Avertir le modérateur

19/11/2016

SNCF Réseau : le port de Lyon en accès direct

http://www.lantenne.com/SNCF-Reseau-le-port-de-Lyon-en-ac...

Préparée depuis des mois, la phase 3 de la centralisation et de l’automatisation du système de gestion des circulations ferroviaires vient d’avoir lieu à Lyon laissant pendant 62 heures complètement vides les gares de Perrache, de La Guillotière et de Vaise. Le port de Lyon vient de bénéficier d’une entrée ferroviaire enfin directe.


1.200 trains transitent chaque jour par le NFL © La Guillotière
1.200 trains transitent chaque jour par le NFL © La Guillotière
"La commande centralisée du réseau est une opération essentielle de modernisation qui va permettre d’améliorer la fiabilité, la ponctualité, la qualité, la fluidité des transmissions de l’information en interne et auprès des clients et donc, à terme, elle participera à la réduction des coûts, à l’émergence aussi de nouveaux métiers et elle fera gagner trois ou quatre points de régularité", a indiqué Jean-Christophe Archambault, directeur régional SNCF Mobilités.

40 trains de fret chaque jour

Chaque jour, circulent sur le fameux nœud ferroviaire lyonnais 350 TER, 50 TGV, 40 trains de fret et 230 mouvements techniques (entrées et sorties de dépôts, mise en place de matériels à quai…). Il profitera de ce saut technologique qui sera achevé en 2030 avec la mise en place de quinze centres de commandes informatisées sur l’ensemble du territoire. "Un tiers des minutes perdues en Auvergne-Rhône-Alpes par l’ensemble des trains le sont dans l’étoile ferroviaire lyonnaise", observe Gilles Cheval, directeur régional SNCF Réseau. En fait, ce sont 1.200 trains qui transitent chaque jour par le NFL, point névralgique ferroviaire français et européen.

"Un train venant du nord entre maintenant directement dans le port"

Les actions nécessaires à l’augmentation de l’offre ferroviaire nécessitent des modifications des infrastructures existantes. Au port de Lyon-Édouard Herriot, l’amélioration des fonctionnalités permettent de répondre aux besoins spécifiques des trafics fret et ceci passe par une entrée ferroviaire directe dans le port depuis La Guillotière, reliée au réseau national et qui vient enfin d’être réalisée. Cette amélioration depuis longtemps réclamée entre dans le cadre du Contrat de plan État-Région-désengorgement du NFL. "Un train venant du nord entre maintenant directement dans le port", observe Gilles Cheval, tandis que l’électrification des voies se poursuit… En attendant l’amélioration aussi des entrées routières.
 
Annick Béroud
Jeudi 17 Novembre 2016

16/11/2016

Assemblée GÉNÉRALE jeudi 17 novembre 2016 à « La Villa Marbrerie »

Assemblée GÉNÉRALE jeudi 17 novembre 2016

On compte sur votre présence !

usagers des lignes malades.jpg

L’assemblée générale de l'ADUT aura lieu de 20h-22h le jeudi 17 novembre 2016 à « La Villa Marbrerie ». Cette villa se trouve au sud de la gare ferroviaire de Bourgoin-Jallieu, à proximité du parking « des charges », cf. lieu en rose sur la photo ci-jointe).

villa marbrerie.jpg

villa marbrerie 2.jpg

Venez-vous exprimer au sujet des mois que nous venons de subir, 2016 s’annonçant comme l’année la plus noire depuis 10 ans !

Venez nous rejoindre au CA, voire au bureau car nous avons besoin de renouveau, certains membres souhaitant faire une pause !

Le rapport moral vous sera transmis dans quelques jours.

Cordialement,

Patrice BELVEGUE

Secrétaire de l'ADUT

Association Dauphinoise des Usagers du Train
1285 route de la croix St Marc
38400 Ste Anne sur Gervonde

Email : adut.ter.ra@gmail.com
Blog : http://adut.20minutes-blogs.fr/

Le plan choc du nouveau patron de SNCF Réseau

http://www.lesechos.fr/industrie-services/tourisme-transp...

Lionel Steinmann Le 16/11 à 06:00
16/11 à 06:00

20161116_Les echos_le-plan-choc-du-nouveau-patron-de-sncf-reseau-web-tete-0211496691182.jpg

Miné par des décennies de sous-investissements, le réseau ferroviaire français continue de se dégrader. - Photo Gilles Rolle/REA

Le gestionnaire des infrastructures ferroviaires présente sa stratégie. Externalisation accrue, éloge de la concurrence : le discours ne plaira pas à tous.

Six mois après son entrée en fonction, Patrick Jeantet précise sa stratégie dans une interview aux « Echos ». Le nouveau PDG de SNCF Réseau, l'établissement public chargé de gérer les infrastructures ferroviaires, a décidé de réformer en profondeur sa nouvelle maison. Quitte à bousculer un certain nombre de susceptibilités.

L'heure, il est vrai, n'est pas aux demi-mesures : miné par des décennies de sous-investissements, le réseau ferroviaire français continue de se dégrader malgré la relance récente de travaux. Les trains doivent circuler à vitesse réduite sur près de 5.000 kilomètres de lignes, et des milliers d'autres sont menacées de fermeture.

Des moyens accrus

Pour enrayer ce déclin, Patrick Jeantet va pouvoir s'appuyer sur des moyens financiers accrus, grâce au contrat de performance pluriannuel que l'Etat s'apprête (enfin) à signer, et qui prévoit 2,6 milliards consacrés à la régénération dès 2017, et 3 milliards en 2020.

Mais cela ne suffira pas : SNCF Réseau doit gagner en efficacité industrielle. Les nouvelles technologies vont permettre de repenser les manières de travailler, grâce notamment à des capteurs le long des voies, ou à l'usage de drones pour surveiller les ouvrages d'art. Le recours à l'externalisation va être renforcé, ce qui fera sans doute bondir les syndicats. Et les usagers râleront sans doute eux aussi, car Patrick Jeantet veut que les plages de travaux de nuit (les deux tiers des 1.500 chantiers annuels) soient plus efficaces, ce qui suppose d'interrompre les circulations plus tôt dans la soirée.

Faire baisser les coûts

Surtout, le dirigeant appelle de ses voeux l'arrivée de la concurrence dans le transport de voyageurs, qu'il voit comme un levier pour faire baisser les coûts. Au point de proposer aux régions de l'aider à mettre en concurrence SNCF Mobilités, l'entité du groupe chargé de faire circuler les trains.

En tant que gestionnaire du réseau, il est tout à fait dans son rôle : plus de trains, même si certains sont opérés par le privé, c'est plus de péages, donc plus de ressources pour rénover le réseau. Mais cette démarche proactive ne sera sans doute pas appréciée par tous les cheminots de SNCF Mobilités.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu