Avertir le modérateur

20/11/2017

La SNCF va travailler sur le « Waze du train » avec la start-up Railz

https://business.lesechos.fr/entrepreneurs/idees-de-busin...

Anaelle Grondin

https://business.lesechos.fr/medias/2017/11/17/315802_la-sncf-veut-son-waze-du-train-web-tete-030870387070.jpg

Deux des cofondateurs de RailZ, Marceau Tonelli et Jonathan Jean, reçoivent leur prix au « Sprint Information Voyageur » organisé par la SNCF. - FotoFremiot pour SNCF

L'entreprise ferroviaire publique a lancé un appel à innovation auprès de ses équipes et de start-up pour révolutionner l'information aux voyageurs. Des prix ont été remis le 13 novembre aux projets les plus ambitieux.

Mieux répondre aux attentes des clients et réinventer l'information voyageurs. La SNCF a engagé l'été dernier un vaste programme de transformation en vue de ces objectifs, cruciaux pour son avenir. Pour les atteindre, l'entreprise ferroviaire publique a sollicité ses équipes mais également des start-up, sous la forme d'un concours appelé « Sprint information voyageur ».

« Il faut se dire que l'information voyageur est au même niveau d'importance que la sécurité. On ne peut pas la reléguer à une sorte de 'nice to have', c'est un 'must have'», a déclaré le patron de la SNCF Guillaume Pepy, lundi 13 novembre au soir à Station F, face aux finalistes venus pitcher une dernière fois devant un jury composé de hauts dirigeants de l'entreprise publique et de personnalités du monde du numérique et de la mobilité.

Signaler des perturbations en temps réel

Au final, six projets innovants ont été primés, trois en interne et trois issus de jeunes pousses. Les premiers prix dans chacune de ces deux catégories se ressemblent beaucoup. L'équipe SNCF, qui a planché sur My Way, et la start-up RailZ se sont démarquées en imaginant un « Waze du train ». Leurs applications permettent aux usagers de signaler aux autres des incidents et perturbations à l'aide de boutons, sans attendre l'information officielle.

« On propose d'une part les informations que la SNCF nous met à disposition via son open data et, d'autre part, toutes les informations que les utilisateurs, à bord du train, vont pouvoir remonter », indique l'un des fondateurs de RailZ, Jonathan Jean. Exemple typique : « Mon train arrive dans une gare avec deux minutes de retard, en deux clics je peux le signaler sur RailZ, et tous les usagers qui vont prendre le train après verront qu'il n'y a que quelques minutes à attendre au lieu de stresser en se demandant si le retard est important », explique-t-il.

L'application propose en plus aux utilisateurs de s'exprimer sur le confort« On a des gens qui nous demandent comment signaler au chef de bord que telle prise ne fonctionne plus dans le train », ajoute le jeune homme.

Trois étudiants d'Epitech derrière RailZ

Cet étudiant en troisième année à Epitech Nancy a lancé avec deux camarades de promo RailZ le 31 juillet dernier seulement. Leur start-up a été amorcée sur fonds propres : 200 euros ont été nécessaires, pour l'hébergement des serveurs et une première campagne de communication à travers des flyers. Les trois cofondateurs de RailZ ont tout développé eux-mêmes. « On est principalement sur la ligne Nancy-Metz-Luxembourg, qui regroupe 11.000 usagers quotidiens. A l'heure actuelle, entre 700 et 900 personnes viennent s'informer chaque jour sur RailZ », confie Jonathan Jean.

En recevant le 1er prix du « Sprint information voyageur », ce dernier ne savait pas encore sous quelle forme sa start-up allait travailler avec la SNCF dans les mois à venir. Mais ce qui est certain, c'est que l'entreprise ferroviaire a l'intention de s'appuyer sur son savoir-faire dès 2018. « Aujourd'hui, il est évident que nous avons besoin d'un équivalent de Waze pour le train. Il faut que les voyageurs soient coproducteurs de la qualité de service. C'est une idée géniale, commente Guillaume Pepy. On est sur le réel. Est-ce que le train est reparti ou pas ? Le voyageur, lui, le sait à l'instant 't' et il est le premier à détenir cette information. »

Deux autres start-up primées
Les jeunes pousses ayant reçu les 2e et 3e prix de ce « Sprint information voyageur » organisé par la SNCF sont Roof Street, qui a conçu un outil de géolocalisation et de prédiction des habitudes de déplacement des voyageurs, et MyTechTrip, qui a développé un outil permettant une gestion centralisée et une supervision de l'information voyageur.

25/09/2017

Alain Thauvette, l’ex-patron d’Euro Cargo Rail, entre à la SNCF

Bonjour,

Encore des remplacements, les gens ne restent pas à la SNCF Auvergne-Rhône-Alpes !

La mission est trop dure, trop compliquée ?

Espérons qu'ils prennent en compte les vrais problèmes de notre nouvelle région !

Déjà, les heureux gagnants de la politiques veulent voler vers d'autres horizons plus prolifiques et plus motivants (Patrick Mignola, Laurent Wauquiez).

En attendant, c'est nous voyageurs qui subissons le jeu des chaises musicales ou toutes décision est au point mort depuis de longs mois.

Eric

 

http://www.transportinfo.fr/alain-thauvette-lex-patron-de...

7 septembre 2017

Sacrée reconversion ! Celui qui était encore le premier concurrent frontal de la SNCF dans le fret ferroviaire est entré… à la SNCF. Le Franco-Canadien Alain Thauvette, qui a longtemps dirigé Euro Cargo Rail (ECR), la filiale française de la Deutsche Bahn, est depuis le 4 septembre directeur régional du TER dans la région Auvergne Rhône-Alpes, celle de Laurent Wauquiez.

Président durant six années de l’Association française du rail (AFRA), le lobby des opérateurs privés, il siégeait à Berlin au conseil d’administration de DB Cargo AG et dirigeait l’activité fret du groupe allemand en Europe de l’Ouest dont ECR. Mais les relations entre le groupe public allemand et Alain Thauvette se sont achevées à l’automne 2016 sur fond de restructuration.

Depuis, la SNCF s’était rapprochée de lui. Elle en avait fait un des experts invités à plancher sur l’amélioration de la robustesse ferroviaire, un travail qui a donné lieu à un rapport publié par la SNCF en juillet dernier.

Marc Fressoz

09/08/2017

Travaux de renouvellement des voies entre Bourgoin-Jallieu et Grenoble à partir du 20 Août jusqu'au 3 septembre 2017

Dimanche 20 Août 2017 (2 tains en soirée remplacé par des cars :

https://cdn.ter.sncf.com/medias/PDF/auvergne_rhone_alpes/...

Puis à partir du Lundi 21 Août jusqu'au 3 septembre 2017 01 - Lyon - Bourgoin - Grenoble :

https://cdn.ter.sncf.com/medias/PDF/auvergne_rhone_alpes/...

et la ligne 62 - Grenoble - St André le Gaz :

https://cdn.ter.sncf.com/medias/PDF/auvergne_rhone_alpes/...

---------------------------

Les horaires ne sont pas modifier pour  la ligne 54 - Lyon - Chambéry

https://cdn.ter.sncf.com/medias/PDF/auvergne_rhone_alpes/...

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu