Avertir le modérateur

01/06/2012

Les suicides en série, un phénomène qui inquiète la SNCF

http://www.rtl.fr/actualites/article/les-suicides-en-seri...

Créé le 29/05/2012 à 13h01

Un train de la SNCF

Encore une pagaille monstre la nuit dernière à la SNCF, à cause d'un accident mais aussi d'un suicide, le 12ème du week-end. La SNCF s'inquiète de cette série noire et se demande comment mieux protéger les voies.

Bénédicte Tassart | 29/05/2012 - 13h25 écouter Comment mieux prévenir les suicides sur les voies de la SNCF ?

Pas moins de 12 suicides ce week-end
Ni la SNCF, ni Reseau Ferré de France - qui s'occupe de la maintenance des voies ferrées - ne veulent donner de chiffre moyen.Le sujet est très sensible, d'autant que ces drames humains engendrent des retards importants sur le réseau.Quand une personne est percutée par un train, il y a d'abord la police qui intervient, puis les pompiers.Ce qui implique entre 1h30 et 2 heures de procédure en moyenne. A quoi il faut ajouter le remplacement du conducteur, qui est pris en charge psychologiquement.
Comment prévenir ces suicides ?
Les 2.000 kilomètres de ligne à grande vitesse sont grillagées, tout comme certains sites jugés dangereux notamment dans les zones urbaines.Mais pour le reste des lignes, tout est ouvert.Grillager les 30.000 kilomètres de lignes françaises coûterait trop cher. Il faudrait prévoir 60.000 kilomètres de grillage, pour un coût de 100.000 euros le kilomètre, soit 6,3 milliards d'euros.Ce qui doublerait le coût actuel du réseau ferroviaire en France.Il est également impossible de sécuriser chaque gare.
Même si tous les jours, des trains circulent à vide pour ouvrir les voies et faire des vérifications.
Des contrôles à pied sont aussi effectués.La SNCF évoque la possibilité de développer la télédétection : arrêter automatiquement la circulation des trains si une camera détecte une personne sur les voies. Cette piste est en cours de réflexion.

19/05/2012

Vendredi 18 mai 2012 Agression d'un contrôleur : Le trafic des TER a repris en Rhône-Alpes

http://www.francesoir.fr/actualite/faits-divers/agression...

A la suite d'une réunion direction régionale-syndicats Sud Rail et CGT, le trafic des TER a repris en Rhône

L'agression est survenue jeudi peu avant 20h30, à bord d'un TER assurant la liaison Lyon-Saint-Etienne. (Photo d'illustration)
L'agression est survenue jeudi peu avant 20h30, à bord d'un TER assurant la liaison Lyon-Saint-Etienne. (Photo d'illustration) AFP/PATRICK VALASSERIS

Le trafic des TER a repris en Rhône-Alpes vendredi en fin d'après-midi, les contrôleurs, qui avaient cessé le travail dans la matinée après l'agression d'un de leurs collègues, la veille, à la gare de Lyon-Part-Dieu, ayant mis un terme à leur action, ont annoncé la direction et les syndicats. « Le droit de retrait de l'ensemble des contrôleurs de la région vient de prendre fin (vendredi) à 17h et le trafic reprend donc progressivement », a annoncé Sud-Rail dans un communiqué publié à l'issue d'une réunion direction régionale-syndicats Sud Rail et CGT.

 

Cette réunion « a permis d'obtenir des avancées », indique Sud Rail, « la plus importante d'entre elles étant la reconnaissance des trains de soirée entre Lyon et Saint-Etienne comme des trains sensibles, ce qui veut dire que l'équipement de ces trains sera renforcé », assure le syndicat. « Le comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) devra définir avec précision les trains en question la semaine prochaine », ajoute Sud Rail. Dans un communiqué distinct, la CGT a annoncé qu'une Commission sûreté qui devait avoir lieu le 26 juin sera avancée, une information confirmée par la SNCF. Celle-ci a fait part dans un communiqué « de son émotion à la suite de l'agression » et a exprimé « sa compassion à l'agent agressé et à ses collègues de travail ».

Une agression sur la liaison Lyon - Saint-Etienne

L'agression est survenue jeudi peu avant 20h30, à bord d'un TER assurant la liaison Lyon-Saint-Etienne, alors que la rame était sur le point de prendre le départ en gare de Lyon Part-Dieu. Selon la SNCF, alors qu'il tentait de s'interposer entre deux clients, le contrôleur a été pris à partie et brutalisé. L'auteur de l'agression a immédiatement été interpellé par la Surveillance générale SNCF.

Vendredi matin, les contrôleurs avaient cessé le travail, une action occasionnant de fortes perturbations sur le trafic des TER dans la région. En revanche, le trafic des trains grandes lignes n'a pas été concerné.

18/05/2012

Vendredi 18 Mai 2012 Grève spontanée des contrôleurs SNCF à Lyon, plusieurs lignes TER perturbées

http://www.lyonmag.com/article/40306/greve-spontanee-des-...

Photo DR

 Photo DR

 Plusieurs TER sont supprimés au départ ou à l'arrivée des gares Part-Dieu et Perrache. Les cheminots de la région de Lyon ont décidé de cesser le travail vendredi matin. Un mouvement qui fait suite à l'agression jeudi soir à la Part-Dieu d'un contrôleur qui s'était interposé pour éviter l'agression d'un passager. Selon la CGT, il a été brutalisé et s'est vu accorder une interruption temporaire de travail. Les cheminots protestent contre une situation générale de dégradation de la sûreté. Avec, selon les chiffres de la direction SNCF, plus de 3200 agressions dans la région de Lyon en 2011, soit une hausse de 24% par rapport à 2010. Ils réclament plus de moyens humains. En fin de matinée vendredi, la SNCF indique que "des perturbations sont à prévoir sur l'ensemble des lignes dès à présent" et "invite les voyageurs à différer vendredi leur départ." Selon les syndicats Sud-Rail et CGT, "une première rencontre a eu lieu à la mi-journée entre la direction et des représentants du personnel (...) Une deuxième rencontre aura lieu dans l'après-midi."

--------------------------------------------

http://alpes.france3.fr/info/graves-perturbations-sur-les...

S'agissant d'un "cessez-le-travail" et non d'une grève classique, la Direction Régionale de la SNCF se dit dans l'incapacité de prévoir quels TER ou TGV partiront aujourd'hui. La SNCF demande à ses clients de reporter leur voyage en ce vendredi 18 mai.

L'appel de la CGT a été lancé à la suite de l'agression d'un contrôleur hier soir, dans le TER Lyon/ St Etienne de 20h24. L'agent de contrôle a été violenté au moment où il tentait de s'interposer entre deux personnes. Son agresseur a été interpelé.

 Cet arrêt de travail des contrôleurs étant sans préavis, la Direction de la SNCF explique ne pouvoir établir un plan de transport adapté.

 Le mouvement concerne les contrôleurs de Lyon et tous les TER qui partent, arrivent ou transitent par la ville de Lyon. Mais aussi les TGV, par ricochet.

--------------------------------------------

Affichage en gare de Lyon Part-Dieu :

SUITE A L'AGRESSION D'UN CONTROLEUR ARRET DE TRAVAIL D'UNE PARTIE DU PERSONNEL LA CIRCULATION DES TRAINS EST FORTEMENT PERTURBEE

en Gare de Grenoble :

SUITE A L'AGRESSION D'UN CONTROLEUR ARRET DE TRAVAIL D'UNE PARTIE DU PERSONNEL LA CIRCULATION DES TRAINS EST FORTEMENT PERTURBEE SUR LE SECTEUR LYONNAIS MERCI DE DIFFERER AUTANT QUE POSSIBLE VOS DEPLACEMENTS

---------------------------------------------

On peu noté que les 2 trains supprimés sont à destination de St Etienne et de Roanne mais aucun concerne notre ligne.

Bon retour et bon week-end pour les courageux qui n'ont pas fait le pont.

Eric

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu