Avertir le modérateur

26/07/2018

Grève du Vendredi 27 Juillet 2018

Bonsoir,

Voici les horaires pour demain vendredi 27 Juillet 2018:

https://www.ter.sncf.com/auvergne-rhone-alpes/horaires/gr...

62 - Grenoble - St André le Gaz

Grenoble - St-André-le-Gaz / vendredi 27 juillet

 

Sinon aucun train supprimé pour les autres lignes : 54 Chambéry - Lyon et 01 Grenoble - Bourgoin - Lyon

24/07/2018

SNCF : nouvelle grève vendredi à l'appel de la CGT

http://www.europe1.fr/economie/sncf-nouvelle-greve-vendre...

SNCF : nouvelle grève vendredi à l'appel de la CGT
La CGT veut soutenir les grévistes menacés de sanction par la SNCF.@ JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP

La CGT Cheminots organise cette grève le jour de publication des résultats financiers semestriels du groupe ferroviaire. Des manifestations sont aussi prévues.

La CGT Cheminots a programmé une nouvelle journée de grève à la SNCF vendredi, jour de publication des résultats financiers semestriels du groupe ferroviaire, notamment pour soutenir des grévistes menacés de sanction, a confirmé lundi la direction.

Une manifestation près de la gare du Nord. Le syndicat a également appelé les cheminots à manifester vendredi matin à Paris, près de la gare du Nord et du lieu d'une réunion du comité d'établissement de la branche Maintenance et Travaux qui doit examiner le cas d'un gréviste nîmois menacé de radiation (licenciement), a précisé la CGT. Ce militant de la CGT Cheminots est passé la semaine dernière en "conseil de discipline à Lyon" pour avoir tenu une torche allumée "sur le quai de la gare de Nîmes, le 14 mai", jour de grève, explique le syndicat dans des tracts. 

Selon la CGT, le conseil de discipline a "validé la sanction demandée par le directeur d'établissement de l'Infralog" (établissement logistique de la branche infrastructure de la SNCF), c'est-à-dire "un licenciement pur et simple malgré un dossier vide". "La répression ne prend pas de vacances", a dénoncé le syndicat, qui a appelé à faire grève et à manifester "contre l'injustice". 

Un militant convoqué à un conseil de discipline. Un militant rennais de SUD-Rail est de son côté convoqué mardi en conseil de discipline à Saint-Pierre-des-Corps, en Indre-et-Loire, a indiqué son syndicat. La direction lui reproche, selon SUD-Rail, d'avoir "entravé la circulation des trains", en marge de la manifestation du 1er-Mai à Rennes. 

La CGT Cheminots sera de nouveau seule à appeler à une grève nationale vendredi, comme jeudi dernier où son mouvement n'avait que très faiblement affecté le trafic des TER. Seuls 3,17% des cheminots avaient cessé le travail. Le syndicat prévoit également de manifester en fin de matinée vendredi devant le siège de la SNCF, à La Plaine-Saint-Denis, en Seine-Saint-Denis, où se réunira le conseil de surveillance du groupe public ferroviaire.

Trains en Auvergne-Rhône-Alpes : fin de la grève mais pas de la grogne des usagers

https://www.placegrenet.fr/2018/07/23/trains-en-auvergne-...

Par FE | le 23/07/2018 | 8:02

FIL INFO – La Fédération nationale des associations d’usagers des transports (Fnaut) a renouvelé au mois de juillet ses réclamations auprès de la SNCF concernant les TER d’Auvergne-Rhône-Alpes. Malgré la fin de la grève, des trains seraient encore supprimés. La Fnaut demande également à la Région d’agir pour les usagers.

Train en Gare de Grenoble © Léa Raymond

Train en Gare de Grenoble © Léa Raymond

« Une situation inadmissible ». La grève des cheminots a beau être terminée depuis juin, la Fédération des associations d’usagers des transports (Fnaut) de la région Auvergne-Rhône-Alpes (Aura) dénonce encore des suppressions de trains. Et souligne le peu d’écoute de la part de la SNCF et le manque de soutien de la Région.

« La situation s’est toutefois un peu améliorée depuis mi-juillet », concède François Lemaire, vice-président de la Fnaut Aura, concernant le trafic ferroviaire. « Mais des trains sont encore supprimés. Et sur des lignes comme Grenoble-Gap, la situation est catastrophique. »

« Un dédommagement complexe à obtenir et confidentiel »

En outre, la Fnaut insiste sur la difficulté pour se faire dédommager. « Pour les abonnés mensuels, la démarche ne peut se faire que par Internet. Et il est très difficile d’accéder au formulaire de demande. » L’association a donc mis le lien sur son site afin de rendre l’information un peu moins “cachée”. D’autant que ce lien n’était pas censé fonctionner au-delà du 15 juillet*.

Les usagers déplorent en outre que ces dédommagements ne soient actés que pour avril et mai, mais que rien ne soit annoncé pour le mois de juin, « à l’inverse d’autres régions ». Elle réitère donc sa demande de soutien au conseil régional.

Des opérations de maintenance reportées pour cause de grève

Du côté de la SNCF, le responsable communication de la région Laurent Perrier juge « surprenante » la position de la Fnaut, étant donné « les informations fournies quotidiennement par mail, par le site tenu à jour ou par téléphone avec le numéro spécial “Allô TER”. »

Lettre d'information envoyée aux usagers SNCF pendant la grève

Lettre d’information envoyée aux usagers SNCF pendant la grève

« De plus, le retour à la normale est intervenu très rapidement, indique Laurent Perrier. La grève s’est terminée le 27 juin et dès le 2 juillet, neuf trains sur dix circulaient. Mais certaines opérations de maintenance ont dû être reportées à cause de la grève, ce qui a pu causer des perturbations ultérieures. »

Concernant les dédommagement pour le mois de juin, en revanche, les discussions avec la Région seraient encore en cours. Et l’annonce devrait intervenir « dès que possible ».

FE

* Ce 23 juillet au matin, le lien était toujours fonctionnel.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu