Avertir le modérateur

02/11/2018

SNCF : TRAFIC TER TRÈS PERTURBÉ AUTOUR DE LYON

https://www.radioscoop.com/infos/sncf-trafic-ter-tres-per...

Vendredi 2 Novembre - 06:26

Train TER dans une gare SNCF - © Pixabay / jsebouvi / CC2.0

Aucun train ne circule entre Lyon et Grenoble
Courage et patience si vous prenez le train depuis Lyon en direction de l'Isère et de la Savoie ce vendredi et samedi.

Des travaux en Nord-Isère, à Rives et Cessieu, perturbent fortement le trafic TER.

Aucun train ne circule entre Lyon et Grenoble ce vendredi et samedi. Des bus les remplacent.

La ligne Lyon-Saint-André-le-Gaz sera aussi impactée samedi, tout comme la ligne Lyon-Chambéry, qui fera un crochet par Ambérieu dans l'Ain.

Toutes les infos ici

29/10/2018

Les doléances des usagers du train

https://www.ledauphine.com/isere-nord/2018/10/29/les-dole...

Par Myriam ELFY | Publié le 29/10/2018 à 06:04

Les travaux prévus en gare de La Part-Dieu à compter de décembre auront des incidences sur la ligne TER Lyon/Saint-André-le-Gaz/Grenoble – Chambéry  Photo archives Le DL

Les travaux prévus en gare de La Part-Dieu à compter de décembre auront des incidences sur la ligne TER Lyon/Saint-André-le-Gaz/Grenoble – Chambéry Photo archives Le DL

«On n’est absolument pas contre les travaux envisagés à partir du 9 décembre en gare de La Part-Dieu à Lyon [travaux qui doivent durer trois ans, NDLR]. La gare va perdre 20 % de sa capacité pendant cette période et tout ce que nous souhaitons, c’est que l’impact sur les voyageurs soit le plus faible possible », annonce Patrice Belvègue co-président de l’Adut (Association dauphinoise des usagers du train). Cette association, créée en 1979, compte environ 500 adhérents. De quoi peser un peu et de pouvoir adresser des doléances à la SNCF et à la Région.

Le dernier courrier adressé par l’association au directeur régional de TER Aura SNCF Mobilité remonte au 28 octobre. Selon Patrice Belvègue, il s’agit de commentaires pour essayer d’améliorer le transport des voyageurs des lignes 01 (Grenoble/Lyon) et 54 (Chambéry/Lyon) dans le cadre du service 2019. Dans les deux cas, c’est de la ligne “Lyon/Saint-André-le-Gaz/Grenoble – Chambéry” dont il est question. À compter du 9 décembre, en gare de La Verpillière, selon l’association, « les voyageurs de cette gare n’auront qu’un train par heure à destination de la gare de Lyon Part-Dieu le matin entre 6 h 27 et 8 h 27 et qu’un seul train par heure provenant de la gare de Lyon Part-Dieu entre 16 h 14 et 18 h 14, alors que les gares de Bourgoin-Jallieu et de La Tour-du-Pin auront deux trains par heure sur les mêmes créneaux. » Les usagers du train demandent donc des arrêts supplémentaires.

L’Adut s’inquiète aussi des correspondances pour les voyageurs de l’Avant-Pays savoyard et de Chambéry. Elle demande qu’en cas de retard de correspondance des trains (ou autocars) venant de Chambéry ou venant de Lyon, les trains allant sur Lyon ou quittant Bourgoin-Jallieu ou Saint-André-le-Gaz pour Chambéry attendent systématiquement les trains ou autocars en retard.

Par Myriam ELFY | Publié le 29/10/2018 à 06:04

02/10/2018

Les gares de la région placées sous haute surveillance

https://www.ledauphine.com/economie-et-finance/2018/10/01...

Cet équipement, le plus moderne du genre en France, a coûté deux millions d’euros à la Région Auvergne-Rhône-Alpes.  Photo Le DL/Jean-François SOUCHET

Cet équipement, le plus moderne du genre en France, a coûté deux millions d’euros à la Région Auvergne-Rhône-Alpes.  Photo Le DL/Jean-François SOUCHET

Avec son centre régional de sécurité des transports, situé à Lyon, les gares de la région Auvergne-Rhône-Alpes sont les mieux surveillées de l’Hexagone. Visite guidée de cet équipement ultramoderne.

C’est une salle en arc de cercle, située au 5e étage de la gare de Lyon Part-Dieu. Au mur, 24 écrans géants, haute définition, qui peuvent être découpés en six pour zoomer sur une scène particulière. Quatre agents de la police ferroviaire ont, en permanence, les yeux rivés sur un programme unique : la vie quotidienne dans les gares de la région Auvergne-Rhône-Alpes, de Montélimar à Clermont-Ferrand, de Valence à Annecy, en passant par Grenoble, Lyon… Des scènes de la vie ordinaire, scrutées minutieusement, de façon à réagir au moindre méfait.

Laurent Wauquiez, président du conseil régional, a visité, hier après-midi, ce Centre régional de sécurité des transports dont il entend faire une arme fatale contre la délinquance sur le réseau ferroviaire. Une structure chargée d’analyser, en temps réel, les images recueillies dans les gares TER afin de coordonner ensuite les moyens d’intervention.

Sur les écrans, la qualité et la précision des images sont effectivement impressionnantes, faisant de cet équipement, qui a coûté 2 M€ à la Région, le plus moderne de l’Hexagone. Si à la fin de l’année une trentaine de gares seront déjà équipées de la HD, l’objectif est de couvrir 123 gares sensibles (sur les 366 du réseau régional) d’ici 2021.

Par E.V. | Publié le 02/10/2018 à 06:01

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu