Avertir le modérateur

08/12/2018

Les usagers du TER Lyon-Chambéry ont discuté avec la SNCF et la Région

https://www.ledauphine.com/savoie/2018/12/07/les-usagers-...

150 personnes étaient présentes à la réunion organisée par la mairie   de Domessin.  150 personnes présentes

150 personnes étaient présentes à la réunion organisée par la mairie de Domessin. 150 personnes présentes

Mercredi soir, la mairie de Domessin a accueilli une réunion très attendue regroupant des usagers du TER de la ligne Lyon-Chambéry, le collectif Dutrainenavantpays73, et des représentants de la Région et de la SNCF.

150 personnes étaient au rendez-vous pour exprimer leur refus de voir, dès le 9 décembre, 75 % des arrêts supprimés en gare de Lépin-le-Lac La Bauche et Pont-de-Beauvoisin, ainsi. Des élus locaux ont affirmé leur mécontentement quant au manque de concertation de la Région et de la SNCF avec le territoire.

C’est dans un climat tendu que le collectif, dont la pétition a dépassé les 3 000 signatures, a affiché ses revendications : « Ces suppressions sont du sabotage de service public et nous sommes ici pour établir un plan de travail pour garder des trains. »

La Région entend mais ne promet rien

Le débat a failli tourner court quand Philippe Gamon, directeur des transports de la Région Auvergne Rhône-Alpes a parlé de car de substitution le temps de trouver une autre solution. « Le car c’est non ! Les temps de trajet en seraient fortement augmentés sans parler des places très limitées dans ces véhicules », ont déclaré Julian Boutin et Yves Baverel, porte-parole et créateur du collectif.

Philippe Gamon a affirmé que la Région a entendu la colère des usagers et a assuré qu’elle n’a pas eu conscience de déshabiller l’Avant-pays savoyard en termes de transport ferroviaire. La Région et SNCF Mobilité ont d’ores et déjà assuré la mise en place de car pour pallier le manque et ont accepté de revenir le 18 décembre sur le territoire avec de nouvelles propositions pour 2019. En attendant, le collectif a déjà lancé un nouvel appel à manifester en gare de Lépin-le-Lac, ce dimanche à 11 h 30.

Par Emmanuel CABRIT | Publié le 07/12/2018 à 06:08

06/12/2018

Rencontre de l'Avant Pays Savoyard avec Mme Guibert (Région ARA) et la SNCF le 05/12/2018

Message du Collectif de défense et promotion du train dans l'Avant Pays Savoyard:

20181205_Domessin_collectif.pdf

On vous a entendu, nous travaillons sur vos propositions de remise en circulation de trains…
mais nous ne savons pas faire pour le 9 décembre !
150 personnes ce mercredi 5 décembre face aux à celles et ceux qui ont saboté le service public ferroviaire, jetant dans de nouvelles difficultés en premier lieu les salariés/étudiants/chômeurs, qui prennent le train TER au quotidien au départ de l’avant-pays savoyard.
Des élus locaux et les présidents des communautés de communes étaient également présents à cette rencontre houleuse.
Sur le mode « on n’a pas fait exprès », les élus du conseil régional et le directeur des transports côté Région faisaient profil bas en mairie de Domessin.

La colère est entendue, disent-ils, et la région reconnaît ne pas avoir mesuré ni la situation ni les conséquences sur les usagers de cette nouvelle programmation en vigueur à compter du 9 décembre. Incroyable !!!
Si vous avez un peu plus de bus à partir de dimanche, c’est sans doute grâce à notre action
à tous… sauf que ce n’est pas cela que nous continuons à demander, MAIS DES TRAINS !
Ils continuent à travailler sur nos propositions de trains Nous avons eu l’assurance que des trains directs seront remis en circulation mais… en début d’année 2019 !
Aucune échéance ne nous été d’ailleurs donnée de manière précise ; une date de nouvelle réunion a été fixée, pour connaître la consistance de ces remise en circulation de trains
Mardi 18 décembre 2019 18h30 salle des fêtes (à confirmer) de Pont De Beauvoisin.
A l’issue de cette nouvelle réunion de travail du Collectif de défense et promotion du train en AVPS avec la Région, un débat public sera organisé sur le thème :
les habitants exposent à la Région leurs besoins de transport en Avant-Pays Savoyard
Il faut être encore plus nombreux ce jour là !
En attendant rassemblement convivial devant la gare de Lépin dimanche 9 décembre 11h30
afin de reconstruire ensemble des transports publics dignes de nom, témoigner, échanger sur des idées d’action pour retrouver nos trains.
Egalement aidez-nous à structurer notre tout jeune Collectif d’usagers et habitants qui souhaitent des transports publics pour aller au boulot et/ou tout simplement vivre au pays!
Réunion mercredi 12 décembre salle des fêtes de Dullin à 18h30
Tenez-vous informé(e) :
https://dutrainenavantpays73.wixsite.com/website

20181205_Domessin_collectif.pdf

02/12/2018

Lépin-le-Lac : plus de 200 manifestants contre la suppression de TER Chambéry-Lyon

https://www.francebleu.fr/infos/transports/plus-de-200-ma...

dimanche 2 décembre 2018 à 16:02 Par Valentine Letesse, France Bleu Pays de Savoie

Plus de 200 habitants et élus de l'avant-pays savoyard ont manifesté ce dimanche en gare de Lépin-le-Lac, contre la suppression de 75% des trains TER sur la ligne Chambéry-Lyon à compter du 9 décembre.

Une quinzaine d'élus ont notamment bloqué un train en gare de Lépin-le-Lac pendant plusieurs minutes.
Une quinzaine d'élus ont notamment bloqué un train en gare de Lépin-le-Lac pendant plusieurs minutes. © Radio France - Valentine Letesse

Lépin-le-Lac, France

Ils ont symboliquement bloqué un train pendant quelques minutes en gare de Lépin-le-Lac. Ce dimanche, plus de 200 savoyards se sont réunis pour manifester contre le nouveau plan de lignes de la SNCF. Il sera mis en place le 9 décembre et prévoit la suppression de 75% des des trains TER Chambéry-Lyon via Pont de Beauvoisin.

75% de trains TER supprimés

C'est l'une des revendications des gilets jaunes : le rétablissement des petites lignes ferroviaires. Pourtant dans l'avant-pays savoyard, les habitants devront, s'ils veulent aller travailler, reprendre leur voiture. Avec le nouveau plan de ligne, dû aux travaux prévus en Gare de Lyon Part-Dieu, il restera deux trains le matin très tôt, dans le sens Chambéry-Lyon et deux fin d'après midi dans le sens opposé.

Plus de 200 manifestants se sont réunis en gare de Lépin-le-Lac ce dimanche. - Radio France
Plus de 200 manifestants se sont réunis en gare de Lépin-le-Lac ce dimanche. © Radio France - Valentine Letesse

"Quand on est arrivé ici, notre choix a été de se poser à Lépin parce qu'il y avait la gare pour aller travailler !" - Laetitia, habitante de Lépin-le-Lac.

La décision impacte directement les savoyards comme Laetitia. Cette coordinatrice périscolaire habite Lépin-le-Lac et travaille à Barberaz. Tous les jours, elle prend le train de 9 heures pour se rendre à Chambéry, mais dans la nouvelle grille, son train est supprimé. "Soit je devrais prendre le train vers 8 heures du matin et j'arrive plus d'un heure et demi avant à mon travail, soit je devrais prendre ma voiture" explique la mère de famille.

"Aujourd'hui où on nous parle de covoiturage, de développement durable, d'émissions de CO2, c'est quand même quelque chose d'important." - Denis Guillemard, président de la communauté de commune d'Aiguebelette.

Une décision prise sans aucune concertation de la population et des élus, dénonce le maire de Novalaise. "On a jamais été informé de ce qui allait se passer ! On l'a appris par hasard" lance Denis Guillemard, également président de la communauté de commune d'Aiguebelette et directement concerné donc par la mesure. 

Plus de 6 000 véhicules autour du lac d'Aiguebelette par jour

"Il y a en plus autour du lac déjà plus de 6 000 véhicules qui passent par jour" ajoute l'élu. "Je m'en étonne d'autant plus qu'il vient d'être réalisé 55 millions d'euros de travaux sur cette voie SNCF. Pourquoi faire ? Si on supprime les trains" conclue le maire de Novalaise.

Le 5 décembre, une discussion est prévue en mairie de Domessin avec le directeur TER de la Région Auvergne-Rhône Alpes et le chef de cabinet de Martine Guibert, la vice présidente de la région délégué aux transports. Une pétition, lancée sur le site Mesopinions.com a aussi recueilli plus de 2600 signatures. 

Les manifestants ont bloqué un train en gare de Lépin-le-Lac pendant quelques minutes. - Radio France
Les manifestants ont bloqué un train en gare de Lépin-le-Lac pendant quelques minutes. © Radio France - Valentine Letesse
 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu