Avertir le modérateur

01/10/2015

Queyranne : "On veut la garantie ponctualité dans les TER"

http://www.lyoncapitale.fr/Journal/Lyon/Politique/Electio...

Par Benjamin Roure ,  Camille Salvador Publié le 01/10/2015  à 15:44

Remboursement des voyageurs en cas de retards, renforcement de l'information et meilleurs indicateurs de qualité : ce sont les trois axes d'amélioration pour les TER demandés par Jean-Jack Queyranne.

Queyranne et Giraud dans le nouveau TER Regio2N
© Camille Padilla
Jean-Jack Queyranne et Eliane Giraud, vice-présidente aux Transports, dans le nouveau TER Regio2N

Outre la mise au point sur l'insécurité à bord des trains express régionaux, le président de la région Rhône-Alpes, candidat à sa réélection lors du scrutin de décembre prochain, a souhaité mettre une certaine pression sur la SNCF à l'occasion de la signature d'un avenant prolongeant la convention SNCF-Région d'un an. En effet, la négociation n'ayant pas abouti sur une nouvelle convention cette année, et celle de la région Auvergne expirant l'an prochain, les négociation seront globales et repoussées à 2016.

"Pour les 6 prochaines années, SNCF nous proposait, sans diminution de la redevance due par la Région, de réduire significativement le nombre de trains sur certaines lignes, a déclaré Jean-Jack Queyanne. Ce n’est pas acceptable, alors même que l’État et la Région viennent de s’engager dans le CPER à investir près d’un milliard d’euros pour l’amélioration du réseau ferroviaire."

Objectif ponctualité : une vraie révolution ?

Mais cette signature a surtout été l'occasion pour Jean-Jack Queyranne d'appeler à "une révolution" : "On veut mettre en place une garantie ponctualité dès la rentrée de septembre 2016. Elle existe pour les TGV, nous la voulons pour les TER." Et de rappeler que la SNCF l'avait accordée en 2014 lors d'une longue grève à Saint-Etienne.

Concrètement, cette "garantie fiabilité" ne sera pas si facile à mettre en oeuvre. Surtout pour l'usager. Tout d'abord, elle ne concernera que les abonnés, qui auront dû renseigner au préalable via une application leur "train de référence" pour les trajets du matin et du soir. Et surtout, il faudra que l'abonné ait subi au moins dix perturbations (suppressions ou retards supérieurs à 15 minutes) sur un mois calendaire. Sur 40 trajets (allers-retours) par mois, cela concernera donc des usagers souffrant de gros retards sur un quart de leur trains ! Le dédommagement envisagé sera de 30% du prix de l'abonnement (sur la partie TER).

Pour rappel, l'Autorité de la qualité dans les transports (ministère de l'Écologie, du Développement durable et de l'Énergie) constatait pour la région Rhône-Alpes, dans son bilan 2014, "un taux de retard de 10,5% et un taux d'annulation de 2,5%", principalement dus à des "événements externes", des problèmes d'infrastructure et des défaillances matérielles.

Alors, avant que les usagers se voient rembourser un tiers de leur abonnement, il faudra qu'ils aient vraiment beaucoup de très gros soucis, et non de simples petits retards récurrents...

Un TER en gare de la Part-Dieu © Tim Douet
© Tim Douet
Un TER en gare de la Part-Dieu.

Information aux usagers et indicateurs qualité

L'avenant à la convention décrit par ailleurs un engagement de la SNCF de communiquer à J-20 pour les travaux majeurs et la veille avant 16h pour les perturbations. Enfin, il envisage la mise en oeuvre d'un "nouveau système de mesure de la qualité de la desserte articulé autour de la notion de 'vision usager'". Afin notamment de mieux mesurer "les situations inacceptables pour l'usager". La grogne sur les retards récurrents devrait aussi remonter par là...

03/06/2015

Comité de ligne Lyon / Saint-André-le-Gaz Mardi 2 juin 2015 à 18h à St Quentin Fallavier

Bonjour,

La région organisatrice des comités de ligne a mis en ligne les supports :

http://www.rhonealpes.fr/uploads/Externe/b8/CLD_CHEMIN_14...

http://www.rhonealpes.fr/uploads/Externe/4d/CLD_CHEMIN_14...

Eric

 

---------------------------------------------------------------

Bonjour,

Pour rejoindre le lien il vous faudra 1.1km et environ 14minutes à pied pour vous rendre de la gare à la rue de Bellevue !

plan donné par Google Maps

St Quentin Fallavier de la gare à la rue de Bellevue.JPG

St Quentin Fallavier de la gare à la rue de Bellevue.jpg

Eric

--------------------------------------------------------

Bonsoir,

L'année 2015 n'a pas très bien commencé pour nous les usagers qui empruntons tous les jours cette ligne en Y. Grève, retards, travaux etc..

Profitez de cette échanges pour remonter tout les problèmes et vécu de vos trajets.

Ces réunions ont lieux une fois tous les 6 mois, notre ligne est divisé en 3 comités de ligne :

1) Lyon - St André le Gaz qui aura lieu le mardi 2 juin

2) St André le Gaz - Chambéry

3) St André le Gaz - Grenoble

Venez nombreux pour que nous puissions améliorer notre ligne qui est toujours malade.

Ci-dessous le communiqué de la Région Rhône-Alpes.

Eric

------------------------------------------------------------------------

Madame, Monsieur,

J’ai le plaisir de vous inviter à la réunion du comité de ligne Lyon - Saint-André-le-Gaz qui aura lieu le :

               Mardi 2 juin 2015 à 18h

              Salle du loup
              (derrière la piscine)
              Rue Bellevue
              38070 SAINT-QUENTIN-FALLAVIER

Cette réunion permettra un temps d’information et d’échanges sur les sujets suivants :

          - Politique régionale transports
          - Actualité de la ligne
          - Perspectives desserte 2016
 
Merci de bien vouloir confirmer votre présence en cliquant ici.

Le comité de ligne est un lieu d'échanges entre tous les participants. A cet effet, pour alimenter les débats, vous pouvez poser vos questions qui sont collectées jusqu'à la réunion. Une réponse vous sera apportée individuellement.

Si votre requête recoupe des interrogations similaires à celles d'autres invités du comité de ligne, le sujet sera porté à l'ordre du jour de la réunion et la réponse sera traitée collectivement.

Nous vous remercions de votre contribution.

 

Madame Elyette CROSET BAY
Présidente du comité de ligne

27/05/2015

Trains express régionaux: UFC-Que Choisir lance une application pour recenser les retards de la SNCF

http://france3-regions.francetvinfo.fr/alpes/2015/05/26/t...

Dénonçant une dégradation de la ponctualité des trains régionaux, l'association UFC-Que Choisir appelle les usagers à la mobilisation en lançant une application pour mieux recenser les retards et une pétition pour l'instauration d'une tarification variable en fonction de la qualité des transports.

  • France 3 Alpes avec communiqué
  • Publié le 26/05/2015 | 19:32, mis à jour le 26/05/2015 | 19:43
© CC by Florian Pépellin

© CC by Florian Pépellin

"En 2014, seulement 89,5% des TER (trains express régionaux) sont arrivés à destination avec un retard inférieur à 6 minutes" et "malgré plus de 7 milliards d'euros investis par les régions dans le renouvellement des TER depuis 2002, on constate une dégradation inacceptable de la  ponctualité, qui était meilleure il y a dix ans (90,4%)", fait valoir l'organisation de défense des consommateurs. Les habitués de la ligne Grenoble-Lyon en savent quelque chose! D'ailleurs, la région Rhône-Alpes fait figure de mauvais élève avec seulement 86,7% des TER qui arrivent à l'heure. 

© France 3 Alpes

© France 3 Alpes


Pour avoir de meilleures données à ce sujet, l'association a lancé une application gratuite, baptisée "Anti-Retards". "Grâce aux signalements fournis à chaque problème (date, nature et durée de l'incident, motifs)", les usagers peuvent "contribuer à la création d'un Observatoire indépendant et participatif de la qualité des transports régionaux", explique l'association.

 Extrait du 19/20 du 26 mai

http://api.dmcloud.net/player/pubpage/4f3d114d94a6f669450...

Interview UFC Que Choisir

Intervenante : Michèle Ragache - UFC Que Choisir (Isère)

L'organisation déplore parallèlement que ces retards se produisent en dépit "de coûts d'exploitation 50% plus élevés qu'en Allemagne".

Quelque 10,3 milliards d'euros ont été consacrés en 2013 aux trains régionaux en France et les subventions ont atteint l'équivalent, hors investissements, de 7.800 euros par abonné au TER et par an, et de 1.500 euros en Ile-de-France. Ces coûts élevés sont, selon l'UFC-Que Choisir, une "dérive des coûts d'exploitation de la SNCF, protégée par son monopole".

L'association regrette aussi "des faibles incitations à la qualité": "les bonus/malus, qui incluent une part de rémunération variable dans les subventions reçues par les transporteurs pour les trains régionaux, sont dérisoires" et "les abonnés qui subissent ces retards ne sont, sauf rares exceptions encore embryonnaires, pas indemnisés par les transporteurs".

Aussi UFC-Que Choisir lance la pétition "Payons en fonction de la qualité", "demandant une baisse automatique du tarif des abonnements en cas de retards récurrents sur une ligne".

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu