Avertir le modérateur

11/11/2018

Grève dans le métro à Lyon: de fortes perturbations sur toutes les lignes ce lundi

https://www.leprogres.fr/rhone-69/2018/11/09/un-mouvement...

Les régulateurs des lignes A,B,C et D du réseau lyonnais devraient être en grève ce lundi à l’appel du syndicat CGT qui, dans un communiqué, revendique des postes supplémentaires.

  • Le 11/11/2018 à 18:10
Photo d'illustration Pierre AugrosPhoto d'illustration Pierre Augros

"En raison d’un mouvement social concernant le PC métro, les lignes de métro risquent d’être perturbées lundi 12 novembre." La nouvelle est tombée ce vendredi en fin de journée par un tweet des TCL. Toutes les lignes de métro et funiculaire sont concernées entre 18h30 et 20h15 et à partir de 22 heures. 

Les régulateurs des lignes A,B,C et D du réseau lyonnais devraient être en grève à l’appel du syndicat CGT qui, dans un communiqué, revendique des postes supplémentaires «  pour maintenir la sécurité de l’exploitation et des usagers du métro quelle que soit la période de la journée ». En raison de ce mouvement social, l’ensemble des lignes de métro pourraient connaître de fortes perturbations ce lundi soir.

Ligne C : elle ne circulera pas de 18h30 à 20h15. Le dernier départ de la station Hôtel de ville se fera à 22h35.

Ligne D : elle sera fermée de 18h40 à 20h15 mais des bus relais sont prévus entre les stations Grange-Blanche et Gare de Vaise.

Ligne A : elle ne sera impactée par le mouvement social qu’à partir de 21h55, heure du dernier départ de Vaulx-en-Velin. Côté Perrache, le dernier départ aura lieu à 22h05.

Ligne B : elle circulera normalement jusqu’à 21h15 et sera fermée comme à l’ordinaire pour permettre les travaux d’automatisation. Des bus relais sont mis en place entre les stations Charpennes et Gare d’Oullins.

 Lignes de funiculaires F1 et F2 :  elles ne circuleront pas de 18h40 à 20h15.  Ligne F1, le dernier départ se fera de Saint-Just à 22h26.

Le communiqué de la CGT

"Les régulateurs du métro de Lyon revendiquent toujours le maintien d’un haut niveau de sécurité vis-à-vis des usagers et du personnel.

Alors que les régulateurs du poste de commande centralisé des lignes de métro A, B, C et D du réseau lyonnais avaient suspendu leur mouvement de grève initialement programmée le 22 Octobre 2018, tentant jusqu’au bout de trouver une issue négociée avec la Direction de Keolis Lyon, opérateur du réseau TCL.

Malgré notre volonté de négocier, la Direction n’a pas tenu ses engagements et nous nous retrouvons à nouveau au point de départ.

Les régulateurs seront tous en grève à partir du lundi 12 novembre 2018, 1 heure par poste, soit le matin, l’après-midi et la nuit.

Ils revendiquent un niveau d’effectif optimum pour maintenir la sécurité de l’exploitation et des usagers du métro quel que soit la période de la journée.

L’usager du soir ou du week-end a le droit d’avoir le même niveau de service et de sécurité que l’usager de la journée.

Nous ne transigerons pas sur la sécurité, elle ne se résume pas à un risque statistique pour préserver les marges financières de Keolis Lyon."

20/10/2018

Grève des TCL à Lyon : quelles perturbations ce 22 octobre ?

https://www.lyoncapitale.fr/actualite/greve-des-tcl-a-lyo...

Les régulateurs du réseau métro seront en grève ce 22 octobre. Ils protestent contre des changements de l'organisation du centre de contrôle métro. Quelles seront les perturbations ce 22 octobre ? Comment le service sera-t-il assuré ? 

Cette journée du lundi 22 octobre devrait être marquée par une grève sur le réseau TCL dont le préavis court jusqu'à la fin de l'année. Les régulateurs du réseau métro protestent contre un changement d'organisation du centre de contrôle, suite à l'automatisation de la ligne B. Selon la CGT : "chaque ligne de métro pourra être gérée par un opérateur seul contre trois aujourd’hui conformément aux textes en vigueur". De son côté, Keolis dément toute réduction de poste, parlant "même de renfort d'effectifs".

Ainsi, lundi 22 octobre, le réseau métro ne devrait pas être perturbé le matin, malgré le débrayage annoncé entre 7h30 et 8h30. Deux autres créneaux seront concernés par la grève : 19h / 20h et 23h / 00h qui toucheront potentiellement tous les métros. TCL communiquera samedi pour indiquer l'ampleur de ces perturbations, la priorité ayant été d'assurer un trafic normal le matin. Le métro pourrait être fermé dès 22h30.

17/10/2018

Moins de trains, des horaires ou parcours modifiés... 2019 s'annonce «compliquée» sur le réseau TER en Auvergne Rhône-Alpes

https://www.20minutes.fr/societe/2355363-20181016-moins-t...

SNCF La SNCF et la région ont détaillé ce mardi la nouvelle grille horaire des trains qui prévoit la suppression d’une centaine de trains et de multiples adaptations sur le réseau TER, dès le 9 décembre…

Elisa Frisullo

— 

Dès le 9 décembre, la nouvelle grille horaire des trains va s'accompagner de suppressions de trains et nombreses adapatations sur le réseéau TER. Illustration.
Dès le 9 décembre, la nouvelle grille horaire des trains va s'accompagner de suppressions de trains et nombreses adapatations sur le réseéau TER. Illustration. — AFP
  • La nouvelle grille des trains en Auvergne Rhône-Alpes a été détaillée ce mardi par SNCF Réseau et Mobilités et la Région.
  • En raison des travaux de création d’une nouvelle voie à la Part-Dieu, environ 10 % des 1.500 TER en Rhône-Alpes vont être supprimés, et plusieurs adaptations sont prévues sur les circulations dès le 9 décembre.

Des trains en moins, des terminus, des horaires ou des arrêts modifiés… En 2019, bon nombre d’usagers TER vont voir leurs trajets modifiés en Auvergne Rhône-Alpes par la nouvelle grille horaire détaillée ce mardi par la SNCF et la Région. « 2019 sera une année compliquée. Pour les voyageurs, l’impact majeur sera dû aux travaux en gare de la Part-Dieu », indique Alain Thauvette, directeur régional TER chez SNCF mobilités.

Dès l’an prochain, les travaux de création d’une douzième voie dans cette gare lyonnaise vont réduire la capacité d’accueil des trains à quais et vont donc modifier les circulations prévues dès le 9 décembre, dans le cadre du service annuel de la SNCF. « La création de cette voie va entraîner pour 2019 la neutralisation de l’actuelle voie K. La capacité d’accueil des trains sera réduite de 20 %. Mais au final, seuls 10 % des trains de la région seront impactés et aucune place ne sera supprimée », résume Thomas Allary, directeur territorial SNCF Réseau.

Moins de TER mais le même nombre de voyageurs transportés

Pour éviter de trop pénaliser les voyageurs, la SNCF a en effet prévu la suppression d’une centaine des 1.500 TER circulant chaque jour dans la région, tout en s’engageant à transporter le même nombre de voyageurs qu’aujourd’hui. « Les trains maintenus seront plus gros », précise la SNCF.

Selon les axes, les perturbations ne seront pas les mêmes. Trois lignes, à savoir Lyon-Saint-Etienne, Lyon-Grenoble et Lyon Bourg-en-Bresse, vont voir certains trains quotidiens disparaître de la nouvelle grille de circulation. Sur cette dernière liaison, par exemple, les TER reliant Lyon à Villars-les-Dombes en heure de pointe vont être supprimés. Villars continuera d’être desservie par les trains Lyon-Bourg qui assureront dès lors la desserte de tous les arrêts avec un temps de parcours plus long.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu