Avertir le modérateur

19/11/2016

SNCF Réseau : le port de Lyon en accès direct

http://www.lantenne.com/SNCF-Reseau-le-port-de-Lyon-en-ac...

Préparée depuis des mois, la phase 3 de la centralisation et de l’automatisation du système de gestion des circulations ferroviaires vient d’avoir lieu à Lyon laissant pendant 62 heures complètement vides les gares de Perrache, de La Guillotière et de Vaise. Le port de Lyon vient de bénéficier d’une entrée ferroviaire enfin directe.


1.200 trains transitent chaque jour par le NFL © La Guillotière
1.200 trains transitent chaque jour par le NFL © La Guillotière
"La commande centralisée du réseau est une opération essentielle de modernisation qui va permettre d’améliorer la fiabilité, la ponctualité, la qualité, la fluidité des transmissions de l’information en interne et auprès des clients et donc, à terme, elle participera à la réduction des coûts, à l’émergence aussi de nouveaux métiers et elle fera gagner trois ou quatre points de régularité", a indiqué Jean-Christophe Archambault, directeur régional SNCF Mobilités.

40 trains de fret chaque jour

Chaque jour, circulent sur le fameux nœud ferroviaire lyonnais 350 TER, 50 TGV, 40 trains de fret et 230 mouvements techniques (entrées et sorties de dépôts, mise en place de matériels à quai…). Il profitera de ce saut technologique qui sera achevé en 2030 avec la mise en place de quinze centres de commandes informatisées sur l’ensemble du territoire. "Un tiers des minutes perdues en Auvergne-Rhône-Alpes par l’ensemble des trains le sont dans l’étoile ferroviaire lyonnaise", observe Gilles Cheval, directeur régional SNCF Réseau. En fait, ce sont 1.200 trains qui transitent chaque jour par le NFL, point névralgique ferroviaire français et européen.

"Un train venant du nord entre maintenant directement dans le port"

Les actions nécessaires à l’augmentation de l’offre ferroviaire nécessitent des modifications des infrastructures existantes. Au port de Lyon-Édouard Herriot, l’amélioration des fonctionnalités permettent de répondre aux besoins spécifiques des trafics fret et ceci passe par une entrée ferroviaire directe dans le port depuis La Guillotière, reliée au réseau national et qui vient enfin d’être réalisée. Cette amélioration depuis longtemps réclamée entre dans le cadre du Contrat de plan État-Région-désengorgement du NFL. "Un train venant du nord entre maintenant directement dans le port", observe Gilles Cheval, tandis que l’électrification des voies se poursuit… En attendant l’amélioration aussi des entrées routières.
 
Annick Béroud
Jeudi 17 Novembre 2016

19/12/2015

En Rhône-Alpes – Auvergne, SNCF Réseaux table sur 300 millions euros d’investissement pour 2016

http://www.lemoniteur.fr/article/en-rhone-alpes-auvergne-...

Emmanuelle N’Haux (Bureau de Lyon du Moniteur) - LE MONITEUR.FR -

D’importants travaux de renouvellement des voies sont prévus dans les trois ans. La résolution du nœud ferroviaire lyonnais et le chantier du Ceva vont également générer nombre de chantiers.

Priorité à la maintenance. Fort d’un réseau vieillissement –la moyenne d’âge des voies s’établit à 33 ans– SNCF Réseaux va engager un vaste plan d’investissement sur les trois prochaines années. «Nous prévoyons d’investir 300 millions l’an prochain, 400 millions et 2017 et 500 millions en 2018», détaille Gilles Cheval, directeur territorial Rhône-Alpes – Auvergne.

En 2016, l’axe prioritaire sera le renouvellement de 150 km de voies et le remplacement d’aiguillages. «Le chantier le plus important se situera entre Chambéry et Saint-Jean-de-Maurienne avec le remplacement de 75 km de voies pour un investissement estimé à 80 millions d’euros. Nous remplacerons également quelque 150 aiguillages pour un coût compris entre 500 000 et 700 000 euros par aiguillage», souligne le directeur territorial de SNCF Réseaux. Les ouvrages d’art ne seront pas oubliés avec la révision complète programmée de huit tunnels – voûte, assainissement de la plateforme et remplacement des voies – et de quelques viaducs et ponts.

Investissements en hausse en 2017 et 2018

Sur les deux années suivantes, les investissements seront plus conséquents en termes de développement notamment avec le démarrage de travaux visant à desserrer le nœud ferroviaire lyonnais. A l’instar de la création d’une nouvelle voie en gare de la Part-Dieu à Lyon (voie L) et des travaux d’automatisation des accès à la zone de garage située à la gare des Brotteaux. Si les études sont parties pour mettre en place de nouveaux accès la gare depuis la voie Pompidou, les travaux n’interviendront pas avant 2019-2020. Pour fluidifier le trafic et réduire de 3 à 2 min l’intervalle entre chaque train, des aménagements seront également réalisés dans la tranchée de la Guillotière.

Sur la ligne Lyon-Grenoble, autre point noir du nœud ferroviaire lyonnais, l’ensemble des passages à niveaux seront également supprimés entre 2017 et 2018.

Avec le Ceva – Léman express qui permettra de relier Genève à Annemasse – des travaux d’aménagement de gares et de suppression de passages à niveaux seront également programmés pour pouvoir acquérir les premiers voyageurs en 2019.

Focus

Le rail en Rhône-Alpes - Auvergne, c’est:

– 3 800 km de lignes ferroviaires dont 1 000 km de lignes régionales

– 420 tunnels répartis sur 160 km de lignes

– 7 000 ouvrages d’art

– 2 160 passages à niveaux

05/12/2015

SNCF Réseau: plus d’un million d’euros pour rénover un kilomètre de voie

http://www.enviscope.com/environnement/sncf-reseau-plus-d...

 
En 2015, SNCF Réseau a réalisé des travaux de rénovation sur quatre sections principales. Des travaux ont été réalisés entre Saint-André-le-Gaz et Grenoble (Isère), entre Saint-Etienne et Le Coteau (Loire), entre Lyon et Chasse-sur-Rhône - Rhône) et entre Oullins et Givors, sur la rive droite du Rhône (Rhône).

En 2016, le programme devrait représenter 300 millions de travaux, avec  100 kilomètres de voies rénovés, dont 75 kilomètres entre Chambéry et Saint-Avre- la Chambre, en Maurienne (Savoie). Le programme de rénovation va se poursuivre avec 450 millions d 'euros en 2017-2018.

La rénovation d'un kilomètre de voie représente un coût qui se situe entre 1 et 1,2 million d'euros. Mais le changement d'un aiguillage représente une enveloppe qui peut aller de 500 000 à 700 000 euros. C'est ce type d'opération qui devra être engagé entre 2016 et 2019 pour la rénovation d'une partie des voies du Noeud Ferroviaire Lyonnais, dont la saturation est totale

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu