Avertir le modérateur

28/03/2018

Lyon : Tout savoir sur la future ligne de tram T6 et les perturbations TCL prévues pendant le chantier

https://www.20minutes.fr/societe/2242323-20180326-lyon-to...

TRANSPORTS Les travaux d'aménagement, en cours, vont avoir des incidences sur la circulation des trams T2, T4 et T5 dès la fin avril...

Elisa Frisullo — 

L'aménagement de la nouvelle ligne T6 va perturber la circulation du T2 perdant plusieurs mois. Illustration.

L'aménagement de la nouvelle ligne T6 va perturber la circulation du T2 perdant plusieurs mois. Illustration. — C. VILLEMAIN / 20 MINUTES

  • La future ligne T6 sera mise en service entre Debourg et Hôpitaux Est fin 2019.
  • Pour construire la ligne, de lourds travaux sont nécessaires et vont entraîner des perturbations dès le 27 avril sur la circulation des trams T2, T5 et T4.

En décembre 2019, il sera possible de rallier les Hôpitaux Est, dans le 8e arrondissement de Lyon, depuis Debourg (Gerland) en 21 minutes. Mais d’ici à la mise en service du nouveau tram T6, de lourds travaux, engagés déjà depuis quelques mois, vont perturber la circulation des trams à compter du 27 avril et jusqu’à la fin août. 20 Minutes vous détaille ce qu’il faut savoir sur cette nouvelle ligne et l’impact de ce chantier sur la circulation TCL.

Des quartiers nettement mieux desservis

La nouvelle ligne T6 reliera la station Debourg, à Gerland, à Hôpitaux Est, dans le 8e. Construite dans le prolongement de la ligne T1 entre Confluent et Debourg, cette liaison de 6,7 km comptera 14 stations qui desserviront plusieurs secteurs, à cheval entre Lyon, Bron et Vénissieux, aujourd’hui mal desservis. La T6 sillonnera notamment les quartiers Challemel-Lacour, Moulin à Vent, Beauvisage, Grange-Rouge-Santy et passera aussi par le Vinatier.

  • Une création de ligne indispensable

L’objectif du Sytral, organisateur du réseau TCL, en aménageant cette ligne pour un montant de 161 millions d’euros est d’améliorer le maillage de la métropole et de favoriser les interconnexions avec le réseau de trams et de métros. La T6 sera ainsi connectée avec les lignes de trams T1, T2, T4 et T5, les lignes de métro B et D et le parc relais de Mermoz-Pinel. Dans la perspective de la mise en service de cette liaison et face à la hausse constante du nombre d’usagers du tram, le Sytral a engagé un plan « Capacité tramway ». Pour être en mesure de faire face aux 3 millions de voyages supplémentaires attendus dans les trams chaque année à l’horizon 2020, le syndicat mixte a prévu d’investir 60 millions d’euros pour augmenter les capacités d’accueil des lignes T1, T2 et T4. Une quinzaine de rames longues ont notamment été achetées par le Sytral pour accueillir plus de voyageurs et les centres de maintenance de Saint-Priest et de Meyzieu font l’objet de travaux d’extension.

Le parcours du futur tram T3, en construction à Lyon.
Le parcours du futur tram T3, en construction à Lyon. - Sytral

 

  • De grosses perturbations à venir pour les usagers du tram

Pour créer les infrastructures de la nouvelle ligne, des travaux vont être réalisés aux intersections du futur T6 avec le T2 et le T5 au croisement du boulevard Pinel et de l’avenue Roosevelt. Un gros chantier sera aussi engagé au croisement avec la ligne T4 à l’angle de la rue Beauvisage et du boulevard des Etats-Unis, dans le 8e. Parmi les travaux programmés, les voies ferrées doivent être démolies et remplacées par une nouvelle plateforme sur laquelle seront aménagées les voies du tram, indique le Sytral

>> A lire aussi : Lyon: 60 millions d'euros prévus pour augmenter la capacité d'accueil des trams

Pour permettre ces travaux, les lignes T2 et T5 seront coupées du 27 avril au 31 août entre les stations Grange Blanche et les Essarts-Iris dans les deux sens de circulation. Le T2 circulera alors sur deux portions distinctes entre Perrache et Grange Blanche, puis entre les Iris et Saint-Priest. Le temps du chantier, des bus relais assureront la desserte des arrêts non desservis par le tram et permettront de rejoindre le T2 et le T5. Ce tram verra lui son parcours limité entre le Parc du Chêne et des Iris. Pour permettre aux étudiants de gagner le campus de Lyon-II à Bron-Parilly sans trop de difficulté, les TCL conseillent vivement d’emprunter la ligne de bus C15 qui sera renforcée en semaine jusqu’au mois de juin entre Mermoz-Pinel et Bois de parilly.

La ligne T4 sera également perturbée entre le 1er juillet et la fin août. Son trajet sera limité à la portion La Doua (Villeurbanne)-l ycée Lumière. Des navettes circuleront entre Hôpital de Feyzin et le lycée Lumière pour desservir la quinzaine de stations concernées par l’arrêt d’exploitation.

06/03/2018

La Tour du Pin : un rail de guidage installé 4 mois après le coup de gueule

Article du Dauphine Libéré paru le 27 février 2018 p8:

20180227 - DL - La tour du Pin - Un rail de guidage installé après le coup de gueule.pdf

grace à Michel Verdel notre référent PMR

Comment améliorer les dessertes Lyon-Grenoble/Chambéry

http://www.lyonplus.com/actualite/2018/03/05/comment-amel...

06/03/2018

Un TER Regio 2N de la ligne Lyon/Perrache-Saint-André-le-Gaz.  Archives  Francois SAMARD
Un TER Regio 2N de la ligne Lyon/Perrache-Saint-André-le-Gaz. Archives Francois SAMARD

Engagé depuis 2017, le “ Programme Impact ” de ces axes sensibles va s’étendre sur 5 ans. Alain Thauvette, directeur régional des TER, explique les actions engagées et à venir, et présente les premiers résultats obtenus.

 

Avec quelque 31 000 voyages/jour, le tronçon commun aux lignes Lyon-Grenoble et Lyon-Chambéry (Lyon et Saint-André-le-Gaz) est le plus fréquenté de la région Auvergne-Rhône-Alpes. 120 trains TER par jour l’empruntent auxquels s’ajoutent les TGV et des trains de fret. En période de pointe, c’est un train toutes les quatre minutes qui circule. De plus, la ligne a un de ses terminus dans le nœud ferroviaire lyonnais engorgé et qu’elle est handicapée par plusieurs bifurcations et passages à niveau à proximité de l’agglomération lyonnaise. Pour compléter le tableau, la section Saint-André-le-Gaz est en voie unique. Il y a quelques années, cet axe Lyon-Grenoble a été rangé dans la catégorie des lignes malades.

En lançant un “Programme Impact” sur ces axes en Y, Lyon-Grenoble/Chambéry dont les premières mesures ont été mises en place début 2017, la SNCF entend apporter une réponse forte au problème.

Meilleure ponctualité

Directeur régional des TER Auvergne-Rhône-Alpes, Alain Thauvette souligne « qu’il s’agit d’avoir une vision d’ensemble de ces lignes, de procéder à une véritable industrialisation de leur offre en se montrant extrêmement rigoureux. ». Cela passe par une analyse fine de la situation pour optimiser les services annuels du trafic mais aussi de travailler étroitement avec SNCF Réseau lors de la planification de travaux.

Alain Thauvette ne cache pas que l’application de toutes les mesures demandera du temps : 5 ans. Et il précise : « les services annuels que nous définissons en fonction des observations faites en 2017 ne peuvent pas être en vigueur avant 2020 ».

Les premières dispositions ont consisté à affecter le même matériel pour chaque tronçon. Une standardisation bénéfique pour la maintenance. Les cheminots ont dans le même temps été affectés, tout au long d’une même journée, à la même rame, ce qui au sein du réseau TER n’est pas le mode historiquement le plus répandu. Cette nouvelle organisation amène « plus de robustesse au plan de transport ».

Si les associations d’usagers évoquent toujours des problèmes sur ces axes, des résultats en termes de ponctualité ont été obtenus. « Ils sont stables et non en dents de scie», insiste Erwan Yvet, directeur de production des TER régionaux. En 2015, la ligne Lyon/Grenoble avait un taux de ponctualité de 79 %, inférieur de 10 % à la moyenne régionale. Il est passé à 84 % en 2017 avec une amélioration de neuf points en heures de pointe. L’objectif en 2018 est d’atteindre 85,9 %. Le process engagé sur la ligne «laboratoire» Lyon/Grenoble a été dupliqué dès 2018 sur la ligne Ambérieu/Lyon/Saint-Etienne.

François Samard

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu