Avertir le modérateur

21/11/2018

Information aux voyageurs: la SNCF unifie ses bases de données

Bonsoir,

Depuis de nombreuses années les usagers, les employés de la SNCF se plaignent d'avoir plusieurs sources d'informations contradictoire

Enfin la direction a compris que c'était dans l’intérêt de tous d'avoir un seul et même Système d'Information.

Maintenant il faut passé de la belle théorie à la pratique Courage SNCF !

Eric

https://www.notretemps.com/high-tech/actualites/informati...

Par AFP le

La SNCF a enfin unifié ses différentes bases de données, ce qui devrait lui permettre à l'avenir d'éviter de donner des informations contradictoires aux voyageurs et de personnaliser ses messages, ont indiqué des responsables lundi.

"Tous les systèmes d'information ont été raccordés sur une même base de données", a indiqué à des journalistes Benjamin Huteau, le responsable du programme d'information voyageurs.

Ces systèmes concernent les agents de la SNCF, les panneaux d'affichage des trains et les clients, qu'ils consultent le site ou l'application oui.sncf, l'application TGV Pro ou le portail wifi dans les trains.

Une bonne partie des canaux d'information de la SNCF n'étaient pas interconnectés --à l'exemple de ceux de Ouigo, différents de ceux des autres TGV--, ce qui l'a souvent conduit à donner des nouvelles contradictoires, notamment lors de la grande panne de Paris-Montparnasse à l'été 2017.

"On n'a pas encore toutes les fonctionnalités qu'on voudrait avoir", a relevé Patrick Ropert, le directeur général de Gares & Connexions (la branche qui gère les gares), qui chapeaute First (pour "Fiabiliser l'Information pour la rendre Réactive et Sur-mesure pour Tous les clients"), un programme doté de 150 millions d'euros.

En mars, les systèmes d'information de la SNCF permettront de prendre en charge de nouvelles situations, comme la création de nouveaux trains, les détournements, les limitations ou les prolongations de parcours, etc.

Le groupe a généralisé ces derniers mois l'envoi de SMS aux clients des grandes lignes (TGV ou Intercités) qui ont laissé leurs coordonnées, pour les prévenir en temps réel en cas de retard, d'annulation ou de perturbation. "Ca marche bien", a assuré Benjamin Huteau.

Il s'est également donné pour objectif de donner aux voyageurs une estimation du retard dans les 10 minutes en cas d'incident, et de les informer au plus tard la veille à 17H00 en cas de perturbation prévue.

17/11/2018

Lyon : leur train bloqué, ils aggravent la situation en descendant sur les voies

https://www.lyonmag.com/article/98116/lyon-leur-train-blo...

  

LyonMagLyonMag

Vendredi soir, des milliers de voyageurs en ont maudit quelques dizaines.

Un TER Lyon-Grenoble parti de Perrache s’est subitement arrêté aux abords de Saint-Priest, suite à une coupure électrique vers 18h20.
Plutôt que d’attendre sagement dans le train que la situation revienne à la normale, une partie des 600 passagers est descendue sur les voies. Ce qui entraîne, comme d’habitude, la paralysie totale du trafic ferroviaire dans le secteur.
Au total, quinze trains ont été immobilisés jusqu’à ce que les passagers du Lyon-Grenoble remontent à bord. Une situation qui a duré plus de deux heures.

Le trafic SNCF n’a pu reprendre qu’en milieu de soirée, retardant tristement le début du week-end pour de nombreuses victimes collatérales d'un comportement dangereux et égoïste.

Lyon : les 15 trains bloqués à cause d’une panne et de voyageurs imprudents ont pu repartir en milieu de soirée

https://www.leprogres.fr/rhone-69/2018/11/16/lyon-15-trai...

Vers 20 heures, vendredi, quinze trains ont été complètement bloqués autour de l’agglomération lyonnaise, dont huit étaient arrêtés en pleine voie. Des milliers de voyageurs étaient concernés. Le retour à la normale s'est effectué en milieu de soirée.

 

  • Le 16/11/2018 à 21:18 mis à jour à 23:05

 

À l’origine de cette pagaille ferroviaire, un incident survenu sur un passage à niveau, vers 18 h 20, à Chandieu, près de Saint-Priest. L’incident a provoqué une coupure électrique et l’arrêt d’un TER qui venait de partir de Perrache à destination de Grenoble, avec 600 passagers à bord. Photo d'illustration Ludovic MARIN / AFPÀ l’origine de cette pagaille ferroviaire, un incident survenu sur un passage à niveau, vers 18 h 20, à Chandieu, près de Saint-Priest. L’incident a provoqué une coupure électrique et l’arrêt d’un TER qui venait de partir de Perrache à destination de Grenoble, avec 600 passagers à bord. Photo d'illustration Ludovic MARIN / AFP

Quinze trains étaient complètement bloqués, ce vendredi soir, autour de l’agglomération lyonnaise, dont huit étaient arrêtés en pleine voie. Des milliers de voyageurs étaient concernés. La situation a duré plus de deux heures avant de revenir à la normale en milieu de soirée.

À l’origine de cette pagaille ferroviaire, un incident survenu sur un passage à niveau, vers 18 h 20, à Chandieu, près de Saint-Priest. L’incident a provoqué une coupure électrique et l’arrêt d’un TER qui venait de partir de Perrache à destination de Grenoble, avec 600 passagers à bord.

Des passagers décident de descendre du train

Problème : de nombreux passagers ont décidé de descendre du train, sur les voies. Ce qui a immédiatement interrompu le trafic sur la ligne, avec des répercussions en cascade.

« On attend depuis près de deux heures, on ne sait pas vraiment ce qui se passe », témoigne un passager du TGV Lyon-Nice, immobilisé au niveau de Vénissieux.

« Les voyageurs qui descendent sur les voies prennent des risques pour leur sécurité », rappelle un responsable de la communication de la SNCF.

Des risques et des conséquences sur des milliers d’usagers. Vers 20 h 25, les passagers ont regagné le train, avec l’intervention de nombreux personnels en assistance. En même temps, le TER a pu reculer, prendre son élan et passer le secteur sans électricité.

La SNCF a annoncé avoir rétabli le trafic en milieu de soirée, vendredi.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu