Avertir le modérateur

10/07/2018

La SNCF devrait commander 100 TGV du futur à Alstom le 26 juillet

Bonsoir,

Pourquoi autant de moyen pour ENCORE ce foutu TGV  ?

Tous les expertise le dise STOP au TGV !

La dette est en grande partie dût au tout TGV.

A l'heure actuelle on ferme beaucoup de ligne non rentable, forcement on les laisse pourrir (Lyon - Chambéry ou Grenoble Gap, etc...).

Quant aux lignes les plus utilisés on ne les modernisent pas car il parait qu'il n'y a pas d'argent.

Ben si il y a de l'argent comme on peut le voir, encore et toujours le TGV.

En fait la France va devenir un maillage d'autoroute mais il n'y aura plus du tout de route normale, ni de départementale ni de nationale.

Mais de belles autoroutes pour relier les très grandes villes déjà très favorisées.

Quant à Alstom on ne peut pas vivre de commandes forcées ce n'est pas viable économiquement, mais d'un réel intérêt technologique d'innovation

L'état providence (dit Papa) est toujours là pour sauver les entreprises d'état :)

Eric

 

https://www.ville-rail-transports.com/lettre-confidentiel...

10 Juil 2018

© Alstom Transport

C’est le 26 juillet que SNCF Mobilités devrait passer commande à Alstom de rames TGV 20-20, mieux connues sous le nom de TGV du futur. Ce n’est pas une surprise : l’annonce en a été prématurément faite par Bruno Le Maire, le 22 mars. Le ministre de l’Economie et des Finances avait de plus généreusement mis la commande sur le compte de l’Etat.

Il devrait s’agir de 100 rames, selon le plan de flotte établi le 25 avril par SNCF Mobilités. Le principal obstacle à la commande a été levé par le gouvernement, qui a revu à la baisse les péages des TGV sur ligne classique, afin de stabiliser le modèle économique de la grande vitesse. Il semble aussi que les discussions compliquées sur la propriété intellectuelle d’un train conçu sur un plateau commun SNCF-Alstom soient résolues.

Avec les 100 nouvelles rames, plus capacitaires et qu’elle compte faire mieux tourner, la SNCF pourrait remplacer 150 rames à mesure qu’elles seront radiées. La commande devrait atteindre un montant compris entre 2,4 et 2,5 milliards d’euros. Elle est attendue impatiemment par Alstom dont le site de Belfort (photo) n’aura plus rien à produire fin 2020. Or, entre la commande et l’industrialisation, il doit y avoir tout le temps de la fabrication d’un prototype, puis des tests et autorisations qui, rappelle un connaisseur, prennent bien deux ans. N’oublions pas le temps de réception de la SNCF. On n’attend pas l’arrivée des premières rames de série avant 2022, voire 2023. Tard pour Belfort.

F. D.

17/06/2018

La SNCF lance la modernisation d'une partie de la ligne TER entre Lyon et Grenoble

https://france3-regions.francetvinfo.fr/auvergne-rhone-al...

© Pixabay
© Pixabay

C'est l'une des lignes TER de la région où les retards de trains, sont presque quotidiens, ou les annulations, très régulières. La SNCF annonce la modernisation d'une partie de la ligne TER entre Lyon (Rhône) et La Tour-du-Pin (Isère), du 11 juin au 12 octobre 2018, avec des moyens exceptionnels.

Par Renaud Gardette

Près de 13 km de voie vont être remis à neuf, pour un investissement de 25 millions d'euros, financé à 100% par SNCF Réseau.

Le renouvellement des voies est nécessaire pour éviter la dégradation du niveau de sécurité, de régularité et de confort et ainsi garantir le meilleur service au voyageur, annonce la SNCF dans un communiqué.

L’opération, qui a démarré le 11 juin avec des travaux préparatoires, consiste à remplacer le ballast, les traverses, les rails, par un mode opératoire dit « Suite Rapide ».

Méthode industrialisée, véritable usine roulante, la « Suite Rapide » est composée de plusieurs trains-engins positionnés les uns à la suite des autres. Elle permet de réaliser les travaux dans un temps très court (plus d’un kilomètre par jour contre 150 mètres linéaires par des procédés plus traditionnels), l’enjeu principal étant de gêner le moins possible la circulation des trains commerciaux.

https://www.youtube.com/watch?v=TUbd4f-bTck

Le chantier sera mené dans le respect de l’environnement et de manière à réduire au maximum les nuisances induites. Ce chantier s’inscrit dans l’effort massif de SNCF Réseau pour le renouvellement du réseau ferroviaire: en 2018, plus de 700 millions d’euros sont en effet consacrés à ce réseau sur le territoire de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Ces investissements traduisent la volonté de SNCF Réseau et de ses partenaires, en particulier l’Etat et la Région Auvergne-Rhône-Alpes, de donner la priorité à la maintenance et au renouvellement de l’infrastructure, aux travaux de décongestion et de mise en qualité du réseau. Plus de 500 agents SNCF et des entreprises extérieures seront présents lors des travaux avec la "Suite Rapide".

Adaptation des dessertes

Les premiers et derniers trains circulant entre Lyon et Bourgoin-Jallieu sont impactés.

Suppression et remplacement par autocar

  • Grenoble (21h22) – Lyon Part-Dieu (23h29)
  • Lyon-Part-Dieu (22h14) – Grenoble (23h38)
  • Lyon Perrache (21h56) – Saint-André-le-Gaz (22h51)


Trains originaires de Bourgoin-Jallieu au lieu de St-André-le-Gaz

  • Saint-André-le-Gaz (5h08) – Lyon Perrache (6h04)
  • Saint-André-le-Gaz (6h08) – Lyon Perrache (7h04)
  • Saint-André-le-Gaz (8h08) – Lyon Perrache (9h04).


Ce renouvellement des constituants de la voie oblige à limiter la vitesse de la circulation des trains et augmenter leur temps de parcours de l’ordre de 8 minutes en moyenne dans chaque sens. En conséquence, les horaires des trains empruntant la portion de voie Lyon-Heyrieux ont du être modifiés.

Pour la desserte Lyon Part-Dieu - Grenoble

  • Sens Lyon - Grenoble, départ de Lyon Part-Dieu avancé de 6,5 minutes en moyenne,
  • Sens Grenoble - Lyon, arrivée retardée de 11 minutes en moyenne.
  • Sens Lyon - St-André-le-Gaz, départ de Lyon Perrache avancé de 8 minutes en moyenne,
  • Sens St-André-le-Gaz – Lyon, arrivée retardée à Lyon Perrache de 12 minutes en moyenne.


Fermetures des passages à niveau de Saint-Pierre-de-Chandieu lors des travaux

Le PN 10, situé rue Pasteur / rue du Coprin Chevelu, fermé en continu du 23 juillet au 7 septembre (Déviation via la RD147 et la RD318)
Le PN 12, situé dans le lieu-dit "Les Quinonières", fermé en continu du 19 juillet au 24 août (Déviation via la RD147 et la RD318)
Le PN 13, situé chemin de Satolas, fermé en continu du 16 juillet au 17 août (Déviation via la RD153, la RD53A et la RD318)
Le PN 14, situé chemin des Tâches, fermé en continu du 16 juillet au 17 août (Déviation via la RD53A et la RD318)


15/06/2018

SNCF : la CGT-Cheminots annonce qu’elle va poursuivre la grève en juillet

https://www.lemonde.fr/economie-francaise/article/2018/06...

Les syndicats de cheminots sont divisés sur la poursuite de la mobilisation. La réforme ferroviaire a été adoptée par le Parlement jeudi.

LE MONDE |

Au lendemain de l’adoption définitive du projet de loi sur la réforme ferroviaire par le Parlement, la CGT-Cheminots a annoncé qu’elle allait poursuivre son mouvement de grève en juillet, au-delà du calendrier de l’intersyndicale, qui avait fixé le dernier jour du mouvement au 28 juin.

« Pour combien de temps ? On verra. Comment ? On verra. Il n’est pas question de s’arrêter au calendrier, puisque le gouvernement souhaite passer en force », a déclaré Laurent Brun, le responsable de la première organisation syndicale à la SNCF, sur franceinfo. « Nous allons poursuivre au mois de juillet », a-t-il affirmé alors que doit se tenir vendredi une réunion tripartite – gouvernement, patronat, syndicats – pour mettre au point la nouvelle convention collective du ferroviaire.

Sur la poursuite de la grève, les syndicats de cheminots sont divisés. Comme la CGT, SUD-Rail envisage de continuer le mouvement en juillet, et même en août, les deux organisations étant en désaccord sur les modalités du mouvement. UNSA et la CFDT, de leur côté, ne souhaitent pas que la mobilisation perdure au-delà du 28 juin. La CFDT étant un syndicat très représenté chez les conducteurs, qui sont les plus grévistes des agents SNCF, son retrait du mouvement amoindrirait fortement la mobilisation.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu