Avertir le modérateur

30/05/2019

SALON HANDICA LYON 5&6 juin 2019 et accessibilité PMR des transports régionaux

https://www.auvergnerhonealpes.fr/actualite/101/23-la-20e...

Mesdames, Messieurs,

La semaine prochaine se tiendra en Auvergne-Rhône-Alpes un grand rendez-vous sur le handicap : le salon Handica, à Lyon Eurexpo, pour sa 20 ème édition.

Sous la Présidence d’honneur de Laurent WAUQUIEZ Président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, Madame Sandrine CHAIX conseillère spéciale au handicap est heureuse de vous convier à découvrir le stand de la Région et participer aux conférences thématiques.

En particulier, une conférence sur l’accessibilité PMR des transports régionaux se tiendra le jeudi 6 juin à 15h30. J’aurai le plaisir d’intervenir sur les réalisations faites dans le cadre du schéma -agenda d’accessibilité programmée régional.

Pour avoir toutes les infos, voici la page Internet sur le Stand Région au Salon Handica :

https://www.auvergnerhonealpes.fr/actualite/101/23-la-20e-edition-du-salon-handica-ouvre-ses-portes-a-lyon-les-5-et-6-juin.htm

Cordialement

Sandrine DURAND
Chef de projet Accessibilité des transports
Direction des transports

29/05/2019

Ponctualité : la SNCF est (encore) parmi les mauvais élèves

https://www.tourhebdo.com/actualites/transport/ferroviair...

Publié le : 28.05.2019 I Dernière Mise à jour : 28.05.2019

sncf par rapport europe.jpg


La SNCF annonce une amélioration de sa ponctualité sur le premier trimestre 2019. I Crédit photo Alaric Favier / Wikipedia


La SNCF se classe en onzième position sur treize en matière de ponctualité de ses trains, selon la plateforme européenne des gestionnaires d'infrastructure ferroviaire. Mais le transporteur annonce une amélioration dès cette année.

La SNCF a enregistré un taux de ponctualité de 87% l'an dernier (sa pire année en termes de retards et d'annulations, d'après l'Autorité de la qualité de service dans les transports), en dessous de la moyenne européenne qui s'élève à 91%. Selon un comparatif réalisé par la Plateforme européenne des gestionnaires d’infrastructure ferroviaire (PRIME), la SNCF ne fait donc pas mieux qu'une onzième place sur 13 en matière de ponctualité. Elle égale son score de 2017 et reste un point en dessous par rapport à 2016. Seules la Belgique et l'Italie font pire.

Une précision méthodologique : PRIME considère qu'un train est à l'heure s'il arrive au plus tard 5 minutes et 29 secondes après l'horaire prévu. À ce petit jeu, la première place revient à la Lettonie, avec un taux de ponctualité de 99%, devant la Suisse (97%) et les Pays-Bas (96%). À noter le bon score de l'Espagne, qui enregistre un taux de ponctualité de 93%.

Des trains plus ponctuels en 2019

La SNCF se défend en mettant en avant une amélioration de sa ponctualité depuis le début de l'année. "Le premier trimestre 2019 est marqué par les meilleurs résultats en régularité de ces dernières années, toutes activités SNCF et zones géographiques confondues", se félicite l'opérateur. La SNCF relève une ponctualité globale de 89,3% sur le premier trimestre, contre 87,1% sur le premier trimestre 2018. Une hausse qui concerne aussi bien les TGV que les trains Intercités, les TER et les Transilien.

Pour les TGV, le taux de ponctualité passe de 89,6% à 91,4%. "La meilleure performance depuis 2014", note la SNCF, qui insiste sur une amplification de son plan d'actions en matière de régularité. Parmi les mesures : la SNCF a lancé en 2017 le programme H00, destiné à améliorer la ponctualité au départ, avec des départs assurés à la seconde près.

28/05/2019

Ouverture à la concurrence: l’Arafer lance une consultation publique sur les modalités de transmission des données

http://www.busetcar.com/ouverture-a-la-concurrence-larafe...

Gare_Abbeville_LACHANT_Michael_Hdf_027-750x375-718x375.png


La région des Hauts-de-France veut ouvrir 20% de son réseau à la concurrence. © DR

27 mai 2019 Les Opérateurs La rédaction

Libéralisation du TER. A compter du 3 décembre 2019, les autorités organisatrices de transport auront la faculté d’ouvrir à la concurrence leurs services ferroviaires de voyageurs conventionnés. Dans cette perspective, la transmission d’informations relatives aux services faisant l’objet d’un contrat de service public d’une part, et la communication des informations utiles aux opérateurs économiques participant à la procédure de passation d’un contrat de service public pour leur permettre de préparer une offre, d’autre part, constituent des enjeux essentiels pour la réussite de l’ouverture à la concurrence. L’Autorité de régulation des activités ferroviaires et routières (Arafer) a été saisie pour avis du projet de décret qui prévoit les modalités de transmission des informations relatives aux services faisant l’objet d’un contrat de service public et de communication des informations aux opérateurs économiques participant à la procédure de passation d’un contrat de service public.

Avant de rendre son avis, l’Arafer estime indispensable de recueillir les observations des acteurs du secteur, eu égard aux enjeux cruciaux pour l’ouverture à la concurrence. L’Arafer a donc lancé le 24 mai une consultation publique concernant les dispositions de ce projet de décret. Les acteurs du secteur sont invités à communiquer leurs observations avant le 7 juin 2019. Les personnes intéressées peuvent apporter leurs contributions par courriel à l’adresse: consultation.publique@arafer.fr.
 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu