Avertir le modérateur

28/03/2019

Jeudi 28 Mars 2019 15h : Un TGV a heurté une voiture près de la Tour du Pin

Bonjour,

Notre ligne est coupé suite à accrochage entre un TGV et une voiture à un passage à niveau

La situation en gare de Bourgoin à 15h28:

TER 17622 14:19 LYON P DIEU Retard estimé à 3h00 B
TER 887333 15:34 ST ANDRE GAZ Supprimé  
TER 17623 15:42 GRENOBLE Supprimé  
TER 883509 15:46 CHAMBERY Supprimé  
TER 17696 15:47 LYON PERR. Supprimé  
TER 883547 16:12 CHAMBERY Supprimé  
TER 17626 16:19 LYON P DIEU Supprimé  
TER 887336 16:27 LYON PERR. Supprimé  
TER 887337 16:34 ST ANDRE GAZ   A
TER 17625 16:42 GRENOBLE   A
TER 887339 17:06 ST ANDRE GAZ Supprimé  
TER 17627 17:12 GRENOBLE Supprimé  
TER 18521 17:18 CHAMBERY   A
TER 17628 17:19 LYON P DIEU Supprimé  
TER 887340 17:27 LYON PERR.   B
TER 887341 17:34 ST ANDRE GAZ Supprimé  
TER 17629 17:42 GRENOBLE   A
TER 17630 17:47 LYON PERR. Supprimé  
TER 887342 17:53 LYON PERR. Supprimé  
TER 885351 18:06 GRENOBLE   A
         
           
           
           
           
           
           
         

 

https://www.ter.sncf.com/auvergne-rhone-alpes

1) Jeudi 28 mars, lignes Lyon - Grenoble et Lyon - Chambery : circulations interrompues en raison d'un incident à un passage à niveau près de La Tour du Pin. La reprise progressive du trafic est prévue aux environs de 17h. plus d'information et gare et sur l'appli SNCF.

https://twitter.com/sncfteraura?lang=fr

15h : un TGV a heurté une voiture sur un passage à niveau dans le secteur de la-Tour-du-Pin. La circulation est interrompue sur la ligne Lyon<>Grenoble et des trains sont détournés. La reprise progressive du trafic a été estimée vers 17h. Aucun blessé n'est à déplorer.

 

 

03/02/2019

Isère : l'autoroute A48 rouverte après une nuit de fermeture à cause de la neige

https://www.francebleu.fr/infos/transports/isere-l-autoro...

dimanche 3 février 2019 à 5:05 - Mis à jour le dimanche 3 février 2019 à 10:05 Par Justine Dincher et Élisa Montagnat, France Bleu Isère et France Bleu

En raison de fortes chutes de neige, la circulation sur les routes de l'Isère est très délicate. Le trafic des trains entre Lyon et Grenoble est également perturbé.

Le Col de la Rossatière sur l'A48 en Isère est un passage "délicat" en cas de chutes de neige.
Le Col de la Rossatière sur l'A48 en Isère est un passage "délicat" en cas de chutes de neige. © Maxppp - Patrick Guyot

Grenoble, France

La circulation a été rétablie dimanche matin, mais la nuit a été longue pour certains automobilistes. Les difficultés ont commencé en début de soirée, samedi 2 février, sur l'autoroute A48 entre Bourgoin-Jallieu et Grenoble en Isère. En raisons d'importantes chutes de neige, la montée du col de Rossatière a été particulièrement pénible pour certains automobilistes qui sont restés bloqués plusieurs heures. Une centaine de véhicules se sont retrouvés coincés. Tous les automobilistes (et leurs voitures) ont finalement été évacués de l'autoroute entre minuit et 2 heures du matin.

Par conséquent, la préfecture de l'Isère avait décidé "d'interdire la circulation de tous les véhicules, dans les deux sens de circulation, (...) pour une durée indéterminée". L'axe concerné par cet arrêté se situait entre le noeud A48/A43 à Coiranne et le noeud A48/A49 à Voreppe. L'autoroute a rouvert aux alentours de 9 heures ce dimanche matin, mais seules les voitures équipées de pneu-neige sont autorisées à circuler ce dimanche.

Difficultés aussi sur les routes secondaires

Sur les axes secondaires, d'autres automobilistes se sont retrouvés coincés. Quatre salles de fêtes ont été ouvertes pour les recueillir, aux Abrets, à Virieu, à Rives et à la Frette. 

En milieu d'après-midi ce dimanche, toutes les routes nationales et départementales de l'Isère sont praticables. Toutes les stations de ski sont accessibles, à condition d'être équipé en conséquence.

La circulation est interdite pour les véhicules de plus de 7.5 tonnes, sur la RD1085, au niveau du col du Banchet entre les communes de La Frette et le Mottier, et sur la RD1075, au niveau du col du Banchet entre les communes de Les Abrets en Dauphiné et Chirens. 

Les trains détournés entre Lyon et Grenoble

La circulation des trains sur la ligne SNCF a été interrompue entre Lyon et Grenoble "en raison d'une rupture de caténaires, suite à une chute d'arbre présumée", dit la préfecture de l'Isère, "Les conditions de circulation dues à la neige ne permettent pas aux équipes d'accéder aux voies pour effectuer une reconnaissance de localisation et la réparation." 

Le trafic est détourné par l’axe Lyon/Ambérieu, puis ensuite par l'axe Chambéry/Lyon lorsque ce dernier sera dégagé. Ainsi, les gares de la Verpillière, Bourgoin-Jallieu et la Tour-du-Pin peuvent être desservies. 

En revanche, entre Rives et Saint-André-le-Gaz, les gares de Voiron, Châbons, Virieu-sur-Bourbre et le Grand-Lemps ne sont pas du tout desservies. La SNCF ne prévoit pas de retour à la normale avant le début de soirée, les agents travaillent actuellement pour dégager les installations électriques de la neige.

10.000 foyers privés d'électricité dimanche matin

Par ailleurs, une rupture de câble de moyenne et basse tension a entraîné des coupures d'électricité. Plus de 10 000 foyers étaient impactés ce matin en Isère. En milieu de journée, la situation est revenue à la normale pour plus de la moitié d'entre eux. Pour le reste, les interventions sont en cours.

Enfin, un avion EasyJet n'a pas pu décollé hier soir de l'aéroport de Saint-Etienne-de-Saint-Geoirs. 140 passagers ont du dormir dans l'aérogare. Tous les vols sont assurés ce dimanche, à l'aéroport Grenoble-Alpes-Isère.

Des dizaines d'automobilistes piégés sur l'A48 - Visactu
Des dizaines d'automobilistes piégés sur l'A48 © Visactu

23/12/2018

En France, le réseau ferroviaire s’agrandit… au détriment des petites lignes

https://www.lagazettedescommunes.com/598682/en-france-le-...

Publié le 21/12/2018 Par Cyrille Pac • Club : Club Techni.Cités

238633383_88513d307c_zCC by Pascal Terjan

Dans sa publication annuelle, l'Observatoire des transports et de la mobilité de l'Arafer montre une hausse de l'offre ferroviaire en France portée notamment par le TGV. Mais les Français continuent majoritairement à se déplacer en voiture.

L’Observatoire des transports et de la mobilité de l’autorité de régulation des activités ferroviaires et routières (Arafer) a publié dernièrement son bilan annuel du marché français du transport ferroviaire de voyageurs. Ce document dresse un état des lieux de l’activité ferroviaire (fréquentation, nombre de lignes nationales et régionales, indicateurs de qualité de service…) et la resitue dans le contexte du marché national du transport de voyageur.

Dans sa synthèse, l’Arafer signale ainsi que le nombre de voies ferrées en France a augmenté mais que cette hausse s’explique par l’ouverture des lignes à grande vitesse. Celles-ci ont « compensé la fermeture de lignes classiques et a permis au réseau ferré national de d’accroître sa taille de 346 km », indique ainsi le document.

Dans le détail, 2573 communes sont desservies par un service ferroviaire de voyageurs, dont 99,6% d’entre elles par un TER ou un transilien.

Taux-desserte-communes

Huit gares ne sont pas desservies par ces services : les gares TGV Haute-Picardie, Meuse, Lorraine, Le Creusot-Montceau-les-Mines, Lyon-Saint-Exupéry, Belfort-Montbéliard, Marne-la-Vallée-Chessy, et la gare de Saint-Flour-Chaudes-Aigues, desservie, elle, par un Intercités.

Et alors que, en 2017, la demande de sillons a également augmenté, la fréquentation ferroviaire a suivi la même tendance. Ce résultat positif (+7%) permet ainsi de « casser la tendance baissière observée de 2011 à 2016 ». En un an, tous les services ferroviaires ont ainsi vu leur fréquentation augmenter, en particulier les TGV domestiques (+9,7%).

Hausse-frequentation-ferroviaire

Avec une hausse de 5% de passagers par kilomètre, le TER profite en particulier de la bonne santé du réseau des régions Aquitaine et Provence Alpes-Cote d’Azur, qui enregistrent respectivement une augmentation de 13,6% et de 10,3%.

Ces hausses ne masquent toutefois pas les difficultés de l’opérateur à remplir ses trains puisque le taux d’occupation moyen des TER (hors transilien) est en légère baisse (-0,1 point) car l’augmentation de l’offre a été supérieure à celle de la demande.

Voilà une des préoccupations de la SNCF : conquérir de nouveaux usagers. Car, aujourd’hui encore, les Français continuent de se déplacer massivement en voiture.

Repar_trafic-interieur

21:43 Publié dans Arafer, LGV, TER, TGV, Voiture | Lien permanent | Commentaires (0)

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu