Avertir le modérateur

07/01/2011

Mme LACLAIS prend enfin position

Toutes les associations d'usagers sollicitaient Mme LACLAIS depuis plusieurs semaines, voire plusieurs mois pour qu'elle monte enfin au créneau et reconnaisse que le service actuel fourni par la SNCF ne correspond pas à ses engagements. Ce courrier est repris par tous les médias gratuits ce jour.

Vous pouvez lire le courrier envoyé à Mme BEAUD par ce lien.

Nous notons avec satisafaction (et regrets*) que Mme LACLAIS nous mentionne et surtout notre action.

* Regrets car il serait préférable d'avoir une ponctualité "correcte" et aucun train supprimé sur la ligne Lyon/Grenoble-Chambéry.

05/01/2011

Lyon: l’année commence mal pour les TER

http://www.metrofrance.com/info-locale/lyon-l-annee-comme...

Mis à jour 05-01-2011 20:04

Retards, pannes et suppressions d'arrêts ont affecté les trains régionaux fin 2010. Cela continue en 2011

Photo : J-BL/Metro

2011 a commencé comme a fini 2010 pour les usagers de la ligne Lyon-Ambérieu : retards, pannes, suppressions d'arrêts et même une locomotive qui a roulé dans le mauvais sens, lundi. “Entre le 16 décembre et le 3 janvier, on a comptabilisé 296 retards, de 10 minutes à une heure quarante-cinq. Depuis la mise en place du cadencement, c'est le plus mauvais taux de ponctualité”, souligne Jean-Pierre Francel, président de l'association des usagers de la ligne. “La SNCF doit prendre ses responsabilités. Il faut un électrochoc”, ajoute-t-il. Une réunion publique aura lieu à Miribel, le 19 janvier, avec les élus de la Côtière de l'Ain, ainsi que les usagers.

“La réorganisation liée à la nouvelle grille horaire, combinée au froid de décembre, a accentué les difficultés et le matériel fonctionne à flux tendu”, explique la SNCF qui reconnaît que “la qualité de service n'est pas à niveau sur cette ligne”. L'entreprise promet de rectifier le tir et a annoncé que 23 TER de la ligne Lyon-Ambérieux sur 26 ont été à l’heure mardi.

Mais des pépins, on en compte ailleurs. Ainsi, les retards sont fréquents sur le Lyon-Grenoble. Lundi, un TER Valence-Lyon a compté 25 minutes de retard après le changement de la motrice en panne. “Au fil du temps on a mis plus de trains, mais pas plus de cheminots. Il manque du personnel pour conduire les trains et pour l'entretien”, estime Denis Minneboo, délégué régional SUD-Rail. “Si les voitures sont rénovées, ce n'est pas le cas des motrices”, précise-t-il, évoquant aussi les délais de livraison de pièces de rechange.

Le rapport de la SNCF est "indigne"

http://www.europe1.fr/France/Le-rapport-de-la-SNCF-est-in...

Par Europe1.fr avec Fabien Cazeaux

Publié le 4 janvier 2011 à 22h53 Mis à jour le 4 janvier 2011 à 22h53

Le train Strasbourg-Port-Bou/Nice était arrivé avec 15 heures de retard le 27 décembre dernier. © MAXPPP

TEMOIGNAGE - Un passager de l’interminable Strasbourg-Port Bou, digère mal le rapport interne.

Lundi 27 décembre, Franck Asparte et quelque 600 autres passagers ont subi un retard de 15 heures dans un train entre Strasbourg, Port-Bou et Nice. En cause, le froid, et de nombreux aléas techniques et organisationnels, dont la SCNF s’est expliquée dans un rapport interne, publié mardi. Une "journée en enfer" pour Franck Asparte, que l’entreprise publique présente comme un "raté".

Ecoutez-le au micro d'Europe 1 :

http://www.dailymotion.com/video/xgew6o_quot-j-ai-senti-u...

"Je trouve cela indigne de la SNCF, ce n’est pas en mettant 13 pages de petites phrases sans queue ni tête qu’on va noyer le poisson, je trouve ça indécent", a confié l’usager, au micro d’Europe 1. "Qu’on soit désorganisé sur le moment, soit. Mais on a senti un 'je m’enfoutisme', et ça c’est odieux", ajoute-t-il, alors qu’il ne décolère toujours pas de la façon dont son voyage s’est déroulé.

"Scolaire et superficiel"

Dans ce rapport aux faux airs de mea culpa, la SNCF considère qu’ "il aurait préférable de ne pas faire partir ce train de Strasbourg ce soir-là", et que le train Lunéa a "subi un enchaînement exceptionnel et rarissime de cinq incidents qui ont engendré un retard cumulé de 15 heures". Franck Asparte ne conteste pas les faits, mais juge le document "scolaire et superficiel", regrettant surtout qu’aucune mesure ne soit proposée pour ne pas que cela se reproduise.

Si la SNCF a proposé à tous les usagers un voyage gratuit et un dédommagement, Franck Asparte n’est pas sûr d’en profiter. Avec l’aide d’une avocate présente dans le train, il tente de monter un collectif, dans le but de déposer une plainte dans les mois qui viennent.

 

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu