Avertir le modérateur

08/06/2013

Le Regio2N, nouveau train de Bombardier, en essais avant les premières livraisons en fin d’année (VIDÉO)

http://www.lavoixdunord.fr/region/le-regio2n-nouveau-trai...

Publié le 07/06/2013

Par VÉRONIQUE BERTIN ET BRUNO FAVA (PHOTOS)

Les équipes de Bombardier Crespin sont en train de donner naissance à un nouveau train régional à deux niveaux: le Regio2N. Les premières rames seront livrées d’ici à la fin de l’année. Mais d’ici là, il faut en passer par les indispensables étapes de l’homologation et de la certification. Cinq trains sont donc actuellement en campagne d’essais en France ou à l’étranger, sur anneau ou sur le réseau ferré. Mercredi et jeudi, les clients (la SNCF et les représentants de six régions françaises) ont assisté aux essais de la rame4, à Wildenrath, en Allemagne

Vidéo en ligne sur le site de la Voix du Nord :

http://www.lavoixdunord.fr/region/le-regio2n-nouveau-trai...

Les yeux grands écarquillés, les représentants des régions s’approchent du Regio2N qui les attend sur la boucle d’essais de Wildenrath. Dans quelques minutes, ils vont pouvoir monter à bord. Mais en attendant de découvrir l’intérieur, ils n’ont qu’une envie : le prendre en photo à la lumière du soleil couchant. Une fois les vastes portes franchies, l’étonnement se poursuit. Cette rame d’essais n’est pas vide. Des sièges ont été installés. Les clients peuvent ainsi se rendre compte de la couleur de ces derniers mais aussi de l’espace et de l’ergonomie. « C’est un peu moins flashy que sur les images de synthèse et franchement je préfère ». Cette dame de la région PACA est séduite.

Le train démarre et à peine se rend-on compte qu’il avance. Le démarrage est souple. Le Regio2N ne fait presque pas de bruit. En cabine de pilotage, Dominique Kaller, un retraité de la SNCF, est aux commandes. Cet ancien conducteur a terminé sa carrière sur des TGV. Depuis trois semaines, il conduit la rame 4 sur l’anneau de Wildenrath et forcément, il a un avis de pro sur ce nouveau train : « La prise en main est très facile. La cabine est ergonomique et le siège est très bien ». Tous les jours, il est « aux ordres des ingénieurs » pour « freiner, tractionner, essayer des systèmes de sécurité ou effectuer des mesures de bruit ». Toute une multitude de tests indispensables pour l’homologation et la certification du train.

220 semaines d’essais

Avant la mise en service commerciale prévue pour le deuxième trimestre 2014, Bombardier doit procéder à 663 essais (soit 220 semaines, 100 000 km d’essais dynamiques en unité simple et 20 000 en unité multiples). Neuf trains plus un Labo Train sur le site de Crespin (un investissement de 10 millions d’euros) sont produits pour cette vaste campagne d’essais. Quatre sont déjà au travail à Crespin ; Wildenrath, en Allemagne ; Vélim en République Tchèque, et en région Centre sur le réseau ferré français. Une cinquième va quitter Crespin la semaine prochaine. « C’est un exploit de sortir le train sur réseau ferré trois ans et quelques mois après la signature du contrat », a salué Michel Marsone, chef de projet pour la SNCF. Heureux de voir le train en circulation. Durant ces deux jours, il n’était pas le seul. Pierre-Yves Cohen, le chef de projet Bombardier, n’était pas peu fier de le faire découvrir aux clients.

Repères

Calendrier.-

24 février 2010 : commande ferme de 80 trains (le contrat prévoit la fabrication d’un maximum de 860 trains). Mars 2010 : levée d’option de 40 rames supplémentaires. Juillet 2012 : début des essais à Crespin et Petite-Forêt. Fin 2013 : livraison des premières rames à la région Rhône-Alpes. Printemps 2014 : homologation et certification et mise en service en Rhône-Alpes, PACA, Centre et PACA. En Nord – Pas-de-Calais, il faudra attendre début 2015.

Clients.-

Rhône-Alpes a commandé 40 rames courtes ; Aquitaine, 24 courtes ; Nord – Pas-de-Calais, 18 moyennes ; Bretagne, 7 courtes et 10 longues ; PACA, 16 longues et Centre, 14 longues.

Un train à deux niveaux pensés pour accueillir beaucoup de voyageurs avec le souci du confort

Deux niveaux.- Avant d’être baptisé par les régions, Regio2N, le nouveau train de Bombardier s’appelait le porteur hyper dense. Le nom résumait bien sa vocation : accueillir le plus grand nombre de voyageurs possible avec un maximum de confort. Pour se faire, le train est une alternance de caisses à deux et un niveau. Il est de forme boa ; on le traverse d’un bout à l’autre sans jamais franchir de portes. Le train est plus large que les autres (20 cm en plus) ce qui permet d’augmenter sa capacité.

Les voyageurs accèdent par deux larges portes situées dans les voitures courtes à un niveau. Les plateformes sont spacieuses pour faciliter les échanges en gare et accueillir un grand nombre de voyageurs debout.

Dans les voitures à deux niveaux, les salles offrent une atmosphère feutrée et un niveau de confort propice aux trajets plus longs.

Modulaire.- Les ingénieurs de Bombardier ont imaginé un train aux multiples déclinaisons : trois longueurs (rames courtes, moyennes ou longues), différents aménagements intérieurs pour des versions périurbaine de grande capacité ou périurbaine de grand confort ou intervilles (2+2 passagers ou 3+2 pour les sièges), différentes vitesses, etc.

Confortable.- D’habitude, le chauffage souffle le long des vitres ce qui n’est pas des plus agréable et ce qui prend de la place. Bombardier a fait le choix d’un plancher chauffant (pour l’étage inférieur) et d’une climatisation en toiture (pour le deuxième niveau). Résultat, plus de place pour les passagers avec notamment des accoudoirs pour tout le monde et un chauffage ou clim (selon la saison) plus agréable. Toutes les voitures sont équipées de systèmes d’information des voyageurs et de vidéoprotection. Et pour les voyageurs connectés, des prises électriques leur permettront de charger leur matériel durant le voyage court ou long.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu