Avertir le modérateur

03/02/2012

TER Mobile guide les propriétaires de BlackBerry

http://www.deplacementspros.com/TER-Mobile-guide-les-prop...

Jeudi 2 Février 2012

Désormais disponible sur BlackBerry, l’application TER Mobile accompagne les voyageurs tout au long de leur déplacement. Elle propose deux nouvelles fonctionnalités qui seront ensuite déployées sur iPhone et Androïd dans le courant du premier semestre 2012.

TER Mobile guide les propriétaires de BlackBerry

 L’application TER Mobile sur BlackBerry intègre deux nouvelles fonctionnalités qui permettent de consulter en temps réel, les horaires et la voie de départ des prochains trains au départ et à l’arrivée depuis la gare de son choix, mais également les correspondances avec les prochains départs et arrivées pour chaque gare desservie sur son parcours.

TER Mobile permet également de :
- Se géolocaliser et trouver la gare la plus proche de son lieu de consultation.
- Disposer en temps réel de l’information sur l’état du trafic : suivre son parcours en temps réel sur une carte et consulter les correspondances à chaque arrêt, disposer de l’information sur l’état du trafic tout au long de son parcours avec, pour chaque gare desservie, le motif et la durée des éventuelles perturbations.
- Effectuer ses recherches en 1 clic, partager ces informations et gérer ses favoris : rechercher un itinéraire, s’informer sur les horaires des trains et partager ces informations en les envoyant par SMS ou par email, pour une recherche plus rapide, enregistrer en favoris les trains, trajets et gares les plus fréquemment consultés, ajouter les informations de son voyage à l’agenda de son téléphone, consulter les gares desservies par son TER grâce à la recherche par numéro de train.
- Contacter directement le centre de Relation Client TER de sa région.
- Se connecter à la plateforme SNCF Applilab pour transmettre une proposition ou un avis sur TER Mobile.

31/01/2012

Faisons du vélo, nous respirons mieux !

Selon la FEC (Fédération européenne des cyclistes) la contribution des
cyclistes aux émissions de gaz à effet de serre est de 10 fois inférieures
à celle des voitures même en incluant le supplément de nourriture
ingérée par le cycliste comparé à celle de l'automobiliste.
En généralisant l'usage du vélo sur les courtes distances l'UE  pourrait
réaliser 50 % de son objectif de réduction de gaz à effet de serre.
Si les habitants des 27 Etats membres se contentaient de rouler à vélo
autant que les Danois, soit seulement 2.6 km par jour (cinq fois plus
que la moyenne européenne) , l'UE réaliserait 26% de son objectif. En
passant à 5 km par jour elle le remplirait à 50% "pour un coût
considérablement inférieur à celui de la multiplication des des voitures
électriques".
Source Que choisir fev2012

12/01/2012

Noeud ferroviaire lyonnais - Scénarios d'aménagement de la section ferroviaire entre Saint-Fons (Rhône) et Grenay (Isère)

 

Le rapport de mission établi par Marie-Line MEAUX, Inspectrice générale de l'administration et du développement durable, est disponible depuis début janvier sur le site du Conseil Général de l’environnement et du développement durable - Rapport  N° 006680-03

RÉSUMÉ

La section ferroviaire Saint-Fons / Grenay assure la jonction du coeur du noeud ferroviaire lyonnais avec les lignes vers les régions alpines et la ligne à grande vitesse vers le sud de la France, dont elle est un tronc commun. Avec plus de 210 trains/jour, elle supporte 20% des circulations globales du noeud ferroviaire. Marginal en poids (10%), le fret est important pour la desserte de sites régionaux, dont le chantier de transport combiné de Vénissieux/Saint-Priest.

St Fons Grenay.JPG

Confrontée à cette charge de trafics, la section est contrainte par une structure très hétérogène, passant progressivement en près de 17 km de 4 voies à 2 voies. Elle est aujourd'hui l'une des plus irrégulières de Rhône-Alpes.

A long terme, deux facteurs vont accroître la pression sur cette section : en premier lieu la mise en service des accès alpins, vers 2020/2025, puis une nouvelle étape du cadencement des TER périurbains offrant des fréquences au ¼ h vers Bourgoin-Jallieu et L'Isle d'Abeau, vers 2025/2030.

Les caractéristiques actuelles de la section ne permettront pas d'y faire face.

La mission a exploré trois scénarios permettant d'étendre la capacité en vue d'admettre, le moment venu, les trafics pressentis : une mise à trois voies simples des parties actuellement à deux voies, des aménagements de voies d'évitement complémentaires pour dégager davantage de capacité, enfin une mise à quatre voies sur tout l'itinéraire.

Seul l'objectif d'une section unifiée à 4 voies est de nature à garantir le niveau de service attendu des dessertes voyageurs de l'avenir. En complément, la voie unique qui raccorde la section à la ligne PLM vers le sud de la France devrait être équipée et aménagée pour être exploitée dans les deux sens, améliorant les conditions de circulation du fret et ouvrant des perspectives pour les voyageurs entre Saint-Étienne, la plateforme de Saint-Exupéry et les Alpes.

Le montant global des aménagements ferroviaires est estimé en première analyse autour de 280 M€ (360 M€ avec une précaution de 30%).

Sans attendre ces aménagements de long terme, l’optimisation de l'utilisation de la ligne existante devrait permettre de capter toutes les marges de capacité encore disponibles, et de les placer au service de l'amélioration rapide des conditions actuelles de circulation.

Cet aménagement ferroviaire doit s'intégrer dans une vision globale du développement de ses territoires riverains. Le programme d'action qu'il est proposé de confirmer devrait tenir le plus grand compte des projets urbains locaux en interface avec la ligne, et inclure des aménagements d'accès aux gares chaque fois que nécessaire.

Compte tenu du fort développement à long terme des trafics, la maîtrise du bruit ferroviaire devra conduire à un programme spécifique de RFF pour réduire le bruit à la source et mettre en place des dispositifs tenant compte de l'environnement de la ligne. Cette démarche devrait s'appuyer chaque fois que possible sur les possibilités ouvertes par les évolutions du tissu urbain riverain, et s'accompagner de la mise en place d'un observatoire partenarial.

En conséquence, le rapport propose :

  1. de confirmer l'objectif d'une mise à 4 voies de la section et d'aménagement du raccordement de Saint-Fons, en engageant des études complémentaires pour vérifier s'il est utile d'y procéder par étapes, avec quelles conséquences pour le niveau de l'offre admissible et sur la conduite des chantiers;
  2. de bâtir un programme d'ensemble d'exploitation et d'aménagement ferroviaire de la ligne, incluant des améliorations de service de court et moyen terme ;
  3. et de faire de la maîtrise du bruit ferroviaire un élément important des actions à conduire.
 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu