Avertir le modérateur

13/07/2013

Accident de Brétigny : « Après les bateaux, les trains poubelles »

Bonjour,

Toutes nos pensées vont directement aux victimes de ce train et à leurs familles.

Nous sommes tous touchés et émus devant l'ampleur des dégâts qui aurait pu nous arriver sur notre ligne par exemple vu les problèmes à répétition de ces derniers jours.

Comment ne pas faire la comparaison entre notre ligne Lyon Grenoble - Lyon Chambéry et la ligne Paris Orléans Limoges.

Les 2 lignes font parties des 12 lignes malades :

http://tempsreel.nouvelobs.com/economie/20110110.OBS5979/...

Il est vrai que nous sommes au début de l'enquête mais pas mal d'éléments ont déjà été écartés (vitesse, erreur humaine).

L'ADUT demande depuis de nombreuses années des travaux d'envergures mais nécessaires et qui étaient prévus : doublement de la ligne, le noeud férroviaire lyonnais.

Malheureusement la SNCF mais surtout la classe politique ont préféré mettre tous les moyens sur le tout TGV durant des décennies. Il serait bon que ces derniers prennent le train de monsieur tout le monde. Nous commençons à payer cette mauvaise stratégie avec des lignes TER vaillissantes et du matériel roulant insuffisant et ancien (les voitures corails circulent sur le réseau depuis 1975).

Les 26 milliards d'Euros que va coûter le Lyon Turin permettraient de faire des miracles dans le TER français au lieu de jeter l'argent du contribuable par les fenêtres !!!

Eric

http://www.rue89.com/2013/07/13/accident-bretigny-apres-l...

Pascal Riché | Cofondateur Rue89

Mis à jour le samedi 13 juillet 2013 à 9h27

« On se disait depuis longtemps qu’il allait se passer quelque chose. » Pour le porte-parole d’une association d’usagers, « il y aura un avant et un après Brétigny ».


L’Intercités Paris-Limoges accidenté, en gare de Brétigny-sur-Orge (Essonne), le 12 juillet 2013 (TRIBOUILLARD -POOL/SIPA/SIPA)


Une éclisse (Wikimedia Commons/CC)

« La SNCF est responsable de la vie de ses clients et nous agissons en ce sens », a déclaré samedi le président de la SNCF Guillaume Pepy au cours d’une conférence de presse, au lendemain de la catastrophe ferroviaire de Brétigny-sur-Orge. Selon la SNCF, c’est la défaillance, au niveau d’un aiguillage, d’une éclisse, agrafe métallique de dix kilos reliant deux rails, qui a provoqué l’accident. L’éclisse est « sortie de son logement » pour se placer « au centre de l’aiguillage ». Les 5000 éclisses du même type vont, en urgence, être inspectées sur le réseau, a annoncé Guillaume Pépy.

Vétusté ? Sabotage ? Certes, il faut attendre les résultats des trois enquêtes (diligentées par le ministère des Transports, la SNCF et la justice) pour comprendre les raisons précises de cette défaillance. Mais pour Willy Colin, porte-parole de l’Association des voyageurs usagers des chemins de fer (AVUC), cet accident, qui a fait six morts, s’inscrit dans un contexte bien précis, celui de la vétusté croissante de certaines lignes du réseau.

Rue89 : Peut-on déjà relier l’accident de Brétigny à une mauvaise gestion du réseau ferroviaire ?


Willy Colin (@Willy_Colin)

Willy Colin : Ce serait malhonnête de faire un lien direct. Mais ce qu’on peut observer c’est qu’il ne s’agit pas d’une erreur humaine : le conducteur roulait normalement. C’est donc, pour reprendre les mots de Guillaume Pepy, le patron de la SNCF, un problème de roue ou un problème de rails. Ou des deux. Or, nous observons pour notre part que cet accident a eu lieu sur la liste des douze lignes malades de la SNCF, qui a été présentée par Guillaume Pepy en janvier 2011 : la ligne Paris-Orléans-Limoges.

Qu’est-ce qu’une « ligne malade » ?

C’est une ligne qui a été abandonnée, qui n’a pas été entretenue, qui n’a pas reçu les investissements nécessaires. La SNCF prend comme critère les trains annulés ou retardés, mais la conséquence de ce mauvais entretien, ce sont aussi les risques qu’il représente pour la sécurité des passagers, du fait d’une infrastructure dégradée : voie, dallage, caténaires, électrification, aiguillages, signalisation... A-t-on tout mis en œuvre pour effectuer les travaux nécessaires sur ces lignes malades ? C’est la question qui doit être posée.

L’autre aspect de ces lignes malades concerne les matériels roulants. Sur les trains Intercités, ils sont vétustes, si vous les comparez aux TGV ou aux TER. Le convoi du Paris-Limoges était hétéroclite : il y avait différentes sortes de wagons (Corail, Intercités, etc.). On parle de « bateaux poubelles », on peut aussi parler de « trains poubelle ». Ce n’est pas pour rien qu’il y a quelques jours, Jean-Marc Ayrault a promis de renouveler la flotte des trains Intercités. L’état du réseau et du matériel, sur de nombreuses lignes, est à bout de souffle, ce qui menace des vies humaines. Aujourd’hui, nous posons la question à la SNCF : est-elle en capacité de faire circuler tous ces trains ? Il faut vérifier en urgence tout le matériel.

Pourquoi ces trains Intercités sont-ils les plus délaissés ?

On peut se demander si la sécurité n’a pas été sacrifiée sur l’autel de la rentabilité. Le réseau secondaire a été délaissé au profit du TGV. Les trains Intercités sont les trains « d’équilibre du territoire », des liaisons dites « modestes ». Elles sont financées par l’Etat, avec la SNCF comme opérateur. Mais les finances de l’Etat sont exsangues. Les TER, eux, ne sont pas vétustes : ils sont financés par les régions, qui ont fait des efforts énormes pour renouveler leur flotte. L’Etat, lui, a-t-il fait son travail, investi suffisamment d’argent ? Il est clair que non.

Au sein de notre association, nous nous disions depuis longtemps que ces lignes Intercités étaient entrées dans une zone de danger, qu’il allait se passer quelque chose.

L’avez-vous dit publiquement ?

Non, nous évoquions ce risque dans nos conversations.

Quand cette dérive a-t-elle commencé ?

Elle a commencé avec la réforme de la SNCF [en 1997, ndlr] et il faut la mettre en parallèle avec la suppression de postes sur les réseaux. Le ferroviaire est désormais soumis à une directive européenne de libre concurrence : la SNCF se prépare à affronter sur les lignes la concurrence d’autres opérateurs. Elle s’est donc lancée dans des économies. La catastrophe de Brétigny s’inscrit dans ce contexte et force à réfléchir sur l’évolution actuelle. Il y aura je pense un avant et un après Brétigny.

27/05/2013

Comité de ligne Lyon - Saint-André le Gaz Mercredi 5 juin 2013 La Verpillière

 Madame, Monsieur,

J’ai le plaisir de vous inviter à la réunion du comité de ligne Lyon - Saint André le Gaz qui aura lieu le :

Mercredi 5 juin 2013 à 18h
Salle des fêtes
Place du Docteur Ogier
38290 LA VERPILLIERE

Cette réunion permettra un temps d’information et d’échanges sur les sujets suivants :

- Actualité des politiques de mobilité à l'échelle régionale
- Politique régionale de mobilité sur la ligne et le territoire
   * Actualités du territoire
   * Actualités des services aux voyageurs
   * Actualités desserte
   * Synthèse hiérarchisée des demandes

Merci de bien vouloir confirmer votre présence en cliquant ici.

Dans l’attente de vous rencontrer lors de ce prochain comité de ligne.

Elyette CROSET BAY

Présidente du comité de ligne

 

Invitation :

CLD_CHEMIN_939_1369658486.pdf

14/05/2013

Phase 4 (Orange) - du Lundi 13 mai au lundi 20 mai 2013

Bonsoir,

Voici les horaires pour la Phase 4 s'étalant du lundi 13 mai au lundi 20 mai 2013

01 Lyon - Bourgoin Grenoble

01aff_PHASE_4_du_13_au_20_au_12_mai_A4.pdf

 

54 Lyon - Chambery

54aff_PHASE_4_du_13_au_20_au_12_mai_A4.pdf

 

62 - St André le Gaz - Grenoble

62aff_PHASE_4_du_13_au_20_au_12_mai_A4.pdf

Les usagers de St Quentin Fallavier serront lésés par la suppression de 3 arrêts le soir au départ de Lyon Perrache à 16h19, 17h16 et 19h16

 --------------------------

Si vous souhaitez consulter les horaires à partir du mardi 21 mai et jusqu'à la fin des travaux c'est à dire le samedi 29 juin correspondant à la Phase 5 (Verte) voici les horaires :

01 Grenoble - Bourgoin - Lyon - Phase 5
54 Chambéry - Lyon - Phase 5
62 Grenoble - St-André-le-Gaz - Phase 5

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu