Avertir le modérateur

06/07/2015

La SNCF prend le train de l'Internet des objets

http://www.electronique.biz/component/k2/item/54636-la-sn...

Rédigé par  lundi, 06 juillet 2015 11:08

La SNCF prend le train de l'Internet des objets

Des capteurs très bas coût très basse consommation d’énergie seront déplyés sur les voies ferrées afin de relever la température et de réguler en temps réel et de manière géolocalisée la vitesse maximale des trains.

Dans une récente interview accordée à "Objectif News", Yves Tyrode, directeur digital et communication du groupe SNCF, s'est exprimé sur les sujets liés aux objets connectés et à l’internet des objets. Il a précisé que des capteurs seront déplyés sur les voies ferrées afin de relever la température et de réguler en temps réel et de manière géolocalisée la vitesse maximale des trains. Des capteurs de vibration pourront également détecter des anomalies sur les voies lors des passages des trains tandis que des capteurs d’intrusion renforceraient la sécurité du réseau ferré.

Pour Yves Tyrode, de tels capteurs permettraient de remonter des informations sans avoir besoin de déplacer un employé sur le terrain. Les capteurs pourraient récolter des données géolocalisées et en temps réel, ce qui serait d’une grande utilité pour la SNCF.

Grâce au traitement des données, la SNCF pourrait même faire de la maintenance prédictive en localisant précisément les zones qui ont de fortes probabilités de nécessiter une maintenance dans un futur proche pour anticiper les réparations sans attendre l’incident.

La SNCF attend de l’internet des objets un impact sur ses coûts et une amélioration sur la qualité de ses services en avançant vers le “zéro défaut” grâce à la maintenance prédictive.

Pour réaliser ses objectifs, la SNCF s'appuie sur des start-up et des développeurs.

01/07/2015

La SNCF rénove ses communications unifiées

http://www.lemondeinformatique.fr/actualites/lire-la-sncf...

Le 01 Juillet 2015

Polycom et Foliateam ont été choisis par la SNCF pour rénover son infrastructure de communications unifiées et lui apporter plus de souplesse dans sa gestion. (crédit : D.R.)

Polycom et Foliateam ont été choisis par la SNCF pour rénover son infrastructure de communications unifiées et lui apporter plus de souplesse dans sa gestion. (crédit : D.R.)

Confrontée au vieillissement de ses solutions de communications unifiées, la SNCF s'est lancé dans un vaste chantier de rénovation. Il a opté pour les solutions cloud de Polycom.

Opérateur historique du transport ferroviaire, la SNCF compte aujourd'hui 245 000 collaborateurs. Toutefois, les solutions qu'elle utilisait pour leur permettre de communiquer efficacement commençaient à se montrer vieillissantes. En plus de renouveler son parc, la société nationale souhaitait apporter à ses utilisateurs un espace de travail plus moderne et optimisé. La SNCF souhaitait une solution facilement intégrable pouvant être managée de manière centralisée via des infrastructures cloud. Dans cette optique, le groupe s'est mis en quête d'un fournisseur et d'un prestataire capables de répondre à ces enjeux. Suite à un appel d'offres public, c'est Polycom, pour les solutions, et Foliateam, pour l'intégration, qui ont été choisis.

L'ensemble de l'infrastructure sera virtualisée dans le cloud afin d'apporter à la SNCF un pilotage simplifié et surtout plus d'agilité sur les solutions de Polycom. En plus de l'aider dans le déploiement de ces dernières, Foliateam devrait s'atteler à la mise en place de salles de réunion virtuelles. Dans le cadre du contrat, Polycom devrait également assurer la maintenance et le renouvellement des terminaux dédiés aux communications unifiées. En outre, La mise en place des plateformes de production et de pré-production virtualisées permettra à SNCF de gérer ses appels hors réseaux, avec ses partenaires, de manière plus sécurisée. Avec ce projet, la société nationale souhaite donc renforcer la communication au sein de ses services.

Article de Oscar Barthe

18/06/2015

Bac 2015: la SNCF active son dispositif "Assistance Exams" en Rhône-Alpes

http://france3-regions.francetvinfo.fr/rhone-alpes/2015/0...

Ce mercredi, le coup d'envoi des épreuves écrites du bac 2015 est donné avec la philosophie. L'épreuve toujours vécue avec un grand stress par les candidats. Afin d'accompagner ceux qui se rendent en train dans les centres d'examen, la SNCF active son dispositif "Assistance Exams" en Rhône-Alpes.

  • DM
  • Publié le 16/06/2015 | 18:21, mis à jour le 16/06/2015 | 18:23

© AFP

Entre 6h30 et 9h, des personnels de la SNCF seront présents dans les gares de Lyon Part-Dieu, Saint-Etienne Chateaucreux, Saint-Chamond, Rive-de-Gier, Grenoble et Chambéry afin de guider les lycéens vers leur train, les orienter vers les correspondances des transports en commun devant les conduire jusqu’au lieu d’examen. Ils pourront aussi leur indiquer le chemin à suivre pour se rendre à pied sur leur lieu d'examen. Les agents "volontaires de l'information" seront repérables à leur gilet rouge et à une signalétique.

La SNCF précise qu’à bord des trains, ainsi que sur les quais, des messages d’information seront diffusés pour les lycéens et qu’en cas de retard important, les rectorats seront contactés.

© France 3 RA

© France 3 RA

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu