 juin 2017, SNCF Réseau a profité de la 10e Journée nationale de sécurité routière aux passages à niveau (PN) pour dresser un bilan de son action. Le gestionnaire d'infrastructure a investi plus de 46 millions en 2016 et teste plusieurs solutions pour améliorer la sécurité des automobilistes.

 
En 2016, 111 collisions ont eu lieu aux passages à niveau (PN) et 31 personnes ont trouvé la mort; un chiffre plus élevé qu'en 2015. Ainsi, SNCF Réseau poursuit son effort d'investissement. En 2016, 24 PN ont été supprimés.

Le gestionnaire d'infrastructure a investi 22,46 millions pour en supprimer 6 PN prioritaires inscrits dans le Programme national de sécurisation et 14 millions pour en supprimer 18 autres, et améliorer la sécurité sur 192 PN (automatisation ou aménagements particuliers comme l'ajout de feu et de téléphone, élargissement du flux piéton, etc.). Le coût d'une suppression varie de 3 à 15 millions d'euros.
 
98% des accidents aux PN sont dus à des comportements des usagers sur la route, les 2% restants sont principalement liés à des actes de malveillance. En particulier, 20% des automobilistes déclarent avoir déjà franchi un PN en ne respectant pas la signalisation, selon un sondage TNS Sofres datant de 2015.

Dans 59% des cas, l'automobiliste sait que le PN existe et est fermé ou en cours de fermeture, mais choisit délibérément de le franchir ; dans 38% des cas, il sait que le PN existe, mais commet une erreur d'analyse et se retrouve immobilisé sur le PN. Enfin, dans seulement 1% des cas, il ne remarque pas le PN ou trop tardivement.
 
Des contrôles renforcés
 
Ainsi, les contrôles ont également été renforcés : des radars de vitesse (22) ou de franchissement (42) ont été déployés au PN pour contrôler les comportement des conducteurs.

Le non-respect des règles de sécurité est sanctionné par :
· une amende forfaitaire comprise en 68 et 3 750 euros ;
· un retrait de un à six points sur le permis de conduire ;
· une suspension de trois ans du permis de conduire, à partir de 30 km/h au-dessus de la limitation de vitesse ;
· une immobilisation et/ou confiscation du véhicule, à partir de 40km/h au-dessus de la limitation de vitesse ;
· une peine de trois ans de prison, en cas de récidive d’excès de vitesse supérieure ou égale à 50 km/h.
 
Des équipements en test
 
De plus, SNCF Réseau poursuit ses expérimentations pour améliorer les équipements :
- détecteurs d'obstacle
Un signal avertit le conducteur de train d'un obstacle sur les voies.

- dalles anti-intrusion ;
L'objectif est de dissuader les usagers d'emprunter un PN pour longer les voies.

- stickers "barrières cassables"
En test sur 5 PN en région Rhône-Alpes et bientôt sur quatre autres sites en Champagne-Ardenne.

- lampes à diode
Il s'agit d'améliorer la visibilité des feux. En test actuellement sur trois zones. Si ces nouvelles lampes sont homologuées, le déploiement pourrait intervenir à partir du second semestre 2017.

- cartographie GPS des passages à niveau
Cela consiste à intégrer les données relatives aux PN dans les GPS Tom-Tom.

- panneaux de téléphones
Ces panneaux améliorent la visibilité des téléphones servant à signaler un problème sur le fonctionnement du passage à niveau voisin. Ce dispositif équipe désormais tous les PN inscrits au PSN et devrait être généralisé d’ici 2018.
 
- aménagements de barrières
Des aménagements de barrières de passage à niveau sont en cours d’études telles que des lamelles souples (jupes) sous les barrières empêchant le passage des piétons lorsque les barrières sont baissées.
 
Enfin, la campagne de communication lancée en octobre 2016 sera reconduite du 2 au 27 juin 2017 avec la même signature : "ne risquez pas votre vie aux passages à niveau. Respectez le code de la route".

F.G.
 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu