Avertir le modérateur

30/07/2018

Les 27 kilomètres de voies ferrées entre Chambéry et St André-le-Gaz sont entièrement rénovés cet été

https://www.francebleu.fr/infos/transports/les-27-kilomet...

lundi 30 juillet 2018 à 4:59 Par Nathalie Grynszpan, France Bleu Isère et France Bleu Pays de Savoie

C'est un des gros chantiers de l'été pour SNCF Réseau : la section de voies ferrées entre Chambéry et St André-le-Gaz est complètement rénovée ce qui aura comme résultat de ne plus avoir de trains en retard en raison des défaillances des infrastructures.

Remplacement des rails, des traverses et du ballast entre Chambéry et St André le Gaz
Remplacement des rails, des traverses et du ballast entre Chambéry et St André le Gaz © Radio France - Nathalie Grynszpan

Chambéry, France

C'est un train unique qui circule depuis le 16 juillet et jusqu'au 10 septembre entre Chambéry et St-André-le-Gaz : un train-usine qui permet de remplacer les traverses, les rails et le ballast. Une véritable machine à tout faire dont il existe seulement trois exemplaires en France et qui permet de rénover un kilomètre de voies ferrées par jour à raison de six jours de chantier par semaine. 

Changement des rails sous la surveillance des experts de SNCF Réseau - Radio France
Changement des rails sous la surveillance des experts de SNCF Réseau © Radio France - Nathalie Grynszpan

Cinq cents ouvriers travaillent en continu sur le chantier afin de rendre les voies à la circulation des trains le 10 septembre prochain. 

"L'objectif de nos travaux, c'est clairement pas de gagner du temps. C'est de rendre du confort aux voyageurs et de regagner de la régularité. Si on prend 2017, on a eu à peu près 350 trains en retard parce qu'il y avait une défaillance de l'infrastructure sur cette section-là. Ils ne le seront plus grâce aux travaux réalisés. Des train qui ne seront plus en retard pour les voyageurs de Chambéry et qui, en plus, n'engageront pas des retards supplémentaires à Lyon" Thomas Allary, directeur territorial SNCF Réseau Auvergne-Rhône-Alpes

Cinq cents hommes sont mobilisés six jours sur sept sur le chantier  - Radio France
Cinq cents hommes sont mobilisés six jours sur sept sur le chantier © Radio France - Nathalie Grynszpan

Écoutez : reportage sur le chantier du renouvellement des voies ferrées entre Chambéry et St-André-le-Gaz

SNCF Réseau précise que ces travaux permettront également de diminuer les nuisance sonores pour les riverains. Le coût des travaux est de 55 millions d'euros financés par SNCF Réseau.  

Dans le poste de commandement du train-usine - Radio France
Dans le poste de commandement du train-usine © Radio France - Nathalie Grynszpan

En 2018, SNCF Réseau conduit quatre chantiers en Auvergne-Rhône-Alpes.

29/07/2018

Ligne SNCF Lyon-La Tour-du-Pin : la course contre la montre de la rénovation (vidéo)

https://www.leprogres.fr/rhone-69/2018/07/27/chantier-sncf

  • Le 29/07/2018 à 07:00 mis à jour à 07:13

En amont du wagon usine, un engin déterre les anciennes traverses et les empile dans un wagon. / Photo Pierre AUGROSEn amont du wagon usine, un engin déterre les anciennes traverses et les empile dans un wagon. / Photo Pierre AUGROS

Le wagon-usine en action. / Photo Pierre AUGROSLe wagon-usine en action. / Photo Pierre AUGROS

L'avant du wagon-usine. / Photo Pierre AUGROSL'avant du wagon-usine. / Photo Pierre AUGROS

Le socle évacue le ballast usagé, le remplace par du neuf, et enfouit à intervalles réguliers les nouvelles traverses. / Photo Pierre AUGROSLe socle évacue le ballast usagé, le remplace par du neuf, et enfouit à intervalles réguliers les nouvelles traverses. / Photo Pierre AUGROS

Le socle évacue le ballast usagé, le remplace par du neuf, et enfouit à intervalles réguliers les nouvelles traverses. / Photo Pierre AUGROSLe socle évacue le ballast usagé, le remplace par du neuf, et enfouit à intervalles réguliers les nouvelles traverses. / Photo Pierre AUGRO

Photo Pierre AUGROSPhoto Pierre AUGROS

Après le passage du wagon usine, la nouvelle voie est posée et il faut l'ajuster au millimètre. / Photo Pierre AUGROSAprès le passage du wagon usine, la nouvelle voie est posée et il faut l'ajuster au millimètre. / Photo Pierre AUGROS

Après le passage du wagon usine, la nouvelle voie est posée et il faut l'ajuster au millimètre. / Photo Pierre AUGROSAprès le passage du wagon usine, la nouvelle voie est posée et il faut l'ajuster au millimètre. / Photo Pierre AUGROS

Après le passage du wagon usine, la nouvelle voie est posée et il faut l'ajuster au millimètre. / Photo Pierre AUGROSAprès le passage du wagon usine, la nouvelle voie est posée et il faut l'ajuster au millimètre. / Photo Pierre AUGROS

Après le passage du wagon usine, la nouvelle voie est posée et il faut l'ajuster au millimètre. / Photo Pierre AUGROSAprès le passage du wagon usine, la nouvelle voie est posée et il faut l'ajuster au millimètre. / Photo Pierre AUGROS

Les rails sont désormais solidaires des traverses grâce aux attaches, serrées une à une. / Photo Pierre AUGROSLes rails sont désormais solidaires des traverses grâce aux attaches, serrées une à une. / Photo Pierre AUGROS

Face au vieillissement du réseau parfois en place depuis quelque soixante ans, la SNCF a entrepris de rénover l’ensemble des rails de France. Depuis ce lundi 23 juillet, c’est la ligne Lyon - La Tour-du-pin qui accueille chaque nuit une "usine roulante" et des dizaines de salariés engagés dans une course contre le temps. Les 13 kilomètres doivent être rénovés pour le 21 septembre.

> Plus d'informations dans nos éditions payantes de dimanche 30 juillet.

SNCF : voici pourquoi la ligne Chambéry – Saint-André-le-Gaz est fermée cet été

https://www.ledauphine.com/societe/2018/07/27/sncf-voici-...

SNCF Réseau, gestionnaire d’infrastructures du réseau ferroviaire, renouvelle ses voies ferrées grâce à des trains usine. Il n’en existe que trois  en France. Ici, le train de substitution enlève et remplace les traverses et les rails. Suit le train de dégarnissage qui aspire le ballast ancien.   Les trains suivants remettent la voie à la bonne position et la stabilisent.  Photo Le DL/Ghislaine GERBELOT

SNCF Réseau, gestionnaire d’infrastructures du réseau ferroviaire, renouvelle ses voies ferrées grâce à des trains usine. Il n’en existe que trois en France. Ici, le train de substitution enlève et remplace les traverses et les rails. Suit le train de dégarnissage qui aspire le ballast ancien. Les trains suivants remettent la voie à la bonne position et la stabilisent. Photo Le DL/Ghislaine GERBELOT

Un gigantesque chantier a été entrepris par SNCF Réseau, le 16 juillet, pour renouveler 27 kilomètres de voies ferrées sur la ligne Chambéry – Saint-André-le-Gaz. Les travaux ont démarré à Cognin et se poursuivaient, mercredi, à Saint-Cassin, à raison d’un kilomètre par jour en moyenne. Rails, traverses, systèmes de fixation des rails, ballast sont retirés pour être aussitôt remplacés, grâce à des trains usine ou “suite rapide”. Ils sont positionnés les uns à la suite des autres, sur une étendue de 12 à 15 kilomètres.

Le train de substitution avale une à une les vieilles traverses et rejette les nouvelles en béton. C’est une véritable chaîne de montage, sur rails, qui est capable de déposer des éléments au millimètre près. Long de 750 mètres et de couleur jaune, il intrigue les automobilistes qui le trouvent sur leur passage. On ne peut pas le rater lorsqu’il longe la route.

Par Ghislaine GERBELOT | Publié le 28/07/2018 à 06:05

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu