Avertir le modérateur

02/06/2017

VAULX-MILIEU Un homme percuté par un train, des perturbations jusqu'en fin de soirée

http://www.ledauphine.com/isere-nord/2017/06/02/un-homme-...

Photo Le DL / Jean-François SOUCHET
Photo Le DL / Jean-François SOUCHET

Après qu'un homme a été percuté par un TER, des problèmes techniques sont intervenus sur les lignes SNCF.

14 h 52 : En plus de l’accident de personne, une rupture de caténaire est survenue à Grenay, en fin de matinée. Le trafic a repris au compte-goutte mais reste lourdement perturbé, avec
de nombreuses annulations à prévoir pour les trains en direction, ou partant de Lyon. Par exemple,  le TGV Lyon/Marseille accuse deux heures de retard. Les TER Grenoble-Lyon de 15h21 et 16h21 sont supprimés.   La SNCF annonce que les perturbations se poursuivront jusqu’en fin de soirée. 

11 h 18 : Ce vendredi, vers 10h45, un homme a été  percuté par un TER à hauteur de la commune de Vaulx-Milieu. Les sapeurs-pompiers et une équipe du Smur de Bourgoin-Jallieu ont été mobilisés mais la victime, âgée de 54 ans, est morte sur le coup. Les gendarmes de la brigade de L'Isle-d'Abeau sont également sur place. Le trafic ferroviaire est à l'arrêt dans les deux sens de circulation. L'hypothèse du suicide est envisagée.

Par V. W. | Publié le 02/06/2017 à 11:18 |Mis à jour il y a environ 1 heures

19/05/2017

La SNCF prépare le billet de demain

http://www.bienpublic.com/actualite/2017/05/19/la-sncf-pr...

La SNCF présentait hier ses innovations numériques devant « simplifier » les habitudes des voyageurs. Parmi elles, une même application rassemblant les voyages avec les billets à enregistrer sur son smartphone.

 

  • Le 19/05/2017 à 05:01 mis à jour à 07:15

 

La SNCF va devoir remplacer ses terminaux de compostage par de nouveaux appareils, compatibles avec la technologie NFC.La SNCF va devoir remplacer ses terminaux de compostage par de nouveaux appareils, compatibles avec la technologie NFC.

Gros chantier en vue. Hier, la SNCF présentait ses prochaines innovations numériques censées « simplifier » et « fluidifier » les usages des voyageurs, dont une application mobile unique « pour tous les voyages », un seul compte client en ligne comme en gare, et des billets stockés dans les smartphones même éteints.

Parmi les « huit projets phares » dévoilés, la refonte de l’application mobile SNCF devrait permettre - « à partir de septembre » - de « doubler le nombre d’utilisateurs d’ici trois ans », indique l’entreprise publique, qui revendique à ce jour 6 millions de téléchargements et 20 millions de connexions par mois. Exit donc les applications spécifiques aux TGV, Transilien et Intercités. « On est en train de simplifier », explique le directeur des systèmes d’information du groupe, Benoît Tiers.

Au mois de septembre également, chaque voyageur pourra s’identifier avec son adresse mail, ce qui remplacera les multiples codes et références actuellement demandés en gare, en boutique, sur les sites internet et les applications de la SNCF.

Dans un second temps, début 2018, cette application unique intégrera en outre la technologie de communication sans contact (NFC). Les billets pourront ainsi être enregistrés sur la puce d’un smartphone compatible pour « l’utiliser comme titre de transport, même éteint, », annonce Benoît Tiers. « On pourra aussi enregistrer son abonnement avec sa photo », poursuit-il, affirmant que l’innovation va « fluidifier et simplifier le voyage », notamment lors de la validation et du contrôle.

En contrepartie, la SNCF va devoir remplacer les 15 000 terminaux de ses contrôleurs par un nouvel appareil, compatible avec la technologie NFC et connecté à l’application mobile, qui « va nous permettre d’améliorer la lutte contre la fraude », a-t-il assuré. Paris-Strasbourg couvert en 3G/4G en juillet

Par ailleurs, la société ferroviaire n’annonce pas de retard sur le calendrier prévu au sujet du déploiement de la téléphonie mobile le long du réseau à grande vitesse. Après Paris-Lyon en 2016, Paris-Lille sera couverte en 3G/4G au mois de juin, puis les lignes Paris-Bordeaux et Paris-Strasbourg en juillet.

Trains express régionaux : l’ouverture à la concurrence est-elle une bonne chose ?

http://www.lagazettedescommunes.com/504330/trains-express...

Publié le 15/05/2017 | Mis à jour le 05/05/2017
Par Arnaud Garrigues • Club : Club Techni.Cités

Parce que votre opinion nous intéresse, La Gazette a constitué un panel de fonctionnaires territoriaux que nous interrogeons sur l'actualité des politiques publiques et du statut de la fonction publique. Cette semaine : l'ouverture à la concurrence sur les TER est-elle une bonne chose ?

Plusieurs régions ont manifesté leur intérêt d’anticiper l’ouverture à la concurrence pour l’exploitation des trains express régionaux (TER), prévue par la législation européenne en 2023. Mais la fin du monopole de la SNCF – dont la filiale SNCF Mobilités gère actuellement les TER – divise les territoriaux qui ne sont que très légèrement favorables (46 %) à cette évolution, 44 % des personnes interrogées se montrant plus réticentes. Un résultat logique qui s’explique par les craintes et risques liés à la sortie d’un monopole. Cela montre aussi qu’une moitié des territoriaux pense que cette ouverture pourrait permettre de relancer et d’améliorer ce mode de transport régional. Une proposition de loi devrait bientôt être proposée pour autoriser cette expérimentation dès 2019.

Oui46%
Non44%
NSP10%
 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu