Avertir le modérateur

21/11/2018

Information aux voyageurs: la SNCF unifie ses bases de données

Bonsoir,

Depuis de nombreuses années les usagers, les employés de la SNCF se plaignent d'avoir plusieurs sources d'informations contradictoire

Enfin la direction a compris que c'était dans l’intérêt de tous d'avoir un seul et même Système d'Information.

Maintenant il faut passé de la belle théorie à la pratique Courage SNCF !

Eric

https://www.notretemps.com/high-tech/actualites/informati...

Par AFP le

La SNCF a enfin unifié ses différentes bases de données, ce qui devrait lui permettre à l'avenir d'éviter de donner des informations contradictoires aux voyageurs et de personnaliser ses messages, ont indiqué des responsables lundi.

"Tous les systèmes d'information ont été raccordés sur une même base de données", a indiqué à des journalistes Benjamin Huteau, le responsable du programme d'information voyageurs.

Ces systèmes concernent les agents de la SNCF, les panneaux d'affichage des trains et les clients, qu'ils consultent le site ou l'application oui.sncf, l'application TGV Pro ou le portail wifi dans les trains.

Une bonne partie des canaux d'information de la SNCF n'étaient pas interconnectés --à l'exemple de ceux de Ouigo, différents de ceux des autres TGV--, ce qui l'a souvent conduit à donner des nouvelles contradictoires, notamment lors de la grande panne de Paris-Montparnasse à l'été 2017.

"On n'a pas encore toutes les fonctionnalités qu'on voudrait avoir", a relevé Patrick Ropert, le directeur général de Gares & Connexions (la branche qui gère les gares), qui chapeaute First (pour "Fiabiliser l'Information pour la rendre Réactive et Sur-mesure pour Tous les clients"), un programme doté de 150 millions d'euros.

En mars, les systèmes d'information de la SNCF permettront de prendre en charge de nouvelles situations, comme la création de nouveaux trains, les détournements, les limitations ou les prolongations de parcours, etc.

Le groupe a généralisé ces derniers mois l'envoi de SMS aux clients des grandes lignes (TGV ou Intercités) qui ont laissé leurs coordonnées, pour les prévenir en temps réel en cas de retard, d'annulation ou de perturbation. "Ca marche bien", a assuré Benjamin Huteau.

Il s'est également donné pour objectif de donner aux voyageurs une estimation du retard dans les 10 minutes en cas d'incident, et de les informer au plus tard la veille à 17H00 en cas de perturbation prévue.

29/10/2018

Les doléances des usagers du train

https://www.ledauphine.com/isere-nord/2018/10/29/les-dole...

Par Myriam ELFY | Publié le 29/10/2018 à 06:04

Les travaux prévus en gare de La Part-Dieu à compter de décembre auront des incidences sur la ligne TER Lyon/Saint-André-le-Gaz/Grenoble – Chambéry  Photo archives Le DL

Les travaux prévus en gare de La Part-Dieu à compter de décembre auront des incidences sur la ligne TER Lyon/Saint-André-le-Gaz/Grenoble – Chambéry Photo archives Le DL

«On n’est absolument pas contre les travaux envisagés à partir du 9 décembre en gare de La Part-Dieu à Lyon [travaux qui doivent durer trois ans, NDLR]. La gare va perdre 20 % de sa capacité pendant cette période et tout ce que nous souhaitons, c’est que l’impact sur les voyageurs soit le plus faible possible », annonce Patrice Belvègue co-président de l’Adut (Association dauphinoise des usagers du train). Cette association, créée en 1979, compte environ 500 adhérents. De quoi peser un peu et de pouvoir adresser des doléances à la SNCF et à la Région.

Le dernier courrier adressé par l’association au directeur régional de TER Aura SNCF Mobilité remonte au 28 octobre. Selon Patrice Belvègue, il s’agit de commentaires pour essayer d’améliorer le transport des voyageurs des lignes 01 (Grenoble/Lyon) et 54 (Chambéry/Lyon) dans le cadre du service 2019. Dans les deux cas, c’est de la ligne “Lyon/Saint-André-le-Gaz/Grenoble – Chambéry” dont il est question. À compter du 9 décembre, en gare de La Verpillière, selon l’association, « les voyageurs de cette gare n’auront qu’un train par heure à destination de la gare de Lyon Part-Dieu le matin entre 6 h 27 et 8 h 27 et qu’un seul train par heure provenant de la gare de Lyon Part-Dieu entre 16 h 14 et 18 h 14, alors que les gares de Bourgoin-Jallieu et de La Tour-du-Pin auront deux trains par heure sur les mêmes créneaux. » Les usagers du train demandent donc des arrêts supplémentaires.

L’Adut s’inquiète aussi des correspondances pour les voyageurs de l’Avant-Pays savoyard et de Chambéry. Elle demande qu’en cas de retard de correspondance des trains (ou autocars) venant de Chambéry ou venant de Lyon, les trains allant sur Lyon ou quittant Bourgoin-Jallieu ou Saint-André-le-Gaz pour Chambéry attendent systématiquement les trains ou autocars en retard.

Par Myriam ELFY | Publié le 29/10/2018 à 06:04

17/10/2018

Moins de trains, des horaires ou parcours modifiés... 2019 s'annonce «compliquée» sur le réseau TER en Auvergne Rhône-Alpes

https://www.20minutes.fr/societe/2355363-20181016-moins-t...

SNCF La SNCF et la région ont détaillé ce mardi la nouvelle grille horaire des trains qui prévoit la suppression d’une centaine de trains et de multiples adaptations sur le réseau TER, dès le 9 décembre…

Elisa Frisullo

— 

Dès le 9 décembre, la nouvelle grille horaire des trains va s'accompagner de suppressions de trains et nombreses adapatations sur le réseéau TER. Illustration.
Dès le 9 décembre, la nouvelle grille horaire des trains va s'accompagner de suppressions de trains et nombreses adapatations sur le réseéau TER. Illustration. — AFP
  • La nouvelle grille des trains en Auvergne Rhône-Alpes a été détaillée ce mardi par SNCF Réseau et Mobilités et la Région.
  • En raison des travaux de création d’une nouvelle voie à la Part-Dieu, environ 10 % des 1.500 TER en Rhône-Alpes vont être supprimés, et plusieurs adaptations sont prévues sur les circulations dès le 9 décembre.

Des trains en moins, des terminus, des horaires ou des arrêts modifiés… En 2019, bon nombre d’usagers TER vont voir leurs trajets modifiés en Auvergne Rhône-Alpes par la nouvelle grille horaire détaillée ce mardi par la SNCF et la Région. « 2019 sera une année compliquée. Pour les voyageurs, l’impact majeur sera dû aux travaux en gare de la Part-Dieu », indique Alain Thauvette, directeur régional TER chez SNCF mobilités.

Dès l’an prochain, les travaux de création d’une douzième voie dans cette gare lyonnaise vont réduire la capacité d’accueil des trains à quais et vont donc modifier les circulations prévues dès le 9 décembre, dans le cadre du service annuel de la SNCF. « La création de cette voie va entraîner pour 2019 la neutralisation de l’actuelle voie K. La capacité d’accueil des trains sera réduite de 20 %. Mais au final, seuls 10 % des trains de la région seront impactés et aucune place ne sera supprimée », résume Thomas Allary, directeur territorial SNCF Réseau.

Moins de TER mais le même nombre de voyageurs transportés

Pour éviter de trop pénaliser les voyageurs, la SNCF a en effet prévu la suppression d’une centaine des 1.500 TER circulant chaque jour dans la région, tout en s’engageant à transporter le même nombre de voyageurs qu’aujourd’hui. « Les trains maintenus seront plus gros », précise la SNCF.

Selon les axes, les perturbations ne seront pas les mêmes. Trois lignes, à savoir Lyon-Saint-Etienne, Lyon-Grenoble et Lyon Bourg-en-Bresse, vont voir certains trains quotidiens disparaître de la nouvelle grille de circulation. Sur cette dernière liaison, par exemple, les TER reliant Lyon à Villars-les-Dombes en heure de pointe vont être supprimés. Villars continuera d’être desservie par les trains Lyon-Bourg qui assureront dès lors la desserte de tous les arrêts avec un temps de parcours plus long.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu