Avertir le modérateur

10/07/2018

Situation perturbé du Mercredi 11 Juillet 2018 suite à la Grève

Bonjour,

Jusqu'au 13 juillet, les trains ne circulent pas tous

Voici les horaires pour demain Mercredi 11 Juillet 2018:

https://www.ter.sncf.com/auvergne-rhone-alpes/horaires/pe...

01 - Grenoble - Bourgoin - Lyon

Grenoble - Bourgoin-Jallieu - Lyon / mercredi 11 juillet

54 - Chambéry - Lyon

Chambéry - Lyon / mercredi 11 juillet

62 - Grenoble - St André le gaz

Grenoble - St-André-le-Gaz / mercredi 11 juillet

Mis à jour mardi 10 juillet à 16h

 

La SNCF devrait commander 100 TGV du futur à Alstom le 26 juillet

Bonsoir,

Pourquoi autant de moyen pour ENCORE ce foutu TGV  ?

Tous les expertise le dise STOP au TGV !

La dette est en grande partie dût au tout TGV.

A l'heure actuelle on ferme beaucoup de ligne non rentable, forcement on les laisse pourrir (Lyon - Chambéry ou Grenoble Gap, etc...).

Quant aux lignes les plus utilisés on ne les modernisent pas car il parait qu'il n'y a pas d'argent.

Ben si il y a de l'argent comme on peut le voir, encore et toujours le TGV.

En fait la France va devenir un maillage d'autoroute mais il n'y aura plus du tout de route normale, ni de départementale ni de nationale.

Mais de belles autoroutes pour relier les très grandes villes déjà très favorisées.

Quant à Alstom on ne peut pas vivre de commandes forcées ce n'est pas viable économiquement, mais d'un réel intérêt technologique d'innovation

L'état providence (dit Papa) est toujours là pour sauver les entreprises d'état :)

Eric

 

https://www.ville-rail-transports.com/lettre-confidentiel...

10 Juil 2018

© Alstom Transport

C’est le 26 juillet que SNCF Mobilités devrait passer commande à Alstom de rames TGV 20-20, mieux connues sous le nom de TGV du futur. Ce n’est pas une surprise : l’annonce en a été prématurément faite par Bruno Le Maire, le 22 mars. Le ministre de l’Economie et des Finances avait de plus généreusement mis la commande sur le compte de l’Etat.

Il devrait s’agir de 100 rames, selon le plan de flotte établi le 25 avril par SNCF Mobilités. Le principal obstacle à la commande a été levé par le gouvernement, qui a revu à la baisse les péages des TGV sur ligne classique, afin de stabiliser le modèle économique de la grande vitesse. Il semble aussi que les discussions compliquées sur la propriété intellectuelle d’un train conçu sur un plateau commun SNCF-Alstom soient résolues.

Avec les 100 nouvelles rames, plus capacitaires et qu’elle compte faire mieux tourner, la SNCF pourrait remplacer 150 rames à mesure qu’elles seront radiées. La commande devrait atteindre un montant compris entre 2,4 et 2,5 milliards d’euros. Elle est attendue impatiemment par Alstom dont le site de Belfort (photo) n’aura plus rien à produire fin 2020. Or, entre la commande et l’industrialisation, il doit y avoir tout le temps de la fabrication d’un prototype, puis des tests et autorisations qui, rappelle un connaisseur, prennent bien deux ans. N’oublions pas le temps de réception de la SNCF. On n’attend pas l’arrivée des premières rames de série avant 2022, voire 2023. Tard pour Belfort.

F. D.

Grève à la SNCF : SUD-Rail n’appelle pas la grève le 19 juillet

http://www.leparisien.fr/economie/greve-a-la-sncf-sud-rai...

Économie|Le Parisien avec AFP| 09 juillet 2018, 19h19

Vendredi, la CGT Cheminots avait annoncé qu’elle appelait à une nouvelle journée de grève à la SNCF le 19 juillet, date d’une réunion entre patronat et syndicats AFP/Jean-Sebastien Evrard.

La centrale syndicale ne s’associera pas nationalement au mouvement prévu par la CGT en juillet mais envisage tout de même des actions locales.

Le syndicat SUD-Rail ne s’associera pas « au niveau national » à la grève prévue le 19 juillet par la CGT à la SNCF. La centrale a toutefois indiqué, par la voix de son secrétaire fédéral Bruno Poncet, qu’elle laissait à ses militants « au niveau local » la possibilité de rejoindre ce mouvement.

Vendredi, la CGT Cheminots avait annoncé qu’elle appelait à une nouvelle journée de grève à la SNCF le 19 juillet, date d’une réunion entre patronat et syndicats pour la négociation de la convention collective nationale (CCN) de la branche ferroviaire.

« On ne fait pas l’unité syndicale quand on annonce de façon unilatérale » une date de grève, a critiqué lundi Bruno Poncet. En outre, a-t-il ajouté, la date du jeudi 19 juillet « ne convient pas » à SUD-Rail qui « ne veut pas peser juste sur la négociation de la CCN » mais « veut toujours l’abrogation de la loi » de réforme ferroviaire, promulguée le 28 juin.

Des grèves possibles en août pour la CGT

« On ne fait pas de pause pendant l’été car le gouvernement n’en fait pas non plus », a assuré le secrétaire général de SUD-Rail qui prévoit des actions locales, par exemple « à la fin de cette semaine ». Ce pourra être des opérations péage gratuit ou des grèves locales, a-t-il expliqué estimant que le préavis de grève illimité lancé début avril par SUD-Rail est « un outil » permettant toujours au syndicat de lancer des appels nationaux à la grève.

Vendredi, la CGT Cheminots avait évoqué d’autres grèves possibles en août et « probablement » à la rentrée. La CGT et SUD avaient ensemble appelé à faire grève vendredi et samedi derniers contre la réforme ferroviaire, perturbant le trafic SNCF lors des premiers grands départs en vacances d’été.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu