Avertir le modérateur

20/01/2019

Isère: une campagne de prévention sur les dangers que cachent des voies ferrées

https://france3-regions.francetvinfo.fr/auvergne-rhone-al...

© France3Alpes
© France3Alpes

La SNCF mène une campagne de prévention à l'aide des nouvelles technologies, sur les risques encourus par ceux qui s'approchent un peu trop près des sites ferroviaires. Mercredi 16 janvier 2019, le dispositif faisait étape à La Verpillère en Isère.

Par Daniel Despin

On peut parler d'une campagne choc, taillée sur mesure pour faire effet auprès des jeunes, principale cible de la SNCF. Pour les sensibiliser aux dangers d'intrusion sur ses sites ferroviaires, elle a fait appel à la réalité virtuelle, en immergeant les protagonistes dans un cauchemard plus vrai que nature.

Ce cauchemard, fabriqué de toute pièce, est celui d'un jeune, témoin d'un accident mortel sur des rails. Il est diffusé à bord d'un camion équipé d'un système de casque à réalité virtuelle, son but, faire peur et prendre conscience des risques.

© France3Alpes
© France3Alpes

Traverser une voie ferrée pour gagner du temps au lieu d'emprunter la passerelle prévue à cet effet, prendre une photo, ou faire un selfy au bord d'un quai, voilà les comportements que la SNCF souhaite modifier parce qu'ils se répètent trop souvent.

En 2017, 10 000 intrusions ont été comptabilisées par la SNCF, provoquant 55 décès et 34 blessés gravement. Cette campagne de prévention faisait étape à la Verpillère en Isère mercredi 16 janvier. Une de nos équipes s'est embarquée à bord du mystèrieux camion.

17/11/2018

Lyon : leur train bloqué, ils aggravent la situation en descendant sur les voies

https://www.lyonmag.com/article/98116/lyon-leur-train-blo...

  

LyonMagLyonMag

Vendredi soir, des milliers de voyageurs en ont maudit quelques dizaines.

Un TER Lyon-Grenoble parti de Perrache s’est subitement arrêté aux abords de Saint-Priest, suite à une coupure électrique vers 18h20.
Plutôt que d’attendre sagement dans le train que la situation revienne à la normale, une partie des 600 passagers est descendue sur les voies. Ce qui entraîne, comme d’habitude, la paralysie totale du trafic ferroviaire dans le secteur.
Au total, quinze trains ont été immobilisés jusqu’à ce que les passagers du Lyon-Grenoble remontent à bord. Une situation qui a duré plus de deux heures.

Le trafic SNCF n’a pu reprendre qu’en milieu de soirée, retardant tristement le début du week-end pour de nombreuses victimes collatérales d'un comportement dangereux et égoïste.

11/11/2018

Grève dans le métro à Lyon: de fortes perturbations sur toutes les lignes ce lundi

https://www.leprogres.fr/rhone-69/2018/11/09/un-mouvement...

Les régulateurs des lignes A,B,C et D du réseau lyonnais devraient être en grève ce lundi à l’appel du syndicat CGT qui, dans un communiqué, revendique des postes supplémentaires.

  • Le 11/11/2018 à 18:10
Photo d'illustration Pierre AugrosPhoto d'illustration Pierre Augros

"En raison d’un mouvement social concernant le PC métro, les lignes de métro risquent d’être perturbées lundi 12 novembre." La nouvelle est tombée ce vendredi en fin de journée par un tweet des TCL. Toutes les lignes de métro et funiculaire sont concernées entre 18h30 et 20h15 et à partir de 22 heures. 

Les régulateurs des lignes A,B,C et D du réseau lyonnais devraient être en grève à l’appel du syndicat CGT qui, dans un communiqué, revendique des postes supplémentaires «  pour maintenir la sécurité de l’exploitation et des usagers du métro quelle que soit la période de la journée ». En raison de ce mouvement social, l’ensemble des lignes de métro pourraient connaître de fortes perturbations ce lundi soir.

Ligne C : elle ne circulera pas de 18h30 à 20h15. Le dernier départ de la station Hôtel de ville se fera à 22h35.

Ligne D : elle sera fermée de 18h40 à 20h15 mais des bus relais sont prévus entre les stations Grange-Blanche et Gare de Vaise.

Ligne A : elle ne sera impactée par le mouvement social qu’à partir de 21h55, heure du dernier départ de Vaulx-en-Velin. Côté Perrache, le dernier départ aura lieu à 22h05.

Ligne B : elle circulera normalement jusqu’à 21h15 et sera fermée comme à l’ordinaire pour permettre les travaux d’automatisation. Des bus relais sont mis en place entre les stations Charpennes et Gare d’Oullins.

 Lignes de funiculaires F1 et F2 :  elles ne circuleront pas de 18h40 à 20h15.  Ligne F1, le dernier départ se fera de Saint-Just à 22h26.

Le communiqué de la CGT

"Les régulateurs du métro de Lyon revendiquent toujours le maintien d’un haut niveau de sécurité vis-à-vis des usagers et du personnel.

Alors que les régulateurs du poste de commande centralisé des lignes de métro A, B, C et D du réseau lyonnais avaient suspendu leur mouvement de grève initialement programmée le 22 Octobre 2018, tentant jusqu’au bout de trouver une issue négociée avec la Direction de Keolis Lyon, opérateur du réseau TCL.

Malgré notre volonté de négocier, la Direction n’a pas tenu ses engagements et nous nous retrouvons à nouveau au point de départ.

Les régulateurs seront tous en grève à partir du lundi 12 novembre 2018, 1 heure par poste, soit le matin, l’après-midi et la nuit.

Ils revendiquent un niveau d’effectif optimum pour maintenir la sécurité de l’exploitation et des usagers du métro quel que soit la période de la journée.

L’usager du soir ou du week-end a le droit d’avoir le même niveau de service et de sécurité que l’usager de la journée.

Nous ne transigerons pas sur la sécurité, elle ne se résume pas à un risque statistique pour préserver les marges financières de Keolis Lyon."

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu