Avertir le modérateur

11/11/2018

Grève dans le métro à Lyon: de fortes perturbations sur toutes les lignes ce lundi

https://www.leprogres.fr/rhone-69/2018/11/09/un-mouvement...

Les régulateurs des lignes A,B,C et D du réseau lyonnais devraient être en grève ce lundi à l’appel du syndicat CGT qui, dans un communiqué, revendique des postes supplémentaires.

  • Le 11/11/2018 à 18:10
Photo d'illustration Pierre AugrosPhoto d'illustration Pierre Augros

"En raison d’un mouvement social concernant le PC métro, les lignes de métro risquent d’être perturbées lundi 12 novembre." La nouvelle est tombée ce vendredi en fin de journée par un tweet des TCL. Toutes les lignes de métro et funiculaire sont concernées entre 18h30 et 20h15 et à partir de 22 heures. 

Les régulateurs des lignes A,B,C et D du réseau lyonnais devraient être en grève à l’appel du syndicat CGT qui, dans un communiqué, revendique des postes supplémentaires «  pour maintenir la sécurité de l’exploitation et des usagers du métro quelle que soit la période de la journée ». En raison de ce mouvement social, l’ensemble des lignes de métro pourraient connaître de fortes perturbations ce lundi soir.

Ligne C : elle ne circulera pas de 18h30 à 20h15. Le dernier départ de la station Hôtel de ville se fera à 22h35.

Ligne D : elle sera fermée de 18h40 à 20h15 mais des bus relais sont prévus entre les stations Grange-Blanche et Gare de Vaise.

Ligne A : elle ne sera impactée par le mouvement social qu’à partir de 21h55, heure du dernier départ de Vaulx-en-Velin. Côté Perrache, le dernier départ aura lieu à 22h05.

Ligne B : elle circulera normalement jusqu’à 21h15 et sera fermée comme à l’ordinaire pour permettre les travaux d’automatisation. Des bus relais sont mis en place entre les stations Charpennes et Gare d’Oullins.

 Lignes de funiculaires F1 et F2 :  elles ne circuleront pas de 18h40 à 20h15.  Ligne F1, le dernier départ se fera de Saint-Just à 22h26.

Le communiqué de la CGT

"Les régulateurs du métro de Lyon revendiquent toujours le maintien d’un haut niveau de sécurité vis-à-vis des usagers et du personnel.

Alors que les régulateurs du poste de commande centralisé des lignes de métro A, B, C et D du réseau lyonnais avaient suspendu leur mouvement de grève initialement programmée le 22 Octobre 2018, tentant jusqu’au bout de trouver une issue négociée avec la Direction de Keolis Lyon, opérateur du réseau TCL.

Malgré notre volonté de négocier, la Direction n’a pas tenu ses engagements et nous nous retrouvons à nouveau au point de départ.

Les régulateurs seront tous en grève à partir du lundi 12 novembre 2018, 1 heure par poste, soit le matin, l’après-midi et la nuit.

Ils revendiquent un niveau d’effectif optimum pour maintenir la sécurité de l’exploitation et des usagers du métro quel que soit la période de la journée.

L’usager du soir ou du week-end a le droit d’avoir le même niveau de service et de sécurité que l’usager de la journée.

Nous ne transigerons pas sur la sécurité, elle ne se résume pas à un risque statistique pour préserver les marges financières de Keolis Lyon."

02/10/2018

Les gares de la région placées sous haute surveillance

https://www.ledauphine.com/economie-et-finance/2018/10/01...

Cet équipement, le plus moderne du genre en France, a coûté deux millions d’euros à la Région Auvergne-Rhône-Alpes.  Photo Le DL/Jean-François SOUCHET

Cet équipement, le plus moderne du genre en France, a coûté deux millions d’euros à la Région Auvergne-Rhône-Alpes.  Photo Le DL/Jean-François SOUCHET

Avec son centre régional de sécurité des transports, situé à Lyon, les gares de la région Auvergne-Rhône-Alpes sont les mieux surveillées de l’Hexagone. Visite guidée de cet équipement ultramoderne.

C’est une salle en arc de cercle, située au 5e étage de la gare de Lyon Part-Dieu. Au mur, 24 écrans géants, haute définition, qui peuvent être découpés en six pour zoomer sur une scène particulière. Quatre agents de la police ferroviaire ont, en permanence, les yeux rivés sur un programme unique : la vie quotidienne dans les gares de la région Auvergne-Rhône-Alpes, de Montélimar à Clermont-Ferrand, de Valence à Annecy, en passant par Grenoble, Lyon… Des scènes de la vie ordinaire, scrutées minutieusement, de façon à réagir au moindre méfait.

Laurent Wauquiez, président du conseil régional, a visité, hier après-midi, ce Centre régional de sécurité des transports dont il entend faire une arme fatale contre la délinquance sur le réseau ferroviaire. Une structure chargée d’analyser, en temps réel, les images recueillies dans les gares TER afin de coordonner ensuite les moyens d’intervention.

Sur les écrans, la qualité et la précision des images sont effectivement impressionnantes, faisant de cet équipement, qui a coûté 2 M€ à la Région, le plus moderne de l’Hexagone. Si à la fin de l’année une trentaine de gares seront déjà équipées de la HD, l’objectif est de couvrir 123 gares sensibles (sur les 366 du réseau régional) d’ici 2021.

Par E.V. | Publié le 02/10/2018 à 06:01

17/09/2018

Auvergne-Rhône-Alpes : Laurent Wauquiez veut faire intégralement la police dans les TER

Bonsoir,

c'est bien de s'intéresser au TER. Mais faut-il le prendre tout les jour pour comprendre ce qu'il s'y passe vraiment.

On a protégé les grands axes, là où il y aura des caméras, mais là où il n'y en a pas, dans les petites gares où il n'y a plus de personnel SNCF que faisons nous de la délinquance ?

Combien cela va couter puisqu'il sera le plus moderne d'Europe ?

Où trouver l'argent ? Forcement au détriment d'autres chose. N'oublions pas que la communication est déplorable lors d'aléas, nous sommes complètement livrés à nous mêmes et d'avoir le PC de surveillance le plus moderne d'Europe ne nous fera pas avoir une information fiable et stable.

De plus le confort laisse de plus en plus à désirer comme nos voisins de la ligne St Etienne à Lyon le signalent. Peut être avec ce PC sécurité ils ne pourront plus descendre facilement sur les voies https://www.20minutes.fr/societe/2335783-20180913-rhone-u...

Après est ce que la SNCF et ses agents seront d'accord pour livrer toutes leurs informations à cette nouvelle police de la région ?

Eric

 

https://france3-regions.francetvinfo.fr/auvergne-rhone-al...

 

© A. Jacques© A. Jacques

Lors d'une conférence de presse ce lundi 17 septembre, Laurent Wauquiez présente son plan d'action lié à la sécurité, notamment dans les Trains Express Régionaux. Un PC de vidéosurveillance ferroviaire, géré par la région Auvergne-Rhône-Alpes, doit voir le jour en octobre.

Par Aude Henry

Ce sera le centre de commandement le plus moderne de France et d'Europe. Ce lundi 17 septembre, Laurent Wauquiez a annoncé la création d'un centre régional de sûreté ferroviaire. Ce PC de vidéosurveillance devrait être opérationnel en octobre prochain, installé dans le 3ème arrondissement de Lyon, dans le secteur de la Part-Dieu.

Objectifs affichés par le président LR de la région Auvergne-Rhône-Alpes : "centraliser toutes les images de vidéosurveillance à l'échelle de la région, et faire en sorte que depuis un PC de commandement, on puisse aussi bien intervenir sur Saint-Etienne, Grenoble, Lyon et la plaine de l'Ain."
Laurent Wauquiez l'a répété à l'envie lors de cette conférence de presse, c'est là une première en France et en Europe. Les images seront traitées par ce centre régional de sûreté ferroviaire en temps réel, en haute définition, et avec une capacité de zoom.

Laurent Wauquiez entend prendre totalement en main la sûreté dans les Trains Express Régionaux. Le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes a ainsi indiqué qu'il allait demander à l'Etat une délégation du pouvoir de police ferroviaire.

-------------------------------------------------------

autre article sur le même sujet :

https://www.francebleu.fr/infos/politique/auvergne-rhone-...

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu