Avertir le modérateur

29/09/2013

Grenoble : une suspicion d'incident sur un wagon de chlore retarde des trains

http://www.ledauphine.com/isere-sud/2013/09/27/grenoble-u...

Un TGV a été immobilisé pendant environ trois quarts d'heure ce matin entre Moirans et Grenoble et plusieurs trains ont été retardés à la suite d'un incident sur un wagon citerne stationné en garde de triage de Saint-Martin-le-Vinoux (banlieue de Grenoble). Vers 10 h 15, des agents de la SNCF ont en effet remarqué un goutte à goutte inquiétant s'écoulant de ce wagon d'Arkema vide, mais qui avait transporté du chlore. Par précaution, ils ont alerté les services de secours et le Codis (le Centre opérationnel d'incendie et de secours) a dépêché d'importants moyens sur place, pendant que la SNCF bloquait la circulation des trains sur la ligne Grenoble-Lyon. Les sapeurs-pompiers de la Cellule mobile d'intervention chimique ont constaté que le liquide suspect n'était pas du chlore, mais tout simplement de l'eau produite par un phénomène de condensation. Le dispositif a été levé vers 11 h 30

par D.M. le 27/09/2013 à 13:46

27/09/2013

Un TER Lyon-Clermont-Ferrand immobilisé après un début d’incendie

L'histoire se répète un peu trop souvent dans la région !

Après St Quentin Fallavier et Lyon Part-dieu, c'est qui le prochain ?

Envoyé Spécial se posait la question hier soir de la vétusté du matériel, cela nous interpelle sur la maintenance et la fiabilité du matériel roulant.

Eric

http://www.leprogres.fr/faits-divers/2013/09/27/un-ter-ly...

Publiée le 27/09/2013 à 01:08

Transport. Hier soir, près de 200 passagers ont été évacués d’un TER en gare de Saint-Romain-de-Popey.

La SNCF a mis des autocars à la disposition des voyageurs.  Photo Guy Reverdy

La SNCF a mis des autocars à la disposition des voyageurs. Photo Guy Reverdy

La SNCF victime d’une série noire ? Quatre jours seulement après un début d’incendie sur la motrice d’un TGV en gare de Lyon Part-Dieu, où la circulation des trains a été interrompue pendant plus de deux heures, un autre incident est venu perturber, hier soir, le trafic ferroviaire.

Un TER reliant Lyon à Clermont-Ferrand n’est pas allé au-delà de Saint-Romain-de-Popey. Après avoir dépassé l’Arbresle, et seulement quelques kilomètres avant d’arriver sur la commune, les voyageurs ont vu une épaisse fumée se dégager de la locomotrice. Le conducteur a pu mener le train jusqu’en gare, où les quelque deux cents passagers ont été évacués en toute sécurité peu avant 19 h 30. Aucun blessé n’est à déplorer et les dégâts sont limités.

Les pompiers sont intervenus en gare afin de maîtriser le début d’incendie qui a pris sur un des quatre moteurs. Les deux voies de circulation ont été neutralisées.

Une équipe d’assistance, dépêchée par la SNCF, a pris en charge les passagers. Certains se sont débrouillés pour rejoindre leur domicile par leurs propres moyens. D’autres moins chanceux ont dû attendre plus d’une heure, la SNCF faisant part de sa difficulté à mobiliser des cars à cette heure de la journée. Mais les voyageurs ont pu poursuivre par la route et arriver finalement chez eux la nuit tombée.

Lundi, six cents passagers d’un TGV assurant la liaison Marseille-Nantes, avaient été évacués vers 17 heures après un début d’incendie sur une motrice. La gare Part-Dieu avait été privée d’électricité pendant deux heures pour permettre l’intervention des pompiers.

Christine Morandi et Guy Reverd

25/09/2013

Les TER sous la loupe de l'Autorité de la qualité de service dans les transports

http://www.localtis.info/cs/ContentServer?pagename=Localt...

Publié le mardi 24 septembre 2013

Après le RER et le réseau Transilien, début septembre, c'est au tour des trains express régionaux (TER) d'entrer dans le champ d'observation de l'Autorité de la qualité de service dans les transports (AQST). Fruit d'une collaboration étroite entre l'Association des régions de France et la SNCF, la mise en ligne des données sur les TER sur le site www.qualitetransports.gouv.fr  va permettre de disposer d'indicateurs mensuels de ponctualité et de régularité dans les 18 premières régions à avoir répondu favorablement à la démarche. L'AQST rendra compte tous les mois du nombre de TER annulés et du nombre de ceux en retard de plus de 5 minutes. Ces deux indicateurs agrégés, présentés à la fois région par région et à l'échelle de la France entière, permettront de suivre précisément l'évolution de la qualité de service dans le temps.
Depuis le 5 septembre, l'AQST met déjà à disposition des internautes les chiffres mensuels de ponctualité des voyageurs des transports régionaux placés sous l'autorité du Syndicat des transports d'Ile-de-France (Stif). L'indicateur retenu est celui défini par le Stif dans le cadre de ses contrats avec la SNCF et la RATP, à savoir la proportion de voyageurs arrivant à l'heure ou avec moins de 5 minutes de retard à leur gare de destination, pour l'ensemble de la ligne. 8 lignes de trains de banlieue et 5 lignes de RER transportant chaque jour plus de 4,5 millions de voyageurs sont concernées.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu