Avertir le modérateur

28/12/2013

SNCF: vers un train à deux vitesses

Bonjour,

Le train est beaucoup trop cher et cela ne va pas s’arrêter malheureusement.

Nous avons encore la chance d'avoir un abonnement TER subventionné par la région, sinon personne prendrai le train pour aller travailler.

Ceci va continuer tant que la très grande gabegie bien française continuera comme le Lyon Turin à 30 Milliards d'euros :

http://adut.20minutes-blogs.fr/archive/2013/12/26/le-tunn...

Non la France n'est pas le Qatar ou la Suisse, nous avons une dette qui ne nous permet pas de nous lancer dans des projets pharaonique à fond perdu et sans retour sur investissement.

Cordialement,

Eric

http://www.humanite.fr/social-eco/sncf-vers-un-train-deux...

Alors que la SNCF continue de réduire ses effectifs, son PDG, Guillaume Pepy, détourne l’attention en annonçant plus de billets «à petit prix». Ce qui ne rassure pas les usagers. 

«On n’a pas plus d’éléments sur ce sujet. » C’est en ces mots que le service communication de la SNCF répond lorsqu’on lui demande ce que M. Pepy entend par la mise en place « progressive » de billets à moins de 30 euros d’ici à la période 2015-2017. Cette annonce s’inscrit dans la stratégie des offres commerciales à bas coût proposées par la SNCF, stratégie qui ne satisfait pas les salariés et les usagers du réseau ferroviaire.

L’expérimentation du low cost avec l’offre Ouigo en est la preuve. Mis en place il y a moins d’un an, ce service n’est pas un réel succès. Les gares où passent ces trains sont souvent excentrées (Marne-la-Vallée à une heure de Paris), et s’y rendre engendre un coût supplémentaire (au moins 12 euros pour un aller simple Lyon-Part-Dieu-Saint-Exupéry). Avec le billet Ouigo, l’addition devient vite salée. Ce service serait pourtant recommandé par 91 % des voyageurs,
selon la SNCF. « Le hic, c’est que seuls 20 % des voyageurs ont répondu et retourné le questionnaire de satisfaction », révèle la fédération des cheminots CGT.

Tarifs trop chers

Du côté des associations d’usagers, le son de cloche n’est pas non plus le même. Dans une enquête publiée en octobre dernier sur « les voyages SNCF, prix et satisfaction », l’association Consommation, logement et cadre de vie (CLCV) relève que « les tarifs pratiqués sont perçus comme chers ou trop chers par 82,8 % des voyageurs ». De plus, ce « sentiment de cherté » va de pair avec une grille tarifaire considérée comme « opaque » ou « insuffisante » par respectivement 29 et 37,2 % des personnes interrogées. Par exemple, les départs hors Paris sont plus chers de 32 % par rapport aux départs de Paris. Et cette tendance ne devrait pas baisser avec le passage de la TVA de 7 à 10 % le 1er janvier prochain.

Une mesure qui là aussi passe mal auprès des usagers. Willy Colin, porte-parole de l’Association des voyageurs usagers des chemins de fer (Avuc), dénonce une « augmentation qui va toucher les usagers dans leur ensemble, surtout les ménages aux revenus modestes ». À titre d’exemple, un usager devra débourser 90 centimes de plus en 2014 pour l’achat d’un billet standard actuellement à 30 euros. « C’est une injustice, surtout quand on sait que le prix du billet de train a augmenté de 15 % sur ces cinq dernières années », s’indigne M. Colin. Et de conclure : « On est sur une fracture ferroviaire depuis des années : la SNCF a construit un trafic à deux vitesses en privilégiant les lignes commerciales. Cela se fait au détriment des trains qui rendent service. »

20/12/2013

La SNCF va réduire le prix de ses billets

http://www.europe1.fr/Economie/La-SNCF-va-reduire-le-prix...

Par Europe1.fr avec AFP

Publié le 20 décembre 2013 à 11h17 Mis à jour le 20 décembre 2013 à 12h45

La gare de l'Est, à Paris.

Guillaume Pepy a annoncé que la SNCF allait proposer un billet sur trois à moins de 30 euros d'ici "trois à cinq ans".

La SNCF s'est fixé l'objectif de proposer un billet sur trois à moins de 30 euros "d'ici trois à cinq ans", a annoncé vendredi son président Guillaume Pepy. "L'objectif, c'est d'avoir en gros un billet sur trois qui soit à tout petit prix, c'est à dire à moins de 30 euros", a déclaré Guillaume Pepy sur BFMTV/RMC. "Il nous faut trois à cinq ans" pour atteindre ce nombre de places à bas prix, a-t-il estimé, évoquant l'horizon 2017.

Plus de prix bas dès le 7 janvier. Dans un avenir beaucoup plus proche, "à partir du 7 janvier 2014", la SNCF, qui cherche à augmenter la fréquentation des trains avec des prix bas, "va vendre 500.000 billets TGV de plus à partir de 29 euros", a également annoncé Guillaume Pepy. Cette stratégie implique une baisse des coûts et le président de la SNCF indique qu'il va "remettre une partie des effectifs sur le terrain", ce qui représente "un plan d'efficacité de 700 millions d'euros en trois ans" et que les effectifs ont baissé de 10% cette année "dans les services du siège".

En 2014, "des travaux comme jamais". Pour 2014, le président de la SNCF prévient qu'il y aura "des travaux comme jamais" sur le réseau ferroviaire : "on va changer les rails pour 1.700 km soit 3 fois plus qu'il y a dix ans" et "en Ile-de-France on va changer des aiguillages, deux fois plus qu'il y a deux ans". "L'été prochain, on va fermer le RER C sans doute quatre à six semaines", a-t-il poursuivi. Ces travaux sont "absolument indispensables" car "je veux que d'ici 2 à 3 ans, le réseau des trains classiques soient au même niveau de qualité que celui du TGV", a souligné le patron.

23:16 Publié dans Prix, SNCF, TGV | Lien permanent | Commentaires (0)

06/11/2013

Hausse des tarifs dans les transports en commun lyonnais

http://www.radioscoop.com/infos.php?id=85365

 

Le métro lyonnais - © Sytral

 

Le conseil syndical du Sytral vient d'entériner les hausses de tarifs aux TCL à partir du 1er janvier 2014. Si le ticket à l'unité n'augmente pas, les autres produits eux coûteront en moyenne près de 2% de plus.

 

 

 

 

 

Seule consolation pour les usagers occasionnels des transports, le ticket à l'unité reste à 1,70 € et 2 € à bord des bus, pas de changement.
En revanche, le carnet de 10 tickets passe la barre symbolique des 15 euros (15,10 € au lieu de 14,70 € aujourd'hui).
La palme de l'augmentation va au ticket "Liberté Jour" qui prend 4% d'un coup et passe de 5 à 5,20 euros.

Voir le détail ci dessous

Tarifs 2014 des titres de transports TCL - © DR
 
 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu