Avertir le modérateur

21/08/2019

Six ans après l'accident de Brétigny-sur-Orge, un rapport alarmant sur l’état du réseau ferroviaire français

https://www.francebleu.fr/infos/transports/six-apres-l-ac...
Mercredi 21 août 2019 à 7:41 - Par Denis Souilla, France Bleu Paris, France Bleu

Un rapport de l'Établissement public de sécurité ferroviaire (EPSF) sème le doute sur la qualité du réseau SNCF. Le document, dévoilé par le journal Le Parisien, souligne des défauts de maintenance qui perdurent, des réparations retardées, des fils électriques rongés, boulons manquants ou dévissés.

870x489_maxnewsworldthree540543.jpg


Le déraillement d'un train avait fait sept morts et des dizaines de blessés le le 12 juillet 2013 à Brétigny-sur-Orge (Essonne) © Maxppp -

Brétigny-sur-Orge, France

Les problèmes de maintenance ayant conduit à des accidents comme celui de Brétigny-sur-Orge (Essonne) le 12 juillet 2013 "persistent" à la SNCF, affirme Le Parisien mardi sur la base d'un rapport partiel et confidentiel de l'Établissement public de sécurité ferroviaire (EPSF). De son côté, la SNCF souligne au contraire une amélioration de la sécurité depuis trois ans.
Des inspections pendant un mois

En effectuant eux-mêmes des contrôles le long des voies ferrées, du 29 avril au 23 mai 2019, les enquêteurs de l'EPSF ont trouvé des "dizaines d'anomalies", dont certaines pouvant affecter la sécurité, qui ne figuraient pas dans les rapports SNCF même lorsque la dernière tournée d'inspection remontait à une semaine, souligne le quotidien dans un article en ligne.

Le Parisien évoque ainsi des éclisses (pièces métalliques reliant deux rails) avec des boulons desserrés ou manquants -un élément qui a joué un rôle essentiel dans le déraillement du train Intercités Paris-Limoges à Brétigny-sur-Orge (Essonne) qui avait fait sept morts et plus de 30 blessés le 12 juillet 2013.
Des négligences et retards

Le rapport de l'Etablissement public de sécurité ferroviaire (EPSF), couvrant l'audit technique de 14.000 km du réseau SNCF (qui en compte 30.000 au total), pointe aussi "plusieurs centaines d'anomalies" qui "n'ont pas été traitées dans les délais".

"Il n'est pas possible d'avoir la garantie que les anomalies identifiées lors des opérations de surveillance ont bien été traitées" observent les auteurs du rapport, cités par le journal. Mardi soir, le rapport d'audit n'était pas disponible sur le site de l'EPSF et aucun responsable n'a pu être joint.
à lire aussi Catastrophe ferroviaire de Brétigny : un cadre de la SNCF mis en examen
La SNCF se défend

La SNCF a confirmé la teneur du rapport technique d'audit, tout en minimisant les conclusions tirées par le quotidien. "Si l'EPSF avait noté des situations graves ou des écarts graves, il a l'obligation de demander des mesures conservatoires immédiates, ce qui n'est pas le cas" a souligné un responsable. "Pour juger de l'état de la sécurité, il faut regarder le nombre d'"accidents de sécurité remarquables" signalés par l'EPSF, et qui a baissé de 30% en trois ans" a indiqué la même source.

Depuis le déraillement de Brétigny-sur-Orge, "le contrôle et la sécurité ont été complètement remis à plat, avec notamment le lancement de plusieurs trains de surveillance bardés de capteurs électroniques, baptisés Surveil, qui sillonnent jour et nuit le réseau pour vérifier l'intégrité du réseau", a ajouté ce responsable. Selon lui, "il n'y a jamais eu autant de contrôles, ce qui est une bonne chose".

860_860_bretigny-une-eclisse-l-origine-20608-hd.jpg


- © Idé

19/08/2019

Aléas du lundi 19 au dimanche 25 août 2019

Déposez un commentaire afin de signaler un retard, un dysfonctionnement.
Lors d'un grand clash comme une panne de train bloquant la circulation, vos commentaires déposés permettront de tenir informé chaque usager au fil de l'eau.
Bonne semaine à chacun.

13/08/2019

TER : circulation perturbée les 16 et 17 août

https://www.ledauphine.com/economie/2019/08/11/ter-circul...

TER - circulation perturbée les 16 et 17 août.jpg




Les vendredi 16 et samedi 17 août, la société AREA, qui exploite l’autoroute A43, fera des travaux sur l’échangeur autoroutier de Chambéry, entre l’A41 et l’A43. Les voies SNCF passant à cet endroit sous un pont de l’autoroute, ce chantier va provoquer d’importantes perturbations sur le réseau TER. Les circulations ferroviaires entre Chambéry et Aix-les-Bains seront interrompues. D’autres lignes en pâtiront comme Chambéry-Lyon ou Annecy-Valence. La SNCF prévient: « de nombreux trains seront supprimés ou limités afin de ne pas emprunter l’axe Aix-les-Bains - Chambéry ». Certains utiliseront un autre itinéraire.

Plus d’informations sur le site ter.sncf.com
Publié le 11/08/2019 à 14:28
 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu