Avertir le modérateur

16/02/2019

Auvergne Rhône-Alpes bloque une augmentation des billets de train

https://www.lyoncapitale.fr/actualite/auvergne-rhone-alpe...

Gare SNCF TER Lyon TGV

 

 

La SNCF a décidé d’augmenter le prix des titres de transport lorsqu’ils sont vendus à bord pour les usagers. La région Auvergne-Rhône-Alpes a refusé cette mesure pour les gares qui ne comportent pas de guichet ni d’automate.

Pour lutter contre la fraude, la SNCF a décidé de plusieurs réformes. Les voyageurs qui montent à bord d’un train sans être munis d’un titre de transport se verront imposer un tarif majoré par les agents de la SNCF, pour régulariser leur situation. De son côté, la région Auvergne-Rhône-Alpes s’est opposée à cette nouveauté. Certaines gares, notamment en zone rurale, ne sont pas équipées d’automates qui permettent l’achat d’un titre de transport. C’est le cas de 70 gares dans la région, qui ne comportent ni guichet, ni automate. "Plusieurs associations d’usagers m’on fait connaître leur inquiétude quant au dispositif de régularisation majorée à bord envisagé par la SNCF. Je n’accepte pas cette logique de "double peine" imposée aux usagers : pas de guichets en gare et majoration à bord ! Aussi, la Région a refusé cette proposition pour protéger les usagers des TER qui n’ont pas d’autres moyens d’achat. Ces prises de positions aux côtés des usagers seront financées par la Région Auvergne-Rhône-Alpes", explique Martine Guibert, vice-présidente déléguée aux transports. Les voyageurs sans titre de transport qui se manifesteront dès leur montée à un agent de la SNCF ne paieront pas plus cher leur billet.

Validité des billets prolongée

Autre point soulevé par la SNCF, les billets de TER initialement valables 7 jours ne le seront plus qu'une seule journée. Toujours dans un soucis de privilégier le confort des usagers, la région Auvergne-Rhône-Alpes s'oppose également à cette mesure. "Dans un contexte de travaux importants en 2019 et soucieuse de faciliter la vie des usagers des TER, en particulier dans nos territoires ruraux, j’ai refusé que la validité des billets TER soit ramenée de 7 jours à 1 jour. Cette mesure nationale ne sera donc pas mise en œuvre en Auvergne-Rhône-Alpes en 2019" assure la déléguée aux transports.

12/02/2019

FNAUT : Trop de trains régionaux sont surchargés en Auvergne-Rhône-Alpes!

CP trains surchargés fév 2019 sans tél.pdf

Fédération des associations d’usagers des transports d’Auvergne-Rhône-Alpes


Communiqué du 11 février 2019


Trop de trains régionaux sont surchargés en Auvergne-Rhône-Alpes
Une situation qui dure
Il y a un an déjà, la FNAUT AuRA alertait sur la situation que subissaient les usagers sur certaines lignes de TER avec des trains trop courts, ce qui entraînait des surcharges pénibles, voire l’impossibilité de monter dans le train.

La cause était le manque de matériel roulant, les trains n’offrant pas une capacité suffisante pour accueillir tous les usagers.
La FNAUT AuRA interpellait la Région et la SNCF en demandant explications et solutions (CF
communiqué de presse ci-joint).

La SNCF expliquait alors que cette situation était conjoncturelle et était liée à des immobilisations pour pannes, mise au point de nouveaux matériel, réparations pour
accident …
Une année après, nous sommes toujours dans la même situation !
Plusieurs exemples ont été médiatisés, comme des malaises d’usagers en raison de l’entassement dans les trains sur la ligne Lyon-Grenoble ou sur Lyon-Bourg sur laquelle les usagers se plaignent de « voyager comme du bétail ».

D’autres lignes sont aussi concernées comme Lyon-Valence ou LyonGenève, Lyon-St-Etienne, Issoire-Clermont-Vichy...
Cela montre d’ailleurs que les TER répondent à un vrai besoin et sont un succès.

La FNAUT AuRA milite pour leur développement qui présente une vraie alternative aux encombrements routiers et une solution pour réduire la pollution atmosphérique et le changement climatique.
Les usagers attendent des résultats : la taille des trains doit être adaptée à leur fréquentation. Les années passent et l’inaction devient inacceptable.
La FNAUT AuRA demande instamment
à la SNCF de tenir ses promesses et de résoudre enfin ses problèmes de
maintenance de matériel
à la Région Auvergne-Rhône-Alpes d’acheter ou de louer du matériel
supplémentaire pour augmenter le nombre de places dans les trains.

Contacts presse Anne-Marie Ghémard, présidente de la FNAUT AuRA,
François Lemaire, vice-président,

Patrice Belvegue, Co-président de l’ADUT
Annexe : Communiqué de presse de février 2018
__ www.fnaut-aura.fr______________________________________
Fnaut Auvergne-Rhône-Alpes, chez ADTC, 5 place Bir-Hakeim , 38000 Grenoble, 06 76 08 62 47, fnaut.aura@gmail.com

08/02/2019

La ligne TER Chambéry/Lyon sur la sellette

https://france3-regions.francetvinfo.fr/auvergne-rhone-al...

ILLUSTRATION - Un TER de la SNCF. / © PHILIPPE HUGUEN / AFP
ILLUSTRATION - Un TER de la SNCF. / © PHILIPPE HUGUEN / AFP

Les usagers de la ligne TER Chambéry/Lyon sont inquiets. Depuis le début du mois de décembre 2018, 80% du trafic a été supprimé.
Des cars assurent certaines liaison mais selon les usagers, la situation deviendrait invivable.
Ils se sont réunis mercredi 6 février 2019 à Pont-de-Beauvoisin.

Par F.Ebbhah

Depuis le 9 décembre 2018, il n’y a quasiment plus de trains en circulation sur la ligne régionale Chambéry/Lyon. Raison invoquée par la SNCF : des travaux sont en cours en gare de Lyon Part-Dieu.

Une réponse jugée insuffisante pour les usagers qui ont vu 8 trains sur 10 supprimés depuis décembre. En contrepartie, certaines liaisons ont été remplacées par des cars mais les usagers craquent face à des trajets quotidiens devenus ingérables.

A Pont-de-Beauvoisin Isère et Savoie, des habitants des communes jumelles ont créé le collectif "Défense et promotion du train de l'avant pays Savoyard". 
Menace sur la ligne TER Chambéry/Lyon / © France 3 Alpes
Menace sur la ligne TER Chambéry/Lyon / © France 3 Alpes
Ils ont souhaité rencontrer des représentants de la SNCF et de la Région dans la soirée du mercredi 6 février lors d'une réunion organisée tout spécialement. Seule la Région a répondu à leur invitation.

Résultat, bilan plutôt mitigé pour le collectif qui n’a pas obtenu beaucoup de réponses et encore moins d'avancées même si la SNCF et la Région promettent d'apporter de nouvelles solutions d'ici le 20 février prochain.
 
ci- dessous reportage vidéo de 2mn03:

https://france3-regions.francetvinfo.fr/auvergne-rhone-al...

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu