Avertir le modérateur

05/07/2018

Grève du Vendredi 6 Juillet 2018

Bonsoir,

Voici les horaires pour la journée de Vendredi 6 juillet 2018

https://www.ter.sncf.com/auvergne-rhone-alpes/horaires/pe...

01 - Grenoble - Bourgoin - Lyon

Grenoble - Bourgoin-Jallieu - Lyon / vendredi 6 juillet

54 - Chambéry - Lyon

Chambéry - Lyon / vendredi 6 juillet

62 - Grenoble - St André le Gaz

Grenoble - St-André-le-Gaz / vendredi 6 juillet

Enfin 19h passé !

A 18h07 il n'y avait toujours rien d'affiché !

 

 

 

SNCF : deux syndicats relancent la grève en plein départ en vacances

http://www.leparisien.fr/economie/sncf-deux-syndicats-rel...

Le Parisien| 04 juillet 2018, 10h15

Les prévisions précises du trafic des trains seront connues jeudi. (Illustration) LP/Aurélie Audureau

La CGT et Sud appellent à la grève pour vendredi alors que l’on attend un million de voyageurs dans les gares. La SNCF va garantir des trains sur les trajets les plus fréquentés.

Les syndicats CGT et SUD appellent les cheminots à reprendre la grève vendredi et samedi, au moment des premiers départs en vacances.

La publication, jeudi, des prévisions de trafic à la SNCF donnera un aperçu du niveau de mobilisation. Sauf surprise, il devrait être inférieur au 28 juin, dernier jour du conflit mené depuis début avril. Le taux de grévistes avait été de 10,26 %.

Même si la réforme ferroviaire a été publiée au Journal officiel, la CGT et SUD menacent de prolonger les mouvements de grève durant l’été, contrairement à la CFDT et l’Unsa qui ont décidé de faire une pause.

« Le gouvernement ne fait pas de pause pendant les vacances », explique Bruno Poncet, de SUD-Rail, qui réclame « l’abrogation de la loi ».

Pour la CGT-Cheminots, il faut maintenir la pression afin de « peser » sur les futures négociations sociales à la SNCF et au niveau de la branche ferroviaire. « Il n’est pas question d’abandonner le combat car toute la loi n’est pas écrite, et nous devons peser sur les textes à venir », lance le premier syndicat de la SNCF. Reste que le calendrier sur les négociations sur cette future convention collective n’est pas encore connu.

Des trains garantis sur les trajets les plus touristiques

Ces deux syndicats souhaitent aussi ouvrir le mouvement à d’autres revendications comme les suppressions d’emplois dans le fret.

Dans l’immédiat, la direction de la SNCF est davantage soucieuse de limiter l’impact de cette longue grève qui, selon de premières estimations, aurait coûté environ un demi-milliard d'euros.

Avec plus d’un million de voyageurs attendus pour ces premiers départs en vacances, la SNCF a promis de bâtir un plan de transport « sur mesure » avec des trains garantis sur les trajets les plus fréquentés.

« L’objectif est de privilégier toutes les grandes destinations touristiques classiques et évidemment tout le Sud-Est et tout l’Ouest », a expliqué Rachel Picard, la directrice générale de SNCF Voyages en prédisant « 100 % de TGV vers Marseille, Nice et Montpellier ».

En revanche, pour les Intercités, le trafic pourrait être de 60 % et de 70 % vers la Normandie.

Part-Dieu : reprise progressive du trafic après le décès d'une personne heurtée par un TER

https://www.leprogres.fr/rhone-69-edition-lyon-metropole/...

Un TER circulant entre les gares de Part-Dieu et Perrache a heurté une personne sur les voies ce jeudi vers 10h30, 300 mètres environ après la gare de Part-Dieu. La SNCF a annoncé à midi que le trafic reprenait sur l'ensemble du réseau. Toutefois, il ne redeviendra pas normal avant 14h ou 14h30.

  • Le 05/07/2018 à 11:11 mis à jour à 12:35

/ Photo Hugo Poncet

/ Photo Hugo Poncet

A la gare de la Part-Dieu ce jeudi matin. De nombreux trains qui partent où viennent du Sud sont reportés à Perrache. D'autres accusent un retard d'au moins deux heures. / Photo SCA la gare de la Part-Dieu ce jeudi matin. De nombreux trains qui partent où viennent du Sud sont reportés à Perrache. D'autres accusent un retard d'au moins deux heures. / Photo SC

Ce jeudi matin, peu après 10h30, un homme a été heurtée par un train à hauteur du boulevard des Tchécoslovaques (Lyon 7e), entre la gare de Perrache et celle de Part-Dieu.

Selon les premières constatations, la victime s’est suicidée, sous le pont de la rue de l’Epargne. Cet homme, dont l’identification est en cours, aurait déjà tenté de mettre fin à ses jours ce jeudi matin. Après une prise en charge hospitalière, il a donc récidivé sur les rails de la SNCF. 

La zone où s’est produit l’accident est protégée. L’officier de police judiciaire est sur place et le train est immobilisé pendant les constats avec sa vingtaine de passagers à bord.

Cet accident a de grosses conséquences sur le trafic ferroviaire. Celui des TER se rendant de la Part-Dieu en direction du sud de l’agglomération est interrompu. Les TGV se rendant vers Paris qui ont pour origine Perrache partent tous de la gare de la Part-Dieu et ceux qui se rendent dans le sud de la France sont détournés. Ils accusent un retard de l’ordre de quarante minutes en moyenne.

La SNCF a annoncé à midi que le trafic reprenait sur l'ensemble du réseau. Toutefois, il ne redeviendra pas normal avant 14h ou 14h30.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu