Avertir le modérateur

27/10/2018

Après la pagaille à Part-Dieu et Perrache cette nuit, le trafic SNCF a repris normalement à Lyon

https://www.leprogres.fr/rhone-69/2018/10/26/retards-mons...

Le 26/10/2018 à 23:07 mis à jour Aujourd'hui à 06:54

Photo d'illustration Le ProgrèsPhoto d'illustration Le Progrès

Ce samedi en début de matinée, le trafic SNCF a repris normalement, après la pagaille qui s'est produite dans la soirée de vendredi. Aucun train n'affiche de retard dans les gares de Lyon Perrache et Part-Dieu.

De très grosses perturbations avaient été enregistrées, toute la soirée de vendredi, dans la région lyonnaise et le sud est de la France, sur le réseau SNCF. De nombreux trains ont dû être détournés, entraînant des retards de plusieurs minutes à plusieurs heures. 

Une caténaire en cause

Un problème électrique sur une caténaire entre Avignon et Valence, sur la voie montante de l'axe Paris - Montpellier, était à l'origine de cette pagaille. Un premier train a été arrêté en pleine voie pendant plus de deux heures. Il a pu repartir vers 21h30. Le point de départ de grosses complications: de nombreux autres TGV ont été déviés, la vitesse a été limitée, ce qui a généré les retards.

Certains passagers se sont retrouvés coincés dans des gares, à Perrache et surtout à Part-Dieu, faute de correspondance, notamment ceux en partance pour Saint-Etienne. Des nuits à l’hôtel ont été proposées par la SNCF. 

Photo Le Progrès
Photo Le Progrès

Des retards de 3 heures

Vendredi à minuit trente, le train en provenance de Paris et qui devait arriver à 22h56 à la Part-Dieu était annoncé avec un retard de 3 heures ; les trains en provenance de Nantes et Rennes qui devaient arriver à 23h45 à Lyon avaient une heure de retard selon la SNCF. Le TGV en provenance de Paris qui devait rejoindre la Part-Dieu à 23h55 était quant à lui annoncé avec 2h30 de retard. Il est finalement arrivé à 2h55, soit avec trois heures de retard.

20/10/2018

Grève des TCL à Lyon : quelles perturbations ce 22 octobre ?

https://www.lyoncapitale.fr/actualite/greve-des-tcl-a-lyo...

Les régulateurs du réseau métro seront en grève ce 22 octobre. Ils protestent contre des changements de l'organisation du centre de contrôle métro. Quelles seront les perturbations ce 22 octobre ? Comment le service sera-t-il assuré ? 

Cette journée du lundi 22 octobre devrait être marquée par une grève sur le réseau TCL dont le préavis court jusqu'à la fin de l'année. Les régulateurs du réseau métro protestent contre un changement d'organisation du centre de contrôle, suite à l'automatisation de la ligne B. Selon la CGT : "chaque ligne de métro pourra être gérée par un opérateur seul contre trois aujourd’hui conformément aux textes en vigueur". De son côté, Keolis dément toute réduction de poste, parlant "même de renfort d'effectifs".

Ainsi, lundi 22 octobre, le réseau métro ne devrait pas être perturbé le matin, malgré le débrayage annoncé entre 7h30 et 8h30. Deux autres créneaux seront concernés par la grève : 19h / 20h et 23h / 00h qui toucheront potentiellement tous les métros. TCL communiquera samedi pour indiquer l'ampleur de ces perturbations, la priorité ayant été d'assurer un trafic normal le matin. Le métro pourrait être fermé dès 22h30.

15/10/2018

ADUT - Demande de dédommagements à la SNCF

Bonjour à toutes et à tous,
 
Le 21 septembre dernier, nous avons transmis à la SNCF une demande de dédommagement et d'explications à la suite des impacts conséquents que nous avons subis en septembre (retards et suppressions de trains).
 
Le 10 octobre, nous avons reçu la réponse de la SNCF datée du 28 septembre.
 
Nous vous laissons prendre connaissance des 2 courriers ci-joints.
 
Nous avons rencontré la SNCF (SNCF Mobilités TER) le jeudi 12 octobre qui a explicité les problèmes rencontrés par SNCF Réseau mais en maintenant la réponse : si vous voulez un dédommagement, il faut vous adresser à la région AURA qui est l'autorité organisatrice de la mobilité (AOM). C'est ce que nous allons faire en en informant aussi les médias. Car dans le fonctionnement actuel, les voyageurs TER (abonnés ou occasionnels) pénalisés sont rarement dédommagés (cf. la grève perlée du printemps et la situation des abonnés hebdomadaires non remboursés, des abonnés mensuels avec la stratégie mise en place pour les bons voyages) puisque nous ne sommes pas des clients (!) ; de plus le paiement des pénalités par la SNCF à l'AOM (qui est le client selon la convention) est très obscur.
 
Nous vous tiendrons au courant de la réponse de la région AURA.
 
Cordialement,
 
Patrice Belvègue
Co-président de l'ADUT

--
Association Dauphinoise des Usagers du Train
1285, Route de la croix St Marc
38440 Ste Anne sur Gervonde
Email : adut.ter.ra@gmail.com
Blog :  http://adut.20minutes-blogs.fr/