Avertir le modérateur

28/05/2018

Grève SNCF : comment les usagers d'Auvergne-Rhône-Alpes vont être remboursés pour le mois de mai ?

https://france3-regions.francetvinfo.fr/auvergne-rhone-al...

La SNCF a annoncé vendredi 27 avril que ses clients abonnés des TER en avril paieraient leur abonnement à moitié prix en juin, en compensation des perturbations occasionnées par la grève des cheminots. / © CHARLY TRIBALLEAU / AFP
La SNCF a annoncé vendredi 27 avril que ses clients abonnés des TER en avril paieraient leur abonnement à moitié prix en juin, en compensation des perturbations occasionnées par la grève des cheminots. / © CHARLY TRIBALLEAU / AFP

En Auvergne-Rhône-Alpes, la Fédération des associations d’usagers des transports réclame un remboursement de 50% des abonnements TER pour la période allant du 20 avril au 20 mai.

Par Cyrielle Cabot

Le mouvement social se poursuit à la SNCF : les salariés opposés à la réforme du statut de cheminot mènent leur 23ème journée de grève ce lundi 25 mai. Pour les usagers qui possèdent un abonnement SNCF, la situation reste compliquée. On fait le point sur les modalités de remboursements.

Les abonnés TGV 

Fin avril, la SNCF avait pris les premières mesures pour dédommagers les usagers des transports. Les abonnés TGV avaient ainsi bénéficié d'une réduction de 30% sur leur abonnement du mois de mai, lorsqu'au moins un train sur trois avait circulé sur leur ligne sur la période mars-avril.

Ils bénéfécieront de la même réduction sur leur abonnement de juin pour la période allant du 20 avril au 20 mai.

Les abonnés TGV max, qui permet aux jeunes de voyager de façon illimitée sur le réseau TGV pour 79 euros par mois, n'ont pas payé l'abonnement du mois d'avril.

Les abonnés TER

La situation est beaucoup plus compliquée pour les usagers du TER. Fin avril, la SNCF avait ainsi annoncé que les abonnés obtiendraient une réduction de 50% sur leur abonnement de juin sur présentation de leur abonnement d'avril.

Dès cette annonce, la Fédération des associations d’usagers des transports d'Auvergne-Rhône-Alpes avait appelé Laurent Wauquiez à faire pression sur la SNCF pour obtenir un remboursement de 100% et non pas de 50%. Ils souhaitent par ailleurs que le remboursement s'applique directement sur l'abonnement du mois de mai. "Nous n'avons obtenu aucune réponse", déplore la fédération dans un communiqué. 

"Depuis le début de la grève des cheminots le mardi 3 avril, aucun jour n’a été exempt de suppression de train. Les plans de transport adaptés ont été quotidiens, affichés à 17h la veille, avec au minimum 1 TER sur 2 supprimé. De plus certains trains n’ont même pas eu de car de substitution", rappelle t-elle.

En Auvergne-Rhône-Alpes les abonnés doivent être remboursés, 100 % pour le mois d’avril, au minimum 50 % pour le mois de mai et plus si leur ligne est davantage affectée.

Les modalités de remboursement des abonnements du mois de mai n'ont pas encore été communiquées par la SNCF. "Au mois de mai, la situation s’est à peine améliorée. Le 24 mai par exemple, jour de grève, seul 1 TER sur 4 a circulé et 20 lignes sur 38 n’ont vu aucun train", affirment les usagers.

 Alors que Valérie Pécresse, présidente de la région Ile-de-France a déjà annoncé que les usagers franciliens seront remboursés de 50 % de leur pass' Navigo en avril et mai et que Xavier Bertrand, dans les Hauts-de-France, demande le remboursement total des abonnements  TER, les usagers d'Auvergne-Rhône-Alpes réclament à être remboursés d'au moins 50%, et plus si leur ligne est davantage affectée.

04/05/2018

ADUT rejoint la coordination pour demander le remboursement des abonnements

Bonjour à tous,

L'ADUT ne reste pas les bras croisés, après des prises de position dans les médias locaux, voire + avec le Pèlerin magazine (et oui), l'ADUT rejoint la coordination nationale des collectifs et associations d'usagers (CNCAUT) pour que nous soyons indemnisés des abonnements payés alors que nous avons dû faire face à des dépenses supplémentaires pour rejoindre nos lieux de travail.

Comme vous le devez le savoir via les réseaux sociaux, la coordination a mis en place une pétition nationale : https://www.change.org/p/se-fa ire-rembourser-nos-abonnements -sncf-pendant-les-jours-de-gr% C3%A8ve-du-2-avril-au-28-juin avec près de 68 000 signatures à ce jour.


https://www.fnaut.fr/actualite /communiques-de-presse/655-la- cncaut-et-la-fnaut-prennent- des-initiatives-convergentes

Communiqués de presse, le 3 mai 2018   

La CNCAUT et la FNAUT prennent des initiatives convergentes


La CNCAUT (Coordination nationale des collectifs et associations d’usagers du train) et la FNAUT ont pris des initiatives convergentes pour obtenir le dédommagement des usagers du train pénalisés par la grève des cheminots.

La FNAUT va relayer les demandes des signataires de la pétition de la CNCAUT.


Une grève qui pénalise gravement les usagers du train

La grève des cheminots affecte gravement la situation des usagers de la SNCF. Les plus pénalisés d’entre eux sont les plus modestes, captifs du train - travailleurs précaires, étudiants, lycéens - mais aussi tous ceux qui ne bénéficient pas de possibilités de télétravail ou ne peuvent recourir au covoiturage.

Depuis trois semaines, et pour une période annoncée au moins équivalente, les usagers souffrent d'une « grève perlée » de deux jours et de perturbations importantes les trois jours qui suivent. La qualité de service ne correspond plus à l'abonnement souscrit  et génère des dépenses supplémentaires imprévues pour nombre de voyageurs.


Des initiatives convergentes

La CNCAUT, qui s'est créée pour faire connaître les difficultés des voyageurs et réclamer le remboursement des abonnements SNCF (TGV, Intercités, TER, Transilien et RER), a rencontré un grand succès. Elle a été soutenue dès sa création par plusieurs associations locales de la FNAUT. Elle regroupe aujourd’hui les 67 000 voyageurs signataires de sa pétition, et des associations indépendantes.

De son côté, la FNAUT, qui fédère 165 associations locales, a saisi le Premier ministre des le début du conflit pour réclamer un dispositif d’indemnisation exceptionnelle des voyageurs et l’inscription d’une obligation d’indemnisation dans le code des transports en cas de grève prolongée (sur proposition de l'ADUT pour le point concernant les abonnements illico annuels). Elle a rencontré la SNCF aux niveaux régional et national pour présenter ses exigences.


La FNAUT relaie les revendications de la CNCAUT

La poursuite du conflit a créé les circonstances d'un soutien actif  de la CNCAUT par la FNAUT, association de consommateurs agréée par l’État. Ce soutien permettra de mieux faire entendre les revendications  des 67 000 signataires de la pétition, des associations locales d’usagers, et plus largement des 4,5 millions de voyageurs quotidiens.

A l’issue de leur rencontre du 2 mai , la CNCAUT et la FNAUT ont convenu de travailler pour porter ensemble leurs exigences vis-à-vis de la SNCF et des pouvoirs publics :

- TGV et Intercités : demandes de remboursement des abonnements confirmées et seuils jugés inacceptables.

- Pour les TER (hors RER Ile-de-France, réunion prévue le 17 mai), 60 % minimum et plus selon les régions et les circulations pouvant aller jusqu’à 100 % en cas de non circulation.

- Des modalités à préciser (en particulier cas des abonnements non renouvelés) et des modes opératoires à expliquer.

A plus long terme, inscription dans les conventions, une règle minimale simple et équitable de dédommagement liée aux jours et circulations perturbés.


--

Association Dauphinoise des Usagers du Train
1285, Route de la croix St Marc
38440 Ste Anne sur Gervonde
Email : adut.ter.ra@gmail.com
Blog :  http://adut.20minutes-blogs. fr/

02/05/2018

"La grève dure trop longtemps, les usagers doivent être mieux indemnisés !"

https://www.ledauphine.com/actualite/2018/05/02/la-greve-...

Archives

Archives

Alors que la grève continue de perturber chaque semaine la circulation des trains, la SNCF vient d’annoncer un geste commercial pour les abonnées des lignes TER : - 50% à partir du mois de juin. Un geste « absolument insuffisant » pour les abonnés d’Auvergne-Rhône-Alpes.  

Anne-Marie Ghémard, présidente de la FNAUT (Fédération nationale des associations d'usagers des transports) Auvergne-Rhône-Alpes n’en démord pas :

Auvergne-Rhône-Alpes est la région la plus affectée par la grève. Ici ce n’est pas 2 jours sur 5 que des trains sont supprimés mais 7 jours sur 7.

Et Anne-Marie Ghémard, s’explique…

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu