Avertir le modérateur

22/04/2018

Grève à la SNCF : la région Auvergne-Rhône-Alpes va-t-elle rembourser les abonnés des TER ?

https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice/grev...

jeudi 19 avril 2018 à 15:56 Par Christophe Van Veen, France Bleu Drôme-Ardèche, France Bleu Isère, France Bleu Pays d'Auvergne, France Bleu Pays de Savoie et France Bleu Saint-Étienne Loire

Victimes de la grève de la SNCF, les abonnés des TER demandent des remboursements immédiats de leurs abonnements. La région Auvergne-Rhône-Alpes vient de leur répondre : "pas tout de suite" !

La région explique que si remboursement il y a, ce ne sera pas pour tout de suite.
La région explique que si remboursement il y a, ce ne sera pas pour tout de suite. © Maxppp -

Auvergne-Rhône-Alpes, France

Ils sont les grands oubliés de la grève de la SNCF : les abonnés ! Autant les remboursements ou les substitutions des billets occasionnels sur les grandes lignes ont été clairement annoncés par la SNCF, autant pour les TER, les trains express régionaux, c'est le flou généralisé concernant les abonnements

La SNCF renvoie les usagers vers les régions et les conventions signées avec celles-ci, qui font des collectivités les organisatrices de la mobilité sur le réseau régional. D'où le coup de gueule de la Fédération nationale des associations d'usagers des transports (Fnaut) qui exige des remboursements pour les mois de grève. 

Remboursement intégral et sans justificatif

Patrice Belvègue de l'Association dauphinoise des usagers du train (Adut) défend les intérêts des usagers des lignes Grenoble/Chambéry/Lyon. Cet abonné paye 80 euros par mois son abonnement et n'a pu prendre le train que deux jours ce mois-ci. Il réclame un remboursement intégral par virement et sans pièces justificatives :  "Pour suspendre un abonnement, il fallait s'y prendre le 10 mars. Mais la grève a été annoncée le 15 mars. Donc l'usager s'est fait avoir ; et en plus il doit payer du covoiturage ou prendre sa voiture". 

Patrice Belvègue veut être remboursé pour son abonnement

Les jours de grève "pas prévus dans la convention" répond la région

Le remboursement des abonnés du TER touchés par la grève n'est "pas prévu" dans la convention signée avec la SNCF, explique la région. S'il y a un remboursement, il se décidera au niveau national entre les régions. C'est en substance la réponse que fournit Martine Guibert, la vice-présidente en charge des transports en Auvergne-Rhône-Alpes.   

Courant mai, le sujet sera évoqué à l'association des régions de France. Le remboursement des jours de grève, s'il a lieu, n'est en tout cas pas prévu "pour tout de suite". "Mais ce n'est pas exclu" car selon l'élue "il sera plus facile de définir les modalités à la fin du conflit, quand on pourra mesurer les conséquences financières". 

Martine Guibert en charge des transports à la région

Le calendrier des grèves d'avril à juin. - Radio France
Le calendrier des grèves d'avril à juin. © Radio France

21/04/2018

SNCF: les abonnés grandes lignes remboursés si moins d'un train sur trois a circulé

https://www.boursedirect.fr/fr/actualites/categorie/econo...

| AFP

 
Des voyageurs sur un quai de la gare Saint-Lazare, le 19 avril 2018 à Paris, lors du quatrième épisode de grève à la SNCF depuis début avril
Des voyageurs sur un quai de la gare Saint-Lazare, le 19 avril 2018 à Paris, lors du quatrième épisode de grève à la SNCF depuis début avril ( Christophe SIMON / AFP )

Les abonnés des lignes TGV et Intercités seront remboursés pour les trajets des jours du grève du 22 mars au 19 avril quand moins d'un train sur trois a circulé, a annoncé vendredi la directrice générale de Voyages SNCF.

Pour les abonnés de lignes TGV et Intercités à réservation obligatoire, "du 22 mars au 19 avril, tous les jours de grève sont remboursés" intégralement, a expliqué vendredi Rachel Picard, directrice générale de Voyages SNCF.

Elle a précisé que cela valait "dès lors qu'on assurait moins d'un train sur trois" les jours de grève sur la ligne d'un abonné.

Ces remboursements seront effectués "sur le mois de mai", a-t-elle expliqué.

Les abonnés TGVmax (16-27 ans), qui paient 79 euros par mois pour pouvoir voyager dans la majorité des trains grandes lignes, ont déjà "eu le forfait gratuit pour le mois d'avril", a indiqué Rachel Picard.

Il n'est pour l'heure pas possible de dire si ces mesures s'appliqueront à nouveau pour les prochains jours de grève.

Le quatrième épisode de grève s'est achevé jeudi et le mouvement est prévu pour durer jusqu'à fin juin par épisode de deux jours tous les cinq jours.

Un homme marche sur un quai de la gare de l'Est à Paris, le 19 avril 2018
Un homme marche sur un quai de la gare de l'Est à Paris, le 19 avril 2018 ( Philippe LOPEZ / AFP )

La SNCF n'est pas tenue légalement à la réalisation de gestes commerciaux sur les grandes lignes.

Pour les trains régionaux, les dédommagements dépendent de la convention signée par chaque région avec la SNCF, les dispositions à ce sujet variant d'un contrat à l'autre et nécessitant des négociations au cas par cas.

Dans un communiqué vendredi, la Fédération nationale des associations des usagers des transports (Fnaut) a demandé "que les abonnements hebdomadaires, mensuels et annuels, TGV, Intercités et TER, fassent l'objet d'une indemnisation exceptionnelle d'au moins 60% de leur montant, à valoir sur l’abonnement suivant, pour l'ensemble de la période de grève".

20/01/2018

À la suite d’une panne d’aiguillage, à Pressins L’Adut interpelle la SNCF, qui ne fera aucun geste financier

Bonjour,

Veuillez-trouver ci-joint l'article du Dauphiné Libéré paru le 11 janvier 2018 au sujet de l'indémnisation que l'ADUT avait demandé à la SNCF sur la panne d'aiguillage.

20180111 - À la suite d’une panne d’aiguillage, à Pressins L’Adut interpelle la SNCF, qui ne fera aucun geste financier.pdf

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu