Avertir le modérateur

24/04/2017

Aléas du lundi 24 au dimanche 30 avril 2017

Déposez un commentaire afin de signaler un retard, un dysfonctionnement. Lors d'un grand clash comme une panne de train bloquant la circulation, vos commentaires déposés permettront de tenir informé chaque usager au fil de l'eau. Bonne semaine à chacun.

22/04/2017

Les gares ferroviaires dans le giron des régions ?

http://www.lagazettedescommunes.com/501120/les-gares-ferr...

Publié le 21/04/2017 • Par Camille Selosse

sncfFlickr / cc by JPC24M

Avec l'ouverture prochaine à la concurrence, c'est l'ensemble de la chaîne ferroviaire qui pourrait être bouleversé. Les régions souhaitent saisir l'occasion pour expérimenter leur propre gestion de certaines gares.

C’est acté. L’organisation actuelle de la gestion des gares françaises ne peut pas perdurer au vu de l’ouverture à la concurrence du transport ferroviaire (prévue d’ici à 2020 pour les TGV et 2023 pour les TER et trains Intercités). Aujourd’hui, c’est Gares & connexions, une filiale de SNCF Mobilités, qui en assume la charge. Sauf qu’avec l’arrivée potentielle de nouveaux opérateurs dans le transport de voyageurs, SNCF Mobilités ne peut plus garder la main sur ces infrastructures stratégiques.

Le risque d’atteinte à la concurrence est trop grand : l’opérateur historique français pourrait être tenté de s’octroyer les meilleurs services en gare. Fort de ce constat, l’Etat a donc prévu de faire évoluer le statut de Gares & connexions (1). Rattachement de la filiale à SNCF Réseau qui gère déjà les infrastructures ferroviaires ? Création d’une structure entièrement indépendante du groupe SNCF ? Ou d’une nouvelle branche aux côtés de SNCF Mobilité et SNCF Réseau ? La question n’est pas encore tranchée. Mais l’ouverture du débat donne des idées aux régions.

Chiffres-clés

  • 2 901 gares en France d'intérêt région ou local sont susceptibles d'être concernées par l'ouverture à la concurrence.
  • 10 millions : c'est le nombre de voyageurs par jour dans les gares françaises.
  • 600 millions d'euros ont été versés par les régions pour les TER et Transilien sur un total de 750 millions d'euros de redevances perçues par Gares & connexions.

Ferroviaire - Les régions pleinement responsables des tarifs des abonnés TER

http://www.caissedesdepotsdesterritoires.fr/cs/ContentSer...

© Fotolia |

Les régions viennent de se voir confier la pleine responsabilité de la tarification des TER pour l’ensemble des abonnés (abonnements travail et élèves, étudiants, apprentis), a annoncé Régions de France ce 21 avril. La mesure leur a été notifiée par Alain Vidalies, secrétaire d’Etat aux Transports, dans un courrier daté du 18 avril. Elle résulte d’un engagement pris par le gouvernement auprès de Philippe Richert, président de Régions de France, lors de la réunion de la plate-forme Etat-régions le 27 juin dernier, a rappelé l’association d’élus.
Selon elle, cette disposition leur permettra de simplifier et clarifier les tarifs des TER qui souffrent aujourd’hui d’une grande complexité avec plus de 1.400 tarifications différentes liées à la superposition des tarifs sociaux nationaux, des tarifs commerciaux de SNCF Mobilités et des tarifications spécifiquement régionales. "La liberté tarifaire constitue un levier de pilotage essentiel aux régions pour mener leurs propres politiques de mobilité. Comme toute autre autorité organisatrice, les régions pourront désormais maîtriser les recettes des services de transports qu’elles financent", estime Régions de France.

Mieux positionner les offres

Dans un contexte de concurrence intermodale (covoiturage, autocars librement organisés), cette nouvelle compétence tarifaire doit permettre aux régions de mieux positionner et promouvoir leurs offres de mobilités pour attirer de nouveaux clients, assure l’association. Enfin, cette mesure va selon elle largement faciliter la mise en œuvre des nouvelles compétences des régions en matière d’intermodalité, notamment suite aux effets de la réforme territoriale (fusion des régions, transferts des compétences transports des départements aux régions). "Une forte intégration tarifaire entre les régions, désormais autorités organisatrices de l’ensemble des transports non urbains de personnes, et les autorités organisatrices de la mobilité (en charge notamment du transport urbain), contribuera à l’amélioration sensible de l’attractivité des transports publics", plaide-t-elle.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu