Avertir le modérateur

12/07/2015

Brétigny : 2 ans après l'accident, qu'est-ce qui a changé ?

http://www.franceinfo.fr/actu/faits-divers/article/bretig...

par Jérôme Jadot dimanche 12 juillet 2015 10:09
2 ans après le déraillement du train Intercités Paris-Limoges, des rénovations sur le réseau ont été faites pour éviter qu'un tel drame se reproduise. © REUTERS/Gonzalo Fuentes

Deux ans après le déraillement du train qui avait coûté la vie à sept personnes, les leçons de la catastrophe de Brétigny ont-elles été tirées ? Des investissements ont en tout cas été réalisés.

 

Ce sont des boulons défectueux sur une pièce d'aiguillage qui ont provoqué l'accident le 12 juillet 2013. Ces défauts, n'avaient pas été repérés lors d'un contrôle de routine effectué une semaine auparavant. Alors la surveillance et la maintenance du réseau ferré ont-elles été améliorées depuis ? Des investissements ont en tout cas été réalisés.
 
En effet, ce que pointent les divers rapports effectués après la catastrophe, c'est qu'il ne s'agit pas d'une négligence ponctuelle. Il s'agirait plutôt d'un "problème de culture collective" au sein de la SNCF, raille le Bureau d'Enquêtes sur les Accidents de Transport Terrestre (BEA-TT). De son côté, l'Etablissement public de sécurité ferroviaire (EPSF) parle d'une "faiblesse de l'efficacité du système de gestion de la sécurité ". Plus concrètement, dans les mois qui ont suivi le déraillement, 410 millions d'euros ont été débloqués sur quatre ans dans le cadre du plan Vigirail. Le programme a surtout permis d'accélérer un peu, le remplacement des 5.000 aiguillages, dont 372 ont été remplacés en 2014, soit une quarantaine de plus que l'année précédente. L'objectif pour l'année 2015 est d'en remplacer 400.

 

Pour Thierry Gomes, président de l'association des victimes de la catastrophe de Brétigny, il y a eu une réelle prise de conscience. "Une catastrophe d’une telle ampleur ne peut que sensibiliser nos gouvernants. Le plan Vigirail a été mis en place très très rapidement. Peut-être plus rapidement que prévu et avec des moyens supplémentaires. Le discours est clair, il faut remettre à niveau les voies hésitantes avant de s’engager dans de nouveaux travaux dans des voies à grande vitesse", affirme t-il.

1 milliard d'euros pour "regénérer" le réseau SNCF

Pour accroître la sécurité, SNCF Réseau s'est aussi doté de trois trains de surveillance automatique ainsi que de voies par balayage vidéo. 13.000 tablettes et smartphones ont également commencé à être distribués aux agents, qui peuvent ainsi signaler toute anomalie instantanément, photo à l'appui. Mais tout cela ne va pas assez vite, selon André Fermis, le secrétaire général adjoint de la CFDT cheminots, qui redoute un nouvel accident.
 
"Il y a des chances que ça arrive, c’est dommage que je dise ça, mais même moi, qui est usager du train, de temps en temps quand ça me secoue, ça m’inquiète aussi. Avec le budget qui nous est alloué, je crois que c’est 2.5 milliard, on en a pour trente ans. Si on arrive à augmenter ce budget d'un milliard de plus, ça nous permettrait d’aller un peu plus vite pour rénover notre réseau" , déclare t-il.

Un milliard d'euros de plus chaque année pour "régénérer" le réseau, c'est aussi l'objectif des dirigeants de SNCF Réseau. Ils espèrent récupérer des fonds initialement alloués à la construction de nouvelles lignes à grande vitesse. L'un d'entre eux reconnaît d'ailleurs qu'il y a encore eu l'an passé, une "dégradation des pratiques de maintenance".

04/05/2015

Bravo la SNCF!

http://www.lejdd.fr/Chroniques/Axel-de-Tarle/Bravo-la-SNC...

Chroniques  |  3 mai 2015

Déchiffrage, par Axel de Tarlé.

On a du mal à y croire : le réseau ferroviaire français vient d'être élu troisième meilleur réseau d'Europe. Troisième derrière le suisse et le suédois, à égalité avec le danois. Eh non, cette étude n'a pas été réalisée par le service de presse de la SNCF mais par le cabinet de conseil international BCG – Boston Consulting Group –, qui a passé au crible les réseaux de chemin de fer de 25 pays européens.

Cette étude cloue le bec à tous les râleurs professionnels – que nous sommes tous! – sur les trains qui ne sont "jamais à l'heure", avec des cheminots "toujours en grève". Car le détail de cette étude remet en question bien des clichés. Le BCG salue la ponctualité des trains français. La SNCF se situe à la deuxième place européenne pour la qualité du service à bord. Le tout pour un prix raisonnable. Contrairement à ce que l'on entend souvent, le BCG loue le bon rapport qualité/prix du train en France. Nous remportons ainsi la médaille d'argent en matière de fréquentation. Preuve que le train en France n'est pas réservé à une petite élite, mais qu'il est largement démocratisé. Bref, on a bon sur toute la ligne : prix, qualité, popularité!

«Ainsi, le système français occupe la troisième place européenne pour le rapport performance/subventions publiques. Et pourtant, que n'a-t-on pas écrit sur la "gabegie de la SNCF"!»

Certes, on va dire que la SNCF coûte très cher au contribuable. Là encore, nouveau cliché. Le budget de l'État alloué au train n'est "que" de 180 euros par habitant en France. En Suisse, il atteint… 500 euros! En Grande-Bretagne ou aux Pays-Bas, 130 euros, mais pour des réseaux ferroviaires nettement moins performants. Ainsi, le système français occupe la troisième place européenne pour le rapport performance/subventions publiques. Et pourtant, que n'a-t-on pas écrit sur la "gabegie de la SNCF"!

Moralité : nous sommes pris en flagrant délit d'autodénigrement. On passe notre temps à critiquer la SNCF et à vanter les compagnies low cost. C'est très injuste. Question toute simple d'ailleurs : pour faire Paris-Marseille, vous prenez l'avion ou le TGV?

Axel de Tarlé - Le Journal du Dimanche

dimanche 03 mai 2015

29/04/2015

Arrestation d’un homme suspecté d’avoir volé une dizaine de bagages dans les TGV à Lyon

Bonsoir,

Je connais 3 personnes qui ont été victimes de vol de bagages en partance de cette gare dont une la semaine dernière.

Eric

http://www.lyonmag.com/article/72402/arrestation-d-un-hom...

La gare de la Part-Dieu, cible de ce voleur de bagages - LyonMag

La gare de la Part-Dieu, cible de ce voleur de bagages - LyonMag

Ce mardi matin à l'aube, un homme originaire de Haute-Savoie a été interpellé par l'équipage de la SUGE.

Ce trentenaire avait dérobé à la gare de la Part-Dieu deux valises dans le TGV Lyon-Bruxelles. L'enquête permettait de déterminer qu'il s'agissait d'une personne coutumière des faits. Depuis le 4 janvier dernier, il aurait ainsi volé des bagages dans les trains à neuf reprises.
L'homme sera présenté au parquet ce mercredi à l'issue de sa garde à vue.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu