Avertir le modérateur

05/07/2018

Lyon : Un voyageur tombe sur les voies du métro

https://www.radioscoop.com/infos/lyon-un-voyageur-tombe-s...

Jeudi 5 Juillet - 07:09

Un voyageur est tombé sur les voies, jeudi matin, au moment où le métro B entrait à la station Debourg.
 
Un voyageur est tombé sur les voies, jeudi matin entre 06h et 07h du matin, selon les pompiers, au moment où le métro entrait à la station Debourg. Heureusement, le conducteur a pu stopper la rame,et éviter une collision. Le voyageur n'a pas été coincé sur les voies, et a pu être rapidement dégagé. Les pompiers sont sur place pour faire un premier bilan de santé. On ignore pour le moment les circonstances de sa chute.

Circulation perturbée sur la ligne B

Le métro B circule partiellement : uniquement entre Charpennes et Jean Macé.

Les stations de Place Jean Jaurès à la Gare d'Oullins ne sont plus desservies.

Des bus relais circulent de Jean Macé à la gare d'Oullins jusqu'à 08h00 environ, selon les TCL

04/07/2018

Situation perturbée du Jeudi 5 juillet 2018 suite à la grève

Bonsoir,

Voici les horaires pour demain jeudi 5 juillet 2018 qui se rapproche de plus en plus de la situation normale:

https://www.ter.sncf.com/auvergne-rhone-alpes/horaires/pe...

01 - Grenoble - Bourgoin - Lyon

Grenoble - Bourgoin - Lyon / jeudi 5 juillet

54 - Chambéry - Lyon

Chambéry - Lyon / jeudi 5 juillet

62 - Grenoble - Lyon

Grenoble - St-André-le-Gaz / jeudi 5 juillet

SNCF. 150 millions d’euros investis pour améliorer l’information des clients

Bonsoir,

On espère que cette technologie va profiter aux agents SNCF sur le terrain qui souvent sont pénalisé et perdu au beau milieu d'un aléa.

Mais aussi et surtout les usagers qui subissent chaque jour les aléas quotidiens : retards, suppression de train.

Car pour l'instant la SNCF ne sait pas gérer les gros aléas, c'est la panique à bord. Nous sommes livré à nous même, heureusement que le téléphone portable existe mais que de stress bien inutile.

Eric

 

https://www.ouest-france.fr/economie/transports/sncf/sncf...

Ouest France Publié le 04/07/2018 à 11h55

Un agent de la SNCF le 9 avril 2018 à la gare Saint-Lazare de Paris. (photo d'illustration)Un agent de la SNCF le 9 avril 2018 à la gare Saint-Lazare de Paris. (photo d'illustration) | Philippe Lopez / AFP

Ce mardi 3 juillet, la SNCF a annoncé un programme avec un investissement de 150 millions d’euros sur trois ans pour rendre l’information voyageur plus performante. Découvrez le programme "Information First".

Après les grèves et les nombreuses pannes qui impactent la SNCF et ses utilisateurs, l’entreprise a décidé de voir les choses en grand avec « Information First », un programme avec un investissement de 150 millions d’euros sur trois ans pour rendre l’information voyageur plus performante. « Le défi est de mettre à disposition de chacun des 5 millions de voyageurs quotidiens une information fiable, réactive, cohérente et personnalisée, tout particulièrement en situation perturbée », explique la SNCF.

Pour ce faire, l’entreprise a défini plusieurs indicateurs afin de mesurer de qualité des informations et la satisfaction des voyageurs. « Beaucoup de choses ont été corrigées par rapport à l’été dernier » a assuré Benjamin Huteau, le responsable du programme « information voyageur » à la SNCF.

Moderniser les écrans d’affichages

Parmi les propositions phares de la SNCF, il y a la modernisation des écrans d’affichages en gare. « Les écrans de la gare Montparnasse et ceux de la gare de Paris-Est seront entièrement renouvelés fin 2018. » explique la SNCF qui espère éviter la panne qui avait paralysé la gare Montparnasse en décembre dernier. 2 000 écrans plus grands et lisibles seront déployés dans toutes les gares.

De plus, pour mieux gérer les incidents, des « centres de commandements » vont voir le jour dans les dix plus grandes gares. Ils permettront de réunir dans un même lieu plusieurs corps de métiers comme les agents d’escale, les contrôleurs et les conducteurs afin de réagir plus rapidement le cas échéant. Le premier centre de ce genre sera inauguré à Paris-Nord en octobre 2018.

Scénarisation des situations perturbées

La SNCF a décidé de scénariser des situations perturbées. « Les premiers résultats ont déjà pu être mesurés lors de la crise du 12 juin dernier à Saint-Lazare. La gare a été fermée plus de 5 heures, suite à la découverte du défaut électrique au poste d’aiguillage, mais 5 gares de « report » ont été désignées en grande banlieue avec une information client disponible sur tous les canaux. »

Une application pour partager les perturbations

Depuis le mois d’avril, la SNCF a intégré dans son application mobile, une fonctionnalité de type « Waze » qui permet de signaler aux autres voyageurs des retards ou de l’affluence à bord. Les clients deviennent donc eux aussi acteurs de l’information. C’est environ 2 000 signalements par jour qui sont enregistrés. Ainsi, les informations recueillies sont immédiatement transmises vers les centres opérationnels.

De son côté la SNCF promet dès ce mois de juillet, sur la ligne Paris-Lyon, un envoi automatique en temps réel, par SMS, des informations de retard et de suppression des trains à l’ensemble des clients TGV et Intercités ayant laissé leurs coordonnées.

Tous ces changements devraient être réalisés pour début 2019.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu