Avertir le modérateur

08/12/2012

La SNCF modifie ses horaires : des perturbations à attendre en 2013

http://www.franceinfo.fr/transports/la-sncf-modifie-ses-h...

le Samedi 8 Décembre 2012 à 06:00

La SNCF modifie dimanche une partie de ses horaires, 10% environ. Des changements habituels l'hiver loin du grand big bang de l'an dernier. Il y aura néanmoins des perturbations en raison des travaux sur les lignes qui se poursuivent.

À partir de dimanche, la SNCF modifie ses horaires © Reuters Charles Platiau

 

L'an dernier la SNCF avait sorti l'artillerie lourde en termes de communication. Des campagnes de sensibilisation et d'information avaient été menées, une médiation confiée à Nicole Notat. Un dispositif inédit justifié par la poursuite des chantiers de rénovation, l'ouverture de la LGV Rhin-Rhône et la mise en place du cadencement.

 

Rien de tel cette année puisque la SNCF revient à un rythme normal de changement des horaires. 10% des grilles vont être modifiées. "Il nous faut toutefois répondre aux demandes des régions et aux nouvelles offres commerciales des transporteurs", précise Alain Quinet, directeur général délégué de RFF.

 

Plus de 1.000 chantiers en 2013

 

Il a par exemple fallu faire une place aux trains de nuit de la compagnie Thello qui vont s'élancer à partir de dimanche vers Rome. Libérer aussi des créneaux pour les TGV low cost entre la région parisienne à Lyon, Marseille et Montpellier.

 

D'autres changements d'horaires sont attendus d'ici la fin de l'année 2013 pour permettre de réaliser d'importants travaux de rénovation. Plus de 1.000 km de voies seront rénovées l'an prochain et plus de 1.000 chantiers sont au programme, essentiellement dans l'ouest de la France, en Rhône-Alpes et en Paca. Ainsi, la ligne Paris-Bordeaux risque d'être perturbée.

Des usagers vigilants

 

Les conséquences seront nombreuses pour les usagers avec des décalages ou des aménagements d'horaires, des allongements de temps de parcours ou le remplacement de certains trains par des autocars. Les associations d'usagers promettent d'être vigilantes.

Ainsi l'Avuc, (association des usagers des chemins de fer) recense sur à l'adresse www.sncfturbulences.org, les difficultés rencontrées par les usagers et celles qu'ils pourraient rencontrer à partir de dimanche.

07/12/2012

Isère, Savoie, Haute-Savoie et Ain en alerte orange neige

Bonsoir,

 

Comme le signal Météo France, nos trains risques d'avoir de petits soucis, en plus pour se rendre à nos gares.

C'était sans compter sans une grève des TCL qui risquent de rendre difficile le déplacement dans Lyon.

Les lignes de métros A, B et C sont completement coupé pour ceux qui travaillent !

Bonne chances à tous pour demain

Eric

http://www.ledauphine.com/france-monde/2012/12/06/isere-s...

33 départements sont désormais en vigilance orange

33 départements sont désormais en vigilance orange

L’Isère, la Savoie, la Haute-Savoie et l’Ain viennent d'être placées en alerte orange neige et verglas, annoncent les services de Météo France. Cette alerte débutera ce vendredi 7 décembre à 10 heures et s’achèvera samedi à 7 heures. Selon Météo France, les quantités attendues sur l'épisode sont de l'ordre de :
5 à 10 cm, localement 15 sur les plaines de l'Ain et de l'avant-pays savoyard et sur le Nord-Isère. (Passage en pluie en soirée sur le Val de Saône).
10 à 20 cm, localement 30 sur les vallées alpines intérieures et le relief du Jura.
40 à 60 cm en montagne au-dessus de 800 mètres d’altitude.

le 06/12/2012 à 16:40

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------

http://www.europe1.fr/France/Le-metro-lyonnais-paralyse-a...

Le métro lyonnais paralysé aux trois quarts

Par Europe1.fr avec AFP

Publié le 7 décembre 2012 à 11h06 Mis à jour le 7 décembre 2012 à 11h06

Trois des quatre lignes de métro lyonnais étaient paralysés vendredi matin en raison d'un mouvement social en pleine Fête des Lumières, performances sons et lumières qui attirent jusqu'à quatre millions de visiteurs dans les rues de la ville, a annoncé vendredi le réseau de transports en commun de l'agglomération lyonnaise (TCL). Deux d'entre elles, la A et la C, devraient fonctionner de nouveau dans l'après-midi, tandis que la B devait rester paralysée.

Un tiers du réseau de bus devait rester quant à lui à l'arrêt toute la journée et seules deux des cinq lignes de tramway assuraient un service normal, après un appel à la grève de l'intersyndicale CGT-FO-Unsa et CFDT..

"Les conditions de travail se sont fortement dégradées depuis trois ans", a expliqué à l'AFP un responsable de la CGT, évoquant notamment "des temps de parcours de plus en plus intenables" pour les chauffeurs de bus. "La direction essaye de nous faire culpabiliser parce qu'on fait grève en pleine fête familiale" des Lumières, a ajouté le syndicaliste, évoquant un dialogue "au point mort avec la direction". Cette grève est prévue jusqu'au 6 janvier avec des "dates clefs" comme "tous les samedis de décembre", a précisé la CGT.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------

http://www.tcl.fr/Me-deplacer/Infos-trafic

Mouvement social vendredi 7 décembre 2012.

En raison d'un mouvement social, le réseau TCL est perturbé le vendredi 7 décembre 2012.

  • METRO:
    • Ligne A : circule de 14h à 1h.
    • Ligne B : ne circule pas.
    • Ligne C : circule de 16h à 1h.
    • Ligne D : service normal (1 métro toutes les 2 à 3 minutes en heures de pointe).
  • FUNICULAIRES:
    • Saint Just : service normal.
    • Fourvière : service normal.
  • TRAMWAY:
    • T1 : service normal.
    • T2 : circule selon les horaires du samedi. Limité à CENTRE BERTHELOT à partir de 16h30.
    • T3 : service normal.
    • T4 : circule selon les horaires du dimanche.
    • T5 : ne circule pas.

06/12/2012

La SNCF confrontée à une forte hausse des suicides sur les voies

http://www.leparisien.fr/transports/la-sncf-confrontee-a-...

Publié le 06.12.2012, 17h00 | Mise à jour : 18h15

Les «incidents voyageurs», la plupart du temps des suicides, bloquent la circulation des trains et génèrent pour la SNCF des retards qui s'accumulent.

Les «incidents voyageurs», la plupart du temps des suicides, bloquent la circulation des trains et génèrent pour la SNCF des retards qui s'accumulent. | (LP/Manuel Vicuna.)

Les suicides sur les voies sont en forte augmentation, presque deux par jour en octobre en , des drames humains qui se doublent d'un défi logistique pour la : limiter pagaille et retards. «Les derniers chiffres en matière de sont absolument catastrophiques», avait lâché le PDG de la SNCF Guillaume Pepy le 20 novembre lors d'une audition devant la Commission du développement durable et de l'aménagement du territoire à l'Assemblée nationale.

En octobre, il y a eu 56 suicides sur le réseau ferroviaire français : soit presque deux par jour, dont la moitié en Ile-de-France, qui représente 40% des circulations ferroviaires françaises sur seulement 10% du réseau national. «Les suicides sont en très forte augmentation, de l'ordre de 30% en 2012 par rapport à ce qu'on connaissait comme moyenne les 3 ou 4 précédentes années», a précisé Guillaume Pepy. Depuis janvier, il y a eu 400 cas «dont 82% sont des suicides présumés», dénombre Marie Adam, responsable du département de soutien opérationnel à Transilien, qui gère le réseau francilien. Conséquences: 1603 trains touchés, 253 suppressions et 56 621 minutes de retard, soit plus de 943 heures cumulés.

Retards en cascade

Les «accidents de personnes», terme pudiquement utilisé par la SNCF pour informer les voyageurs, sont la hantise de la compagnie. Ils engendrent des retards aux conséquences parfois énormes comme lors du «week-end noir» de la Pentecôte 2012, où une dizaine de suicides sur les voies avaient entraîné des retards en cascade.

Le pire cas de figure: «Quand ça arrive à l'heure de pointe». La fréquence des trains est alors plus grande et plus le temps passe avant la reprise du trafic, plus les usagers s'amassent sur les quais et risquent de descendre sur les voies. «On passe de l'incident à la crise pour deux causes : l'accumulation, si on a 2-3 accidents qui s'enchaînent sur la même ligne en quelques heures et dès qu'il y a des personnes qui descendent sur les voies», explique Marie Adam chez Transilien.

En moyenne, 2h27 entre l'accident et la reprise du trafic


En 2012, il se passait en moyenne 02h27 entre l'accident et la reprise du trafic. «Mais la durée peut varier, selon les arrivées des acteurs principaux et les délais d'enquête», précise Marie Adam. C'est pour cela que la SNCF a sensibilisé policiers et procureurs à intervenir le plus rapidement possible. Une partie des voies, notamment les zones les plus accessibles, est aussi clôturée.

Minute par minute, la gestion d'un «accident de personne»t
L'annonce par haut-parleurs est familière et promesse de retards pour les voyageurs: entre un «accident de personne», un suicide sur les voies le plus souvent, et la reprise normale du trafic, près de deux heures et demie s'écoulent en moyenne. Pour réduire ce délai, la SNCF a mis en place une procédure précise. Voici le scénario d'un de ces événements, avec les durées moyennes d'intervention.
L'accident survient. Le conducteur appuie sur un bouton qui déclenche un signal d'alerte. Tous les trains de la zone s'arrêtent, le conducteur entre en contact avec une salle de gestion des opérations de la SNCF. Le régulateur décide quels trains peuvent être remis en circulation. Le conducteur reste dans sa cabine et les portes du train ou du RER restent fermées.
Après 5 minutes. Les secours, pompiers et police, sont prévenus. Un chef d'incident local (CIL), responsable d'astreinte de la SNCF, est dépêché sur place.
33 minutes. Le CIL arrive sur place.
40 minutes. L'Officier de police judiciaire arrive. Il recueille les témoignages, notamment celui du conducteur, visionne les bandes de vidéosurveillance éventuelles, conduit l'enquête. Lui seul peut confirmer s'il s'agit d'un suicide et autoriser la reprise de la circulation après la prise en charge du corps par les pompes funèbres, ou maintenir l'arrêt de la circulation pour des investigations complémentaires. Il reste sur place en moyenne 1 h 40, en liaison avec le parquet.
01h17. Le conducteur est relevé, s'il le souhaite, ce qui est en général le cas. Un accompagnement psychologique lui est proposé.
01h47. Les pompes funèbres interviennent.
02h27. Les pompes funèbres emportent le corps. Reprise du trafic.




Sur le réseau de la RATP (métro et RER), 54 personnes ont été heurtées par un train depuis janvier. En 2011, il y a eu 71 suicides ou tentatives. Mais les deux lignes automatiques (la 1 et la 14) sont équipées de portes palières, afin d'empêcher aux usagers de tomber sur les voies, ainsi que certains tronçons de la ligne 13, très empruntée. Un équipement pas envisageable pour la SNCF: «Techniquement, ce n'est pas possible parce que selon les trains, les portes ne s'ouvrent pas au même endroit».

Dans les deux entreprises, le personnel est sensibilisé à ce sujet et les usagers peuvent tirer des signaux d'alarme s'ils repèrent un comportement anormal par exemple. Des mesures «insuffisantes» selon Michel Debout, professeur de médecine légale, président de l'association Bien-être et santé, qui milite pour la création d'un observatoire du suicide. «En 2009, il y a eu 11.000 morts par suicide en France mais depuis nous n'avons pas de chiffres. Si on avait un observatoire, on pourrait suivre l'évolution et cibler les actions de prévention», suggère-t-il.

LeParisien.fr

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu