Avertir le modérateur

05/04/2018

Grève SNCF en suspens mais service TER perturbé ce vendredi

http://www.leprogres.fr/actualite/2018/04/05/greve-sncf-e...

 

  • Le 05/04/2018 à 17:43 mis à jour à 18:44

 

Après deux jours d’une grève fortement suivie par le personnel d’exécution, le trafic ferroviaire a été beaucoup plus important ce jeudi, une majorité de syndicat appelant à cesser le travail deux jours sur cinq. 

L’offre ferroviaire n’a pas été normale pour autant. Après 48 heures d’arrêt massif, il est impossible de proposer un trafic conforme à celui de base. L’arrêt de 48 heures n’a pris fin que ce jeudi à 8 heures et des trains n’ont pu être préparés, acheminés, entretenus dans les délais.

Il en sera de même ce vendredi, les prévisions étant identiques à la journée de la veille.

Si la circulation des TGV Sud-Est sera proche de la normale, il en sera autrement des TER. Un train TER sur deux circulera. Ainsi par exemple, les liaisons entre Lyon et Grenoble ne seront assurées qu’à 50 % comme celles entre Lyon et Bourg-en-Bresse. Les Lyon-Part-Dieu/Saint-Etienne circuleront à 80 % mais il n’y aura que 20 % des Perrache/Saint-Etienne.

La SNCF précise que 800 autocars seront encore mobilisés en complément des circulations ferroviaires.

Voici le détail des prévisions régionales.

TGV Sud-Est

Service normal

Intercités

La relation Clermont-Ferrand – Paris Bercy sera assurée par 5 A/R

TER : 1 train TER sur 2

· La desserte Clermont Ferrand - Lyon sera assurée par 1 aller-Retour
. La desserte Clermont-Ferrand - Moulins sera assurée à 30%
· La desserte Clermont-Ferrand – Issoire sera assurée à 30%
. La desserte Clermont-Ferrand-Thiers sera assurée à 30%
. La desserte du tram train de l’Ouest Lyonnais sera assurée Normalement
· La desserte Lyon Perrache -St André le Gaz sera assurée à 50%
. La desserte Lyon- Grenoble sera assurée à 50%
. La desserte Grenoble-Chambéry sera assurée à 50%
· La desserte Lyon Part-Dieu -St Etienne rive gauche sera assurée à 80%
. La desserte Lyon Perrache-St Etienne rive droite sera assurée à 20%
. La desserte Lyon-Bourg en Bresse sera assurée à 50%
. La desserte Lyon-Ambérieu sera assurée à 75%
. La desserte Lyon-Roanne sera assurée à 40%
. La desserte périurbaine stéphanoise sera assurée à 40%
· La desserte de la vallée du Rhône sera assurée à 50%
. La desserte Grenoble-Valence sera assurée à 30%
· La desserte Lyon-Mâcon sera assurée à 85%
. La desserte Lyon-Annecy sera assurée à 65%
. La desserte Mâcon-Bourg en Bresse-Ambérieu sera assurée à 100%
. La desserte Bellegarde-Genève sera assurée à 100%
. La desserte Lyon-Genève sera assurée en train à 90%
. La desserte Chambéry-Bourg St Maurice sera assurée à 40%
. La desserte Chambéry-Modane est uniquement assurée par autocars
. Aucune circulation entre Annecy et St Gervais
. La desserte Evian-Bellegarde sera assurée à 30%

> Les lignes Grenoble-Gap, Annecy-St Gervais, Lyon St Paul-Lozanne, Bourg en bresse-Oyonnax, Clermont-Volvic, Clermont-Montluçon, Clermont-le Puy en Velay et Clermont-Aurillac seront assurées par autocars.

Grève à la SNCF : en moyenne 1 TER sur 2 en Auvergne-Rhône-Alpes ce jeudi et vendredi

https://www.francebleu.fr/infos/transports/greve-a-la-snc...

mercredi 4 avril 2018 à 19:17 Par Nathalie Rodrigues, France Bleu Drôme-Ardèche et France Bleu Isère

Les perturbations à la SNCF se poursuivent au delà des jours de grève indiqués par les syndicats de cheminots. En Auvergne-Rhône-Alpes, la direction prévoit un trafic perturbé jusqu'à vendredi inclus.

Illustration SNCF
Illustration SNCF © Maxppp - Guillaume Bonnefont

Seul le trafic des TGV est annoncé comme normal par la direction de la SNCF Sud-Est pour ce jeudi et vendredi. Sur les trains régionaux, les perturbations vont perdurer jeudi et vendredi.  La desserte de la Vallée du Rhône sera assurée à 50%; la ligne Valence-Grenoble à 30% d'après les prévisions.

30% des trains circulent entre Valence et Grenoble

Après deux jours de grève très suivie, il faut du temps pour relancer la machine.  

Les rames ne sont pas forcément stationnées au bon endroit: par exemple, un train est à Grenoble alors qu'il est censé partir de Valence.  Par ailleurs, certains trains ne pourront pas circuler faute d'entretien ces derniers jours.   

Et puis il y a aura encore des cheminots grévistes ce jeudi. Le syndicat SUD a déposé un préavis reconductible, tous les jours.  Et les autres syndicats, qui appellent à la grève deux jours sur cinq, ont un préavis qui court jusqu'à 8 heures ce jeudi.  Les cheminots ne sont pas donc tenus de reprendre le travail au petit matin.    

L'éventuel retour à la normal samedi ne sera a priori que de courte durée. Le deuxième épisode de grève démarre à 19h samedi.

SNCF : l'opinion des usagers, un enjeu important pour les grévistes en assemblée générale à Chambéry

https://france3-regions.francetvinfo.fr/auvergne-rhone-al...

© Jean-Christophe Pain - France 3 Alpes.

Le bras de fer a débuté entre le gouvernement et les syndicats de la SNCF. Réunis en assemblée générale ce mardi 3 avril 2018 à Chambéry, les grévistes ont approuvé le principe de la grève perlée jusqu'à fin juin. Prochaine étape : convaincre les usagers et gagner la bataille de l'opinion.

Par Yann Gonon

Après la grève, un autre jour de grève... Ce mardi 3 avril 2018 à la mi-journée, les grévistes de la SNCF étaient réunis en assemblée générale à Chambéry. Ils ont adopté à une très large majorité le principe de la grève perlée : 2 jours de grève par semaine jusqu'à la fin du mois de juin. Ils espèrent maintenant convaincre les usagers du bien-fondé de leur action.

126 voix sur 169 votants. 126 grévistes se sont ainsi prononcés pour le calendrier proposé par la CGT, à savoir 2 jours de grève pour 3 jours de travail, et ainsi de suite jusqu'à fin juin. Le syndicat Sud proposait de son côté une grève reconductible tous les jours mais il n'a obtenu que 40 voix lors du vote. Demain, mercredi 4 avril, la circulation des trains devrait à nouveau être très perturbée.

S'ils veulent pouvoir faire durer leur mouvement, les syndicats doivent à présent gagner la bataille de l'opinion. En clair, il faut convaincre l'usager privé de train que les sacrifices sont à la hauteur des enjeux.

Pour Emma, contrôleuse depuis 2 ans et demi, il faut arrêter de parler des "privilèges" de la SNCF. Elle explique se lever régulièrement à 3 heures du matin, travailler les week-ends et effectuer des déplacements, le tout pour moins de 1500 euros par mois.

https://france3-regions.francetvinfo.fr/auvergne-rhone-al...

Grève SNCF
Intervenants : Emma, contrôleuse SNCF - Julien Troccaz, syndicat SUD Rail. Reportage : Jean-Christophe Pain - Dominique Bourget.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu