Avertir le modérateur

20/12/2018

Communiqué de l'Avant Pays Savoyard du 18 décembre 2018

Après avoir cassé la ligne Lyon-Chambéry par Pont de Beauvoisin, Région et SNCF remontent péniblement la pente... (18 décembre 2018)
La réunion de travail tenue avec la Région et la SNCF a commencé avec un vrai handicap : contrairement à leurs engagements la trame horaire présentant de "nouveaux trains" nous a été remise ... à l'ouverture de la réunion! Alors que nos interlocuteurs s'étaient engagés à nous les fournir avant…
Qui a déjà pris connaissance d'un dépliant horaire SNCF papier, appréciera l'exercice consistant à
prendre connaissance de la pertinence des horaires, de correspondances, tout en analysant
simultanément la plus-value de la nouvelle donne.
A noter que les propositions faites ce mardi 18 décembre seraient applicables le... 8 février 2019!
Beaucoup trop tard pour les usagers qui galèrent!
Si à première vue, et sur le papier, on peut lire 4 trains supplémentaires DIRECTS sur l'axe Chambéry-Lyon (2 dans chaque sens), le voyageur arrivant sur le quai de gare n'en verra en réalité que 2, et dans un seul sens Lyon-Chambéry.
En effet, si la SNCF nous a écouté en mettant en circulation deux trains supplémentaires en DIRECT,
il ne s'agit dans les faits que d'un aménagement technique de trains existants déjà sur les horaires,
au 9/12.
D'autres trains (4 au total) ont été créés dans les deux sens, mais ils fragilisent l'avenir de la ligne puisqu'ils s'agit de trains avec correspondance dans des gares non adaptées à cette mission
(notamment La Tour du Pin) ; ce sont des trains au temps de parcours ingérable et qui n’offrent vraiment pas de garantie de ponctualité.
A noter : les relations mises en place sont très décevantes particulièrement le matin pour les
salariés. Quasiment aucune modification/création de train sur les heures de pointe pour
lesquelles nous avions énoncé des URGENCES.
Très peu d'améliorations pour se déplacer le WE ; on peut même constater une régression.
Quid des correspondances possibles pour sortir de l'axe Lyon-Chambéry???
Etude de 3 trains supplémentaires en cours, que la Région propose de nous présenter le 6 février
prochain.
1 CHY-Lyon vers 9h10 (vers l’Avant-Pays à 8h00)
1 CHY-Lyon vers 20h30 (vers l’Avant-Pays à 19h20)
1 Lyon-CHY départ vers 19h de Lyon (vers l’Avant-Pays à 20h10)
En conclusion : Région et SNCF travaillent, mais les propositions faites hier relèvent plus de la
gestion de crise que d'une vraie reconstruction.
Nous n'avons visiblement pas le même regard sur le planning :
Quand nous parlons remise en état du trafic pour le service d'été 2019, ils voient 2020
Quand nous souhaitons les revoir sans attendre en janvier avec une nouvelle copie, ils évoquent
février!
A nous de garder la maitrise de l'agenda pour recouvrer des transports ferroviaires performants à
travers un véritable CADENCEMENT permettant aux gens de l'avant-pays de vivre correctement
(salariés, étudiants, activités de loisirs...)
Restez en contact, de nouvelles mobilisations, nécessaires, arrivent en janvier
https://dutrainenavantpays73.wixsite.com/website

20181218_communique presse 18déc2018.pdf

08/12/2018

Les usagers du TER Lyon-Chambéry ont discuté avec la SNCF et la Région

https://www.ledauphine.com/savoie/2018/12/07/les-usagers-...

150 personnes étaient présentes à la réunion organisée par la mairie   de Domessin.  150 personnes présentes

150 personnes étaient présentes à la réunion organisée par la mairie de Domessin. 150 personnes présentes

Mercredi soir, la mairie de Domessin a accueilli une réunion très attendue regroupant des usagers du TER de la ligne Lyon-Chambéry, le collectif Dutrainenavantpays73, et des représentants de la Région et de la SNCF.

150 personnes étaient au rendez-vous pour exprimer leur refus de voir, dès le 9 décembre, 75 % des arrêts supprimés en gare de Lépin-le-Lac La Bauche et Pont-de-Beauvoisin, ainsi. Des élus locaux ont affirmé leur mécontentement quant au manque de concertation de la Région et de la SNCF avec le territoire.

C’est dans un climat tendu que le collectif, dont la pétition a dépassé les 3 000 signatures, a affiché ses revendications : « Ces suppressions sont du sabotage de service public et nous sommes ici pour établir un plan de travail pour garder des trains. »

La Région entend mais ne promet rien

Le débat a failli tourner court quand Philippe Gamon, directeur des transports de la Région Auvergne Rhône-Alpes a parlé de car de substitution le temps de trouver une autre solution. « Le car c’est non ! Les temps de trajet en seraient fortement augmentés sans parler des places très limitées dans ces véhicules », ont déclaré Julian Boutin et Yves Baverel, porte-parole et créateur du collectif.

Philippe Gamon a affirmé que la Région a entendu la colère des usagers et a assuré qu’elle n’a pas eu conscience de déshabiller l’Avant-pays savoyard en termes de transport ferroviaire. La Région et SNCF Mobilité ont d’ores et déjà assuré la mise en place de car pour pallier le manque et ont accepté de revenir le 18 décembre sur le territoire avec de nouvelles propositions pour 2019. En attendant, le collectif a déjà lancé un nouvel appel à manifester en gare de Lépin-le-Lac, ce dimanche à 11 h 30.

Par Emmanuel CABRIT | Publié le 07/12/2018 à 06:08

05/12/2018

FNAUT - Communiqué de presse du 2 décembre sur le futur service 2019

Fédération des associations d’usagers des transports d’Auvergne-Rhône-Alpes


Communiqué du 2 décembre 2018 20181203_FAUT_CP_changement d'horaire 2019 sans tel V rectifiée.pdf


Dans une semaine, la SNCF change de nombreux horaires de train sans avoir informé les voyageurs.
Aucune affiche dans les gares, aucune affiche dans les trains, aucune annonce sur le site des TER Auvergne-Rhône-Alpes, aucune nouvelle fiche horaire dans les présentoirs, aucun SMS, aucune campagne de communication, quelques courriels pour les abonnés mais rien pour les occasionnels, alors que les nouveaux horaires s’appliquent dès le dimanche 9 décembre !
Certes, en gare de Lyon Part Dieu, de grandes affiches expliquent les travaux qui vont commencer mais pas les changements d’horaires, pas les suppressions de train, pas les changements de destination. Pourtant 18 % des trains passant par Lyon Part Dieu sont concernés. Aucune information dans les autres gares.
Pourquoi une telle discrétion ? La SNCF et la Région savent communiquer... quand elles le veulent.
Des conséquences désastreuses :
Des usagers vont attendre leur train qui ne viendra pas, d’autres arriveront en gare de Lyon Perrache au lieu de Lyon Part Dieu ou de Lyon Vaise, d’autres n’auront pas leur correspondance et ils n’auront pas pu anticiper pour gérer les conséquences, retard au travail, rendez vous raté, retard pour aller chercher son enfant, etc.
La FNAUT Auvergne-Rhône-Alpes demande :
à la SNCF de réagir de toute urgence en informant le plus rapidement possible les usagers par tous les moyens à sa disposition
à la Région de préciser, dans la convention qui la lie à la SNCF, l’indicateur
qualité sur l’information des usagers
.

20181203_FAUT_CP_changement d'horaire 2019 sans tel V rectifiée.pdf

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu