Avertir le modérateur

29/04/2018

La FNAUT Auvergne-Rhône-Alpes demande 100% de remboursement pour les abonnés TER

Mesdames, Messieurs les journalistes,

La SNCF vient d’annoncer un geste commercial pour les abonnées des lignes TER : - 50% à partir du mois de juin. Ceci est absolument insuffisant pour les abonnés d’Auvergne-Rhône-Alpes. En effet Auvergne-Rhône-Alpes est la région la plus affectée par la grève. Ici ce n’est pas 2 jours sur 5 que des trains sont supprimés mais 7 jours sur 7.

Les abonnés TER sont doublement affectés,

  • d’abord physiquement par la suppression de leur train quotidien qui rend leur déplacement plus long et pénible
  • de plus financièrement car ils doivent payer pour leur transport de substitution, covoiturage, véhicule personnel, parking, car départemental, pour trouver des alternatives en garde d’enfants, etc. en plus de leur abonnement d’avril qu’ils n’ont pu suspendre.

Les services de la Région calculent actuellement les importantes pénalités que SNCF Mobilités devra verser à la Région pour les trains supprimés conformément à la convention TER. Par contre cette convention ne prévoit rien pour les abonnés.

Néanmoins la Région peut imposer à SNCF Mobilités un dédommagement plus favorable que ce qui est prévu. En effet chaque jour, SNCF Mobilités ne nous informe du plan de transport adapté que la veille à 17H et non au plus tard 24 H avant le début de la perturbation comme le lui impose le code des transport (articles L. 1222-8 alinéa 2 et L. 1222-11 ). 

La Fnaut Auvergne-Rhône-Alpes a donc écrit au Président de la Région pour l’enjoindre d’imposer à SNCF Mobilités une compensation financière aux abonnés TER de 100 % pour leur abonnement d’avril et ce dès le mois de mai.

Pièces jointes :
Lettre ouverte au Président d’Auvergne-Rhône-Alpes
Communiqué de presse sur les conditions de transports, 10 avril 2018

Cordialement

Anne-Marie Ghémard

Présidente de la FNAUT Auvergne-Rhône-Alpes

CP grèves AuRA.pdf

lettre ouverte remboursement abonnés avril 2018.pdf

21/04/2018

SNCF: les abonnés grandes lignes remboursés si moins d'un train sur trois a circulé

https://www.boursedirect.fr/fr/actualites/categorie/econo...

| AFP

 
Des voyageurs sur un quai de la gare Saint-Lazare, le 19 avril 2018 à Paris, lors du quatrième épisode de grève à la SNCF depuis début avril
Des voyageurs sur un quai de la gare Saint-Lazare, le 19 avril 2018 à Paris, lors du quatrième épisode de grève à la SNCF depuis début avril ( Christophe SIMON / AFP )

Les abonnés des lignes TGV et Intercités seront remboursés pour les trajets des jours du grève du 22 mars au 19 avril quand moins d'un train sur trois a circulé, a annoncé vendredi la directrice générale de Voyages SNCF.

Pour les abonnés de lignes TGV et Intercités à réservation obligatoire, "du 22 mars au 19 avril, tous les jours de grève sont remboursés" intégralement, a expliqué vendredi Rachel Picard, directrice générale de Voyages SNCF.

Elle a précisé que cela valait "dès lors qu'on assurait moins d'un train sur trois" les jours de grève sur la ligne d'un abonné.

Ces remboursements seront effectués "sur le mois de mai", a-t-elle expliqué.

Les abonnés TGVmax (16-27 ans), qui paient 79 euros par mois pour pouvoir voyager dans la majorité des trains grandes lignes, ont déjà "eu le forfait gratuit pour le mois d'avril", a indiqué Rachel Picard.

Il n'est pour l'heure pas possible de dire si ces mesures s'appliqueront à nouveau pour les prochains jours de grève.

Le quatrième épisode de grève s'est achevé jeudi et le mouvement est prévu pour durer jusqu'à fin juin par épisode de deux jours tous les cinq jours.

Un homme marche sur un quai de la gare de l'Est à Paris, le 19 avril 2018
Un homme marche sur un quai de la gare de l'Est à Paris, le 19 avril 2018 ( Philippe LOPEZ / AFP )

La SNCF n'est pas tenue légalement à la réalisation de gestes commerciaux sur les grandes lignes.

Pour les trains régionaux, les dédommagements dépendent de la convention signée par chaque région avec la SNCF, les dispositions à ce sujet variant d'un contrat à l'autre et nécessitant des négociations au cas par cas.

Dans un communiqué vendredi, la Fédération nationale des associations des usagers des transports (Fnaut) a demandé "que les abonnements hebdomadaires, mensuels et annuels, TGV, Intercités et TER, fassent l'objet d'une indemnisation exceptionnelle d'au moins 60% de leur montant, à valoir sur l’abonnement suivant, pour l'ensemble de la période de grève".

20/01/2018

À la suite d’une panne d’aiguillage, à Pressins L’Adut interpelle la SNCF, qui ne fera aucun geste financier

Bonjour,

Veuillez-trouver ci-joint l'article du Dauphiné Libéré paru le 11 janvier 2018 au sujet de l'indémnisation que l'ADUT avait demandé à la SNCF sur la panne d'aiguillage.

20180111 - À la suite d’une panne d’aiguillage, à Pressins L’Adut interpelle la SNCF, qui ne fera aucun geste financier.pdf

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu