Avertir le modérateur

12/05/2015

Rhône-Alpes : ce que prévoit le plan Etat-Région signé par Valls et Queyranne

http://www.lyonmag.com/article/72693/rhone-alpes-ce-que-p...

12-05-2015 à 08:11

DR Franck Trabouillet / RRA

DR Franck Trabouillet / RRA

A l’occasion de sa visite à Lyon ce lundi, le Premier ministre s’est arrêté à la mi-journée au siège du conseil régional dans le 2e arrondissement.

C’est là qu’il a signé avec Jean-Jack Queyranne le contrat de plan État-Région (CPER) 2015-2020 ; un document par lequel l’État et une région s'engagent sur la programmation et le financement pluriannuels de projets importants.

Concrètement, près de 4,5 milliards d'euros seront consacrés à ces projets, auxquels s'ajoute 1,5 milliard d'euros au titre de la politique de la ville et du renouvellement urbain.
La priorité a été donnée au volet ferroviaire avec respectivement 253 et 298,7 millions d’euros de l’État et de la Région avec notamment au bout la modernisation du nœud ferroviaire lyonnais (NFL) qui passera entre autres par la création d’une douzième voie (voie L) en gare de Part Dieu, l’achèvement de l’opération sur les voies J et K en gare de Perrache, des aménagements sur les différents secteurs du nœud ferroviaire (installations de retournements à Vénissieux et Guillotière, adaptation du plan de voie en gare de Perrache, aménagements ponctuels favorisant la régularité sur l’axe Saint-Fons-Grenay…)…

360 millions d’euros seront consacrés à l’Enseignement supérieur ; cela se traduire par exemple à Lyon par le regroupement des équipes du Centre International de Recherche en Infectiologie dans des locaux adaptés au Biodistrict de Gerland.
Du côté du numérique, l’État accordera 387 millions d’euros afin que Rhône-Alpes puisse développer ma couverture très haut débit sur son territoire dans le cadre du plan "France Très haut Débit".
La transition écologique et énergétique recevra 287,4 millions d’euros tandis que le volet de la culture se verra attribuer 18,2 millions d’euros de l’État et 25,5 millions d’euros de la Région.

29/04/2015

Réaménagement de la Part-Dieu, un projet "paradoxal"

http://www.lyoncapitale.fr/Journal/Lyon/Politique/Ville-d...


Par Léa De Cazo
Publié le 28/04/2015  à 16:24

"Ce projet est un très, très bon projet, comme la Confluence". Gérard Collomb était confiant lundi, lors du conseil municipal, au moment des délibérations sur le projet de modernisation de la Part-Dieu. Projet jugé "paradoxal" par l'opposition.

La Part-Dieu en 20130 ()

Avec 125 000 voyageurs par jour, alors qu'elle était initialement prévue pour en accueillir 35 000, la gare Part-Dieu "doit être réaménagée", selon Michel Le Faou, l'adjoint à l'urbanisme. 

Dé-saturation de la gare, meilleure coordination des transports, création d'une voie ferroviaire supplémentaire, ouverture d'un parking sous la place Béraudier, construction de 2000 logements, agrandissement du centre d'affaires, mise en place d'espaces verts... nombreux sont les aménagements prévus pour la gare Part-Dieu, initiés par la métropole et la ville...Aménagements qualifiés de "contradictoires" par l'opposition.

"D'un côté on fait tout pour fluidifier le pôle d'échange multimodal pour répondre aux enjeux de saturation et d'un autre on continuer de développer le centre d'affaires, qui va générer des usagers et flux supplémentaires". Le groupe Lyon Citoyenne et Solidaire a affirmé qu'il votera contre la délibération. De son côté, l'UDI s'avoue favorable à "la modernisation de la Part-Dieu en pôle d'échange multimodal" mais souhaite "faire de Saint-Exupéry une gare métropolitaine". "Développer le quartier, mettre plus d’habitants, certes, mais comment cela va-t-il s’articuler avec les déplacements ?" interroge Denis Broliquier, maire du 2ème. Requête à laquelle Michel Le Faou répond en mettant l'accent sur "l'urgence" du désengorgement de Part-Dieu et la nécessité de "garantir la sécurité de ses passagers à l'échelle 2030". 

Même si les travaux d'aménagements se chiffrent en millions pour la métropole, le coût exact est encore inconnu, les études d'avant-projet n'étant pas encore terminées.

11/03/2015

Plusieurs voies pour désengorger la gare de la Part-Dieu

http://www.lesechos.fr/pme-regions/actualite-des-marches-...

Vincent Charbonnier / Correspondant à Lyon | Le 11/03 à 00:19

Le noeud ferroviaire lyonnais est le principal chantier du volet métropolitain du contrat de plan Etat-région.

Le noeud ferroviaire lyonnais est un serpent de fer qui préoccupe les élus depuis des années. 60 % des voyageurs rhônalpins qui empruntent quotidiennement les trains express régionaux passent par la gare de la Part-Dieu, qui est l'un des douze points noirs français pointés par la commission nationale Mobilité 21. Pour fluidifier le trafic qui passe par la gare lyonnaise, le sixième contrat de plan Etat-région mobilise près des deux tiers des crédits alloués au volet territorial consacré à la Métropole de Lyon : 421 millions d'euros entre 2015 et 2020. Ces investissements portent sur la création d'une douzième voie à la Part-Dieu, sur l'amélioration des voies J et K à Perrache, en direction de Saint-Etienne, sur des aménagements techniques dits de robustesse entre Saint-Clair et la Guillotière, ainsi que sur l'électrification de l'accès ferroviaire au port Edouard-Herriot. D'un montant de 216 millions d'euros, le chantier le plus important concerne le pôle d'échanges multimodal de la Part-Dieu dont la surface d'accueil va plus que doubler et être portée à 33.000 m2 pour éviter la thrombose qui le menace. Dans sa configuration actuelle, il n'est plus en mesure d'absorber la demande croissante de voyageurs estimée à 220.000 à l'horizon 2030 au lieu de 120.000 actuellement. Pour le désengorger, il est prévu d'ouvrir un accès aux quais depuis l'avenue Pompidou et de créer des accès directs à chaque quai sans passer par le hall central. Ce dernier sera libéré de la plupart des commerces et des services, transférés dans des galeries latérales aux voies ferrées. Les premiers travaux devraient démarrer en 2017. La première tranche sera bouclée d'ici à 2021. Des études prospectives seront également engagées pour esquisser l'avenir de la Part-Dieu à quinze ou vingt ans. Avec le creusement éventuel d'une nouvelle gare souterraine.

Vincent Charbonnier
 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu