Avertir le modérateur

15/06/2014

Lundi 16 juin (2014 (6eme jour de galère)

Bonsoir,

Les jeunes bacheliers qui n'auront d'autres choix que d'emprunter les trains comme seul et unique moyen de transport vont devoir se lever très tôt pour passer leur bac. C'est ça l'égalité des chances.

On peut voir un plan adapté mais en car les temps de parcours ne sont pas idéal pour passer un examen.

Ces jeunes penseront longtemps à ce bel élan de solidarité 20 ans après comme ce fut le cas en décembre 1995 ou rien ne circulait ou certains travailleurs ont perdu leur boulot (1% de PIB en moins) et étudiants loupés leurs examens.

La SNCF va vous faire préférer le train, c'est sûr que nous pouvons toujours compter sur elle pour les aléas.

Les horaires sont les mêmes que la semaine dernière, on ne change pas une équipe qui gagne.

La bonne nouvelle est que le ciel sera plus clément cette semaine maximum 28°C samedi, ainsi que les nuit.

Le fichier pour les examens est général pour toute la région, c'est assez difficile à lire, peut être un entrainement pour nos bacheliers.

Eric

 

http://www.ter-sncf.com/Regions/rhone_alpes/Fr/Etat_du_tr...

Dernière mise à jour le : 15/06/2014 à 19:01

En raison d'un mouvement social national reconductible, la circulation des TER restera adaptée dimanche 15 juin et lundi 16 juin.

Téléchargez ci-dessous le programme de circulation de votre ligne.

Les trains du dispositif "SNCF Assistance EXAMS" sont disponibles pour lundi 16 juin, plus d'infos www.sncf.com/assistance-exams

01 Grenoble - Bourgoin-Jallieu - Lyon  

Grenoble - Bourgoin - Lyon lundi 16 juin

Trains "Assistance Exams" lundi 16 juin

54 Chambéry - Lyon  

Chambéry - Lyon lun 16 juin

Trains "Assistance Exams" lundi 16 juin

62 Grenoble - St André-le-Gaz  

Grenoble - St André le Gaz lun 16 juin

Trains "Assistance Exams" lundi 16 juin

Le secret des trains qui roulent en temps de grève

http://www.la-croix.com/Actualite/Economie-Entreprises/Ec...

En cas de grève, les plans de circulation des trains SNCF sont prévus bien à l’avance, en accord avec les régions.

14/6/14 - 11 H 20 - Mis à jour le 14/6/14 - 11 H 28

TER en gare de Lille, vendredi 13 juin.

PHILIPPE HUGUEN/AFP TER en gare de Lille, vendredi 13 juin.

L’expression, on le sait, reste trompeuse. En temps de grève, la SNCF évoque parfois la notion de « service garanti » mais (certains d’usagers le regrettent) la garantie ne concerne guère que l’information fiable des usagers sur les trains qui rouleront, et non un nombre de dessertes minimal.

Pour prendre un exemple extrême, il n’y aurait aucun train en service au cas improbable où 100 % des cheminots seraient en arrêt de travail, puisque les textes de loi n’ont pas prévu de réquisition lors des conflits sociaux dans les transports terrestres. On est donc loin des trois heures de service que Nicolas Sarkozy voulait voir assurées matin et soir aux heures de pointe…

Prévoir le plus tôt possible la liste des trains en circulation

Depuis 2007, une fois un préavis de grève posé par les syndicats, les cheminots sont tenus de se signaler individuellement s’ils décident de cesser le travail ;  et cela au plus tard 48 heures avant le déclenchement du mouvement. C’est ce qu’on appelle la « déclaration individuelle d’intention » (DII).

En fait, cette DII ne concerne que trois catégories de cheminots, jugés indispensables à la circulation des trains : les conducteurs, les contrôleurs et les agents d’aiguillage. « Le nombre global de grévistes sera peut-être plus important que le nombre de déclarations individuelles puisque les autres catégories d’agents n’y sont pas tenues », précise Alain Krakovitch, directeur général Sécurité et Qualité de service ferroviaire.

Le seul nombre des déclarations, qui sont décomptées par établissement et donc de manière géographique, permet en revanche à la SNCF de déterminer le plus tôt possible les différents plans de transports : autrement dit la liste des trains qui fonctionneront.

Considérations commerciales

Ces plans ne sont pas le fruit d’une décision de dernière minute mais résultent de schémas préétablis longtemps à l’avance, selon des hypothèses de participation à la grève. « Ils ont été négociés en amont avec les autorités organisatrices de transports (AOT) », dit Alain Krakovitch.

Ces AOT (essentiellement les régions pour les TER) ont donné leurs priorités de dessertes, de lignes et d’horaires selon leurs besoins et les usagers qu’elles veulent privilégier : salariés, scolaires… « Différents plans de service existent, en fonction du nombre d’agents, selon que le tiers, la moitié ou les deux-tiers des trains peuvent rouler », dit le responsable de la SNCF.

« Il existe par ailleurs des clauses entre la SNCF et les AOT, ajoute Bernard Soulage, vice-président du Groupement des autorités responsables de transport (GART) et ancien vice-président de la région Rhône-Alpes en charge des transports. Lors de ces plans, qui résultent de programmes prioritaires décidés en amont en cas de situation perturbée, la SNCF peut recevoir des bonus si elle nous offre plus de trains que prévus, mais elle peut aussi avoir un malus si moins de services cars ou trains fonctionnent. »

Reste le cas des TGV, qui ne sont pas financés par les régions mais gérés par la SNCF. En fonction du nombre de DII, l’opérateur choisira selon des considérations commerciales. Les trains à grande vitesse les plus pleins et les plus rentables ont donc toutes les chances d’être ceux qui passeront à travers les gouttes de la grève.

14/6/14 - 11 H 20 - Mis à jour le 14/6/14 - 11 H 28

Grève SNCF: les dispositifs mis en place pour assurer la bonne organisation du bac

http://www.huffingtonpost.fr/2014/06/15/greve-sncf-dispos...

Le HuffPost avec AFP  |  Publication: 15/06/2014 18h37 CEST  |  Mis à jour: 15/06/2014 18h40 CEST

greve sncf bac

Grève SNCF: les dispositifs mis en place pour assurer la bonne organisation du bac | AFP

TRANSPORTS - La grève à la SNCF se poursuit. Dimanche 15 juin, les syndicats ont décidé de prolonger à nouveau leur mouvement de 24h, ce qui signifie que le premier jour du bac risque d'être perturbé. Pour ce 6e jour de grève des cheminots lundi 16 juin, la SNCF a prévu un dispositif exceptionnel afin d'assurer l'acheminement des candidats à leurs centres d'examens, tandis que le gouvernement a autorisé les candidats qui se présenteraient avec une heure de retard à plancher une heure de plus.

La SNCF, qui va mobiliser pour l'occasion 10.000 gilets rouges, prévoit pour lundi un trafic en légère amélioration notamment en matinée par rapport au weekend, supérieur à un train sur deux en moyenne sur les grandes lignes. "Et les trains qui permettent aux candidats au baccalauréat de rejoindre les centres d'examen sont particulièrement suivis", assure-t-elle.

Autocollats et numéro vert

Sur les lignes les plus importantes pour les centres d'examen, des trains et des bus "sont garantis aux moments-clés," leurs listes étant affichées sur le site de la compagnie. Dans le cadre de son dispositif "SNCF Assistance exams", la SNCF a enrôlé 10.000 volontaires reconnaissables à leurs gilets rouges qui seront présents dans les gares et les trains pour aider en particulier les étudiants se rendant à leurs examens.

Un appel à la solidarité est lancée: 150.000 autocollants sont distribués dans les gares aux candidats au bac pour leur permettre d'être identifiés et bénéficier d'un désistement d'autres passagers en leur faveur. Un covoiturage gratuit est également mis en place: "123envoiture.com" le propose à tous les étudiants et candidats au baccalauréat durant la semaine.

Toutes les informations sont disponibles via un numéro vert (0805.200.440), ainsi que sur un espace dédié sur le site de la SNCF. Sur les 687.000 candidats, seule une minorité devra prendre un train, mais "même si ça ne devait concerner que quelques centaines de candidats", ils devront être à égalité avec les autres, a affirmé le ministre de l'Education, Benoît Hamon, qui a accordé une heure de plus de composition aux retardataires.

D'autres initiatives au niveau local

Comme le relève BMFTV sur son site, d'autres initiatives sont par ailleurs mises en place. Le site de covoiturage 123envoiture.com propose notamment de rembourser intégralement les candidats qui se rendront à leur épreuve du bac lundi.

D'autre part, des dispositifs sont mis en place localement. De sa propre initiative, la ville de Montgeron (Essonne) a par exemple décidé de mettre en place des bus de substitution pour transporter les usagers jusqu'au métro de Créteil (Val-de-Marne). A Issoudun (département de l'Indre), la Nouvelle République rapporte aussi le lancement d'une opération de "phoning" en direction des parents d'élèves. Ces derniers ont été appelés par les lycées qui leur ont proposé d'arriver dès dimanche soir afin que leurs enfants puissent dormir sur place, à l'internat.

Comme le note RTL, la SNCF a également prévu de commander des taxis à Lille afin d'acheminer les candidats au baccalauréat à leurs centres d'examens.

La SNCF maintient sa recommandation d'éviter les déplacements

La prestigieuse épreuve de philosophie donnera le coup d'envoi du bac, à 08h. Plus de 329.000 candidats au bac général sont convoqués en métropole. A 9H30, environ 140.000 candidats au bac professionnel plancheront sur l'épreuve de français. Le bac se déroule sur six jours, du 16 au 20 juin puis le 23 juin.

Globalement, pour la journée de lundi, la SNCF prévoit en moyenne deux TGV sur trois sur l'axe Est, 1 sur 2 sur les axes Nord et Atlantique, 1 sur 3 sur l'axe Sud-Est et les relations Province-Province. Concernant les intercités, 4 trains sur 10 en moyenne rouleront, sur les TER un train sur deux, en Ile-de-France 4 sur 10.

Le trafic sera normal sur Thalys et Eurostar. Sur Lyria il est prévu un train sur deux. En direction de l'Italie et de l'Espagne, un sur trois. La SNCF maintient sa recommandation aux voyageurs de reporter leurs déplacements dans la mesure du possible.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu